L'Intelligence artificielle et les robots menacent des millions d'emplois

Le par  |  30 commentaire(s)
Robot Pepper logo

Alors qu'une partie de la communauté scientifique s'inquiète de l'émergence d'une forme d'Intelligence artificielle qui mènerait l'humanité à sa perte, une inquiétude plus immédiate s'installe : celle de l'impact sur l'emploi des robots intelligents.

L'industrialisation a mis à mort une partie des métiers anciens, puis l'automatisation a continué à écrémer les interventions humaines dans les systèmes de production à la chaine. Et désormais se pose la question au sens plus large avec l'arrivée des robots intelligents, capables de s'adapter à de nombreuses tâches et situations.

Ces cinq dernières années, l'intelligence artificielle a réalisé de sérieux bonds en avant et elle s'installe désormais dans quelques robots qui menacent potentiellement des dizaines de millions d'emplois.

On peut ainsi, dans une certaine mesure, le voir avec l'intégration du robot Pepper dans certains espaces dédiés à la relation avec les clients, qu'il s'agisse de les orienter vers des services précis, de leur fournir des informations ou de faire des démonstrations de produits.

intelligence artificielle

La situation inquiète les experts qui se sont rassemblés la semaine passée à l'occasion de la conférence de l'American Society for the Advancement of Science (AAAS) à Washington. "La question est de savoir si l'économie mondiale peut s'adapter à un taux de chômage de plus de 50%", selon les experts, presque aucune profession ne serait à l'abri d'une prise de contrôle par les robots nouvelle génération.

Moshe Vardi, directeur de l'Institute for Information Technology à l'Université Rice au Texas a commenté " On a toutes les raisons de penser que les progrès des 25 prochaines années seront tout aussi impressionnants", faisant référence aux avancées de l'IA des 20 dernières années.

Cela pourrait commencer par la conduite automatisée, le secteur des transports serait alors le premier concerné par ce changement radical.

Se pose également la question de l'intégration de cette IA dans le secteur militaire et la course à l'armement que cela pourrait engendrer. Il faut donc "s'assurer que la technologie demeure un bon serviteur et ne devienne pas un maître dangereux."

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1882024
On sait tout ça... Ca n'a rien de nouveau et c'est pas plus mal

Vivement un monde dirigé par des machines
Le #1882025
C'est au contraire une bonne nouvelle. Le seul problème ce sera la transition. Je suppose que bientôt un revenu iniverselle garantie a chaque humain sera instauré. Ça commence a ce parler beaucoup dans plein de pays (au quebec c'est déja en préparation). Il faudra que les gens réalisent que les biens matériels c'est inutile aussi. Tout ce que tu désir tu l'aura en vr et pas la merde de vr de 2016 mais celle de 2026 et plus. Bientôt l'homme n'aura plud besoin de predre son temps a travailler a moins que c'est un travail interessant, stimulant et créatif.
Le #1882027
LauXy a écrit :

Safirion a écrit :

On sait tout ça... Ca n'a rien de nouveau et c'est pas plus mal

Vivement un monde dirigé par des machines


"Vivement" ?
Les humains gagnent comment l'argent si les robots travaillent dans tous les emplois ?


Le but c'est justement de supprimer le travail et donc l'argent

Entièrement d'ac avec kev
Le #1882029
Quand on voit aujourd'hui que le MEDEF veut faire supprimer les 35h pour faire travailler des employés 50h/semaine au SMIC...
Si on travaille plus, cela voudra dire encore plus de chômage...
Quand on voit que le taux de chômage frôle les 20% en France...
Le #1882033
S'ils ne veulent plus de chômage, ils n'ont qu'à supprimer toutes les barrières à l'embauche : SMIC, cotisations/assurances sociales exorbitantes, carcans administratifs en amont et aval, conventions collectives imposées, etc.

Toutes ces contraintes accélèrent le mouvement de l'automatisation dans une spirale pernicieuse qui arrange bien le politique : plus de clients à nourrir = plus d'électeurs à voter pour lui.

Sinon, pour une approche et réflexion un peu plus sérieuses que ces pseudo-études anxiogènes de l'AAAS, lire https://medium.com/@Aelkus/the-futility-of-narrow-speculation-about-machines-and-jobs-a116a0672659#.vm1ewlq7k
Le #1882036
Safirion a écrit :

On sait tout ça... Ca n'a rien de nouveau et c'est pas plus mal

Vivement un monde dirigé par des machines


Tant qu'on me verse du fric ... je suis d'accord ...
Le #1882037
Economiquement, la révolution industrielle a laissé beaucoup de monde sur le carreau. Elle était inévitable. Cette révolution-là est déjà en marche également. On ne pourra l'éviter. Difficile si l'on a un minimum de connaissance des ordinateurs et un peu de logique d'espérer un avenir radieux en parlant d'Intelligence Artificielle. L'IA est par nature destinée à évoluer indéfiniment. Dès qu'elle aura surpassé l'Homme, les problèmes seront inévitables. Et bien avant cela se poseront des problèmes éthiques insurmontables. Au nom de quoi endiguer cette évolution ? A partir de quel stade peut-on envisager l'IA comme une forme de vie ayant des droits ? Et tant d'autres questions...
Le #1882042
Safirion a écrit :

On sait tout ça... Ca n'a rien de nouveau et c'est pas plus mal

Vivement un monde dirigé par des machines


Elle a quel goût la moquette quand on la fume ?
Le #1882048
Ulysse2K a écrit :

Safirion a écrit :

On sait tout ça... Ca n'a rien de nouveau et c'est pas plus mal

Vivement un monde dirigé par des machines


Elle a quel goût la moquette quand on la fume ?


Le problème ce n'est pas le gout, c'est la destruction des neurones...
Le #1882052
kevstopper a écrit :

C'est au contraire une bonne nouvelle. Le seul problème ce sera la transition. Je suppose que bientôt un revenu iniverselle garantie a chaque humain sera instauré. Ça commence a ce parler beaucoup dans plein de pays (au quebec c'est déja en préparation). Il faudra que les gens réalisent que les biens matériels c'est inutile aussi. Tout ce que tu désir tu l'aura en vr et pas la merde de vr de 2016 mais celle de 2026 et plus. Bientôt l'homme n'aura plud besoin de predre son temps a travailler a moins que c'est un travail interessant, stimulant et créatif.


Tout le monde? pourquoi ceux qui produiront de la valeur via leurs robots partageraient-ils avec ceux qui ne font rien, et ne possèdent pas de robots?
Je t'invite à lire ou à regarder quelques romans/films qui parlent de ça depuis déja les années 60 (et peut-être avant), et qui démontrent que les robots vont probablement créer une société à au moins deux niveaux très-très-très séparés.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]