Vers 3 milliards d'internautes. La France au Top de la pénétration du haut débit

Le par  |  7 commentaire(s)
Internet

D'ici fin 2014, l'Union Internationale des Télécommunications prévoit 3 milliards d'internautes. La France est classée deuxième nation mondiale pour le taux de pénétration du haut débit fixe.

En 2000, il y avait 250 millions d'internautes dans le monde. Pour fin 2014, l'Union Internationale des Télécommunications anticipe le cap des 3 milliards d'internautes, soit 40 % de la population mondiale.

Pour 78 % de ces internautes, ils vivent dans des pays développés tandis que 32 % sont dans des pays dits en développement. Mais c'est assez logiquement dans ces derniers pays que la croissance est plus forte, les pays développés arrivant à saturation.

Dans le monde, il y a 4 milliards de personnes qui n'utilisent toujours pas Internet. Plus de 90 % d'entre elles vivent dans des pays en développement.

Avec 75 %, c'est l'Europe qui détient le taux de pénétration d'Internet le plus élevé. Dans un classement sur le taux de pénétration de l'Internet fixe, on remarquera que la France occupe la deuxième place mondiale pour le haut débit qui y est défini pour un débit supérieur ou égal à 10 Mbps.

La France est seulement devancée par la Corée du Sud pour laquelle haut débit est toutefois plus généralement synonyme de très haut débit ( haut débit en rouge dans le classement ).

 UIT-taux-penetration-internet-fixe-1 UIT-taux-penetration-internet-fixe-2 

Parmi les autres statistiques livrées par l'UIT, le nombre d'abonnés mobiles atteindra presque 7 milliards fin 2014, ce qui n'est pas loin de représenter un abonnement par personne dans le monde ( taux de pénétration de 96 % ). Plus de la moitié de ces abonnements sont pour la seule région Asie-Pacifique.

Le nombre d'abonnements pour le haut débit mobile va atteindre 2,3 milliards. À comparer aux 422 millions de 2008.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1737972
Se demander si ceux qui n'ont pas d'abonnement fixe n'ont pas un abonnement mobile avec data. En 4G les débits peuvent être assimilés à du haut débit. Sans quoi l'enquête est biaisée.
Le #1738012
Mais bien sur la France au top avec un très haut débit chez moi de 512kb.....
Le #1738022
@micropastis

Complètement d'accord, ça me semble être du grand n'importe quoi ces statistiques.
Le #1738232
LauXy a écrit :

Je paye pour 20 mega et je tourne à 4 méga.... Cool --"
Les FAIs ont mis des débridages dans les lignes et sans le débridage, la vitesse de connexion augmente donc les gens ne connaient pas ce truc... Les fais vendent sans rien dire de plus. C'est l'arnaque !


Oui certain FAI "bride" la bande passante
mais si tu a un abonnement"20mega" comme tu dis .... tu ne devrais pas avoir du 4 mega
Est tu sur que ce n'est pas plutot un abonnement JUSQU'A 20 mega !!! ????
Ce qui fait que tu est tributaire de la distance entre toi et le central tel
Et pour ce qui est du debit "vendu" .... sais-tu si c'est du debit ATM ou IP !!!
Le #1738322
bonjour

statistiques fausses , sur 1000 personnes interroger combien ont été capable
de dire le débit réel de leur connexion ??? j'estime que 75% ne savent pas!
ils ont certainement dit "nous avons un forfait de XXmegas"

moi , je n'arrive pas a savoir le débit maximum que j'ai droit avec un contrat
"orange open 1" (information introuvable sur leur site de m....e!!) par contre je sais que je suis a 512k , c'est a dire le minimum , normal 6600 m du répartiteur et je suis sur que dans le petit patelin ou j'habite (700 habitants environ) le plus haut ne doit pas dépasser les 2 mégas.
mais patience ça va changer ... (sans orange)

cordialement
micron_h7


Le #1738702
La population des internautes croit plus rapidement que la population civile ....
dans quelques décennies (ou avant) on finira par avoir autant d'internautes que d'habitants sur Terre (à quelques variables près)
Le #1739082
Pour ceux qui habitent en zones mal desservies voire en zones blanches, avez vous tenté de contacter les FAIs associatifs de la FFDN de votre région? Il y a eu de très bons résultats en Corrèze par exemple avec Illico, ou en Bretagne avec le "Net du Kermeur": en gros, on utilise de grosses antennes Wifi uni-directionnelles sur des mâts (avec des portées de l'ordre de la dizaine de kilomètres) reliées par pont wifi à des uplinks décents proches des DSLAMs (voire sur une porte de collecte fibre).

Bon, on oublie le ping et donc les jeux, mais par contre les débits sont décents (le Net du Kermeur a obtenu des débits corrects de 2Mbps à 8Mbps, par exemple, suivant le lieu et les obstacles environnants). En s'y mettant à plusieurs il est possible de réaliser les mêmes setups, sachant que les associations citées ci-dessus ont documenté leurs infrastructures, et que ces documents sont en libre accès.

Pour ceux que ça intéresse, FAImaison avait fait une conférence à Epitech Nantes avec plusieurs acteurs (notamment Marc Dilassier du Net du Kermeur, attention, présentation assez technique et peut être un léger manque de dynamisme, mais orateur connaissant son sujet et sur le terrain depuis 12 ans), ça se trouve là :

http://faimaison.net/actualites/bilan-conf-23avr2014-reseaux-communautaires.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]