Internet : deuxième source d'infos scientifiques

Le par  |  8 commentaire(s)
Internet 1 @

Internet se place derrière la télévision qui est le premier média recherché pour des actualités sur la science, mais la plupart des utilisateurs ne font pas confiance aveuglément aux contenus disponibles sur la toile.

Internet 1Internet se place derrière la télévision qui est le premier média recherché pour des actualités sur la science, mais la plupart des utilisateurs ne font pas confiance aveuglément aux contenus disponibles sur la toile.

Le cabinet de Pew Internet and American Life Project a indiqué dans son récent rapport que 20 % des Etats-uniens obtenaient la plupart des informations relatives à la science à partir d'Internet, contre 41 % qui préfèrent la télévision, les journaux et magazines étant crédités de 14 % tandis que la radio représente 4 %.

En ce qui concerne les individus ayant un accès haut débit à la maison, le taux se resserre avec 33 % préférant la télévision pour ce qui est des informations scientifiques et 34 % préférant Internet. Environ 80 % des citoyens cherchant des informations scientifiques en ligne ont précisé qu'ils cherchaient à vérifier leur pertinence ailleurs - soit une autre source sur le Web, une autre source hors ligne ou bien l'étude originale - et la plupart d'entre eux utilisent plus d'une source alternative.

En revanche, seuls 13 % des interrogés ont indiqué s'orienter vers Internet parce qu'il s'agit d'un média pertinent, la plupart considérant que c'est d'abord un moyen pratique. Cependant, les Etats-uniens, selon cette étude, font plus confiance à Internet en ce qui concerne les actualités scientifiques qu'au sujet des informations générales.

Cette étude a été réalisée par téléphone auprès de 1 447 utilisateurs d'Internet entre janvier et février dernier. Sa marge d'erreur est, selon Pew Internet, de 3 points environ.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #142663
la television....
quelle horreur
Le #142693
perso je crois plus en Science & Vie qu'en TF1...
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #142703
Même réaction que vous les gars : 41% qui croient s'informer sur la science avec la télé ! Y'en a aussi qui croient au Père Noël
Le #142721
Faut arrêter TF1 les gars...Arte,Planet,etc vous avez déjà entendu parler '

Sur le net que je sache vous utilisé pas uglypeople.com comme encyclopédie en ligne.
Le #142730
Non par contre il faudrait savoir ce qu'on entend par information scientifique. Si il s'agit de vulgarisation (ce n'est pas péjoratif et c'est extrêmement important bien au contraire), dans ce cas la TV via les chaines spécialisées dans le documentaire est une source ludique de choix. Apres il y a effectivement les périodiques dont certains tres sérieux de type La Recherche.

Mais pour de l'info scientifique brute, là il n'y a pas photo, c'est sur internet que cela se passe. Avec des sites commes Pubmed par exemple pour la recherche bio-médicale. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/PubMed/

Il y a également Sciendirect, plus éclectique.
http://www.sciencedirect.com/

Le tout est par contre en Anglais.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #142774
"Si il s'agit de vulgarisation (ce n'est pas péjoratif et c'est extrêmement important bien au contraire)"

=>c'est d'ailleurs bien dommageable que le terme le soit
En revanche, les raccourcis utilisés dans nombres d'émissions et livres de vulgarisation sont souvent absolument hors de propos (genre big bang = création de l'univers, et j'en passe).
Qu'on ne s'étonne pas ensuite que le genre ait mauvaise réputation.

mops : oui, la doc technique, c'est les sites des éditeurs quand ils laissent les articles en libre accès (pas comme l'IEEE ou l'ACM) ou plus simplement, les sites des laboratoires. Mais ce n'est qu'un moyen d'accéder à l'information plus rapidement, l'article est le même dans les versions publiées en ligne et en revue (à l'exception des mentions légales, mais ça on s'en cogne je crois).
Le #142875
Certes, mais vu le nombre de revues disponibles, il est quand même plus facile de bénéficier d'un acces électronique et surtout, de pouvoir stocker des pdf.

D'autre part je suis quasiment sur que certains revues sont éditées uniquement sous forme électronique.

Certains articles sont en libre accès mais les "abstracts" sont toujours dispo.

PS: pubmed et Sciendirect ne sont pas les sites d'éditeurs (comme pourrait l'être Elsevier par exemple) mais constituent en fait d'énormes bases de données dans lesquelles on peut chercher son bonheur.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #142914
Il y a aussi citeseer, qui contient souvent les articles, et DBLP.

Les abstracts sont toujours dispos mais on peut pas en faire grand chose
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]