Intel compte lancer ses puces 802.11n avant la certification

Le par  |  0 commentaire(s)
wifi aliance (Small)

Intel n'attendra pas la certification de la nouvelle norme WiFi 802.

Intel n'attendra pas la certification de la nouvelle norme WiFi 802.11n pour y adapter ses futures puces Centrino.


Peur d'être en retard '
Wifi aliance smallLe fondeur californien Intel vient de faire savoir qu'à son sens, attendre que la WiFi Alliance certifie la future norme de connexion à Internet sans fil 802.11n ne présentait pas beaucoup d'intérêt. Le premier fabricant mondial de processeurs procèdera donc à un "upgrade", autrement dit une révision à la hausse, de sa plate-forme mobile Centrino l'an prochain, avec la sortie des puces de la génération "Santa Rosa", lesquelles seront dès leur commercialisation compatibles avec le WiFi 802.11n.

Dans le passé, Intel a toujours eu tendance à attendre qu'une norme WiFi soit avalisée avant de proposer des puces qui s'y conforment. C'était par exemple le cas il y a trois ans, quand le 802.11g est venu s'ajouter aux 802.11a et 802.11b existants. Pas cette fois, cependant, et l'on peut se demander si ce jusqu'au-boutisme est lié à la décision similaire prise par certains de ses concurrents sur ce segment de marché, dont Airgo et Netgear, d'accélérer le mouvement, et lancer des produits compatibles avec le 802.11n dès cette année. Un choix partagé par certains constructeurs de PC, et non des moindres (Dell et Acer, notamment), qui a sans doute pesé dans la balance au moment où Intel a dû prendre sa décision.


"Tout va bien, je vais bien..."
On sait que la WiFi Alliance n'envisage pas de certification pour le WiFi "n" avant 2008 au mieux, et ce en raison du manque de maturité technique de ce dernier. La première mouture de ce super-WiFi (il garantira des débits descendants de l'ordre de 540Mbps) devait subir plus de 12.000 modifications avant de mériter un second examen par la WiFi Alliance, ce qui laisse planer un doute sur sa compatibilité avec les premiers routeurs et récepteurs commercialisés en 2006. Certes, la réception du signal sera bien là, mais les débits risquent de décevoir les premiers adeptes, lesquels auront en outre été pénalisés par des prix vraisemblablement moins avantageux, nouveauté oblige.

On peut enfin se demander si les fabricants de puces WiFi ne tente pas en ce moment de réaliser une sorte de hold-up, en imposant quasiment aux constructeurs de PC de les suivre dans cette fuite en avant. Il est certain que le fait de commercialiser dès maintenant des machines d'ores et déjà "compatibles" (notez les guillemets) avec une norme qui n'apparaîtra, au mieux, que dans deux ans, est un sérieux argument de vente.

A moins que cela ne frise la publicité mensongère...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]