iPhone 4 : saisie d'ordinateurs d'un journaliste de Gizmodo

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Financial Times
iPhone proto Gizmodo 01

Plusieurs ordinateurs d'un journaliste de Gizmodo ont été saisis préventivement dans l'espoir de faire la lumière sur les conditions qui ont permis au blog d'obtenir ce qui est supposé être un prototype du futur iPhone.

iPhone proto Gizmodo 01Après le temps du buzz et des millions de visites grâce aux photos d'un prototype supposé d' iPhone 4, le prochain modèle d' Apple qui pourrait être dévoilé en juin prochain, vient celui du nuage judiciaire qui veut déterminer comment un tel appareil est tombé entre les mains de Gizmodo et s'il y eu violation des lois californiennes.

Pour rappel, l'histoire telle que décrite par le blog est que le prototype a été perdu dans un bar par un ingénieur d' Apple et récupéré par une tierce personne. Celle-ci aurait vite compris qu'il s'agissait d'un modèle atypique et aurait tenté sans succès de le rendre à Apple.

Après plusieurs semaines, cette personne aurait contacté plusieurs sites spécialisés dans les gadgets et Gizmodo aurait accepté de payer 5000 dollars pour mettre la main dessus. Mais vendre un bien que l'on sait appartenir à autrui d'une part, et acheter ce bien en connaissance de cause sont répréhensibles.


Qui a violé les lois californiennes ?
Le Financial Times indique qu' Apple et l'employé qui a perdu le terminal ont porté plainte, déclenchant une enquête. Dans ce cadre, les ordinateurs et du matériel électronique d'un journaliste de Gizmodo ont été saisis à son domicile mais n'auraient pas encore été épluchés car un autre point doit d'abord être élucidé.

Gaby Darbyshire, de Gawker, la plate-forme qui héberge Gizmodo, estime en effet que la police est allée trop loin, une loi californienne interdisant ce type de saisie auprès des journalistes au nom du droit à la protection des sources des journalistes.

Entre Gizmodo qui est soupçonné de recel et Gizmodo qui se dit maintenant victime, l'actualité judiciaire risque de gagner en densité ces prochaines semaines. Et Apple n'est pas connue pour être spécialement conciliante dans ce genre d'affaire, à l'image du destin du site Think Secret, spécialiste des fuites concernant les produits Apple, fermé en 2007.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #631051
En même temps ils ont joué les cons à diffuser les images du prototype d'un produit non encore commercialisé. Il est tout à fait normal que la justice leur tombe dessus, surtout lorsqu'il s'agit de la justice du pays qui a donné ses lettres de noblesses au terme "business"
Le #631101
sauf que moi on oublie un truc chez moi. Je cherche à le rendre. Si tout le monde est hermétique à mes tentatives, c'est à moi. Après la justice est tellement conne qu'elle est foutu de donner raison à la pomme pourrie.
Le #631361
c'est un cas intéressant pour les avocats en tout cas , une tite guerre en procès, j'serais prêt à payer un billet d'avion si c'est public
Le #631471
alucardx77 tu n'as pas vu la lettre qu'à adressé Apple à Gizmodo il y a plusieurs semaines ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]