Irlande : la fin du paradis fiscal pour Apple, Google et autres sociétés high-tech

Le par  |  3 commentaire(s) Source : The Verge
Apple campus logo

Les grandes sociétés comme Apple, Amazon ou Google ont été sous le feu de projecteurs ces derniers mois suite à des affaires d’évasion fiscale en déviant une partie de leurs bénéfices vers des pays à la fiscalité plus avantageuse. Devenue terre d’accueil privilégiée de ces grandes entreprises, l’Irlande pourrait prochainement changer la donne.

Apple à elle seule aurait ainsi permis à plus de 100 milliards de dollars de bénéfices de ne pas être assujettis à la fiscalité américaine. Un montage qui se veut simple et efficace puisqu’Apple a tout simplement créé une holding, Apple Operations International ( AOI) en Irlande, qui ne compte aucun salarié et qui ne paie que très peu d’impôts sur le sol irlandais.

Michael Noonan Le département des Finances irlandaises a toutefois publié un rapport qui détaille aujourd’hui les stratégies d’imposition des sociétés internationales qui entreront en application dès 2015. L’Irlande indique ainsi qu’elle n’acceptera plus de devenir la terre d’accueil de société ne jouant pas le jeu de la fiscalité avec leur pays d’origine.

Pour ce faire, le pays étudiera un remaniement des lois et avantages utilisés par les sociétés étrangères permettant de détourner une partie de leurs bénéfices vers des sociétés factices ou limitées implantées sur l’île. En d’autres termes, le statut fiscal favorable tant apprécié par ces grosses sociétés devrait prochainement arriver à sa fin.

Il faudra cependant que les changements soient établis dans le projet de loi des finances de 2014 pour une application dès janvier 2015. Concrètement, le problème pourrait tout simplement être déporté vers des solutions similaires dans d’autres pays, mais tout ne pourrait pas être simple pour les sociétés ne jouant pas franc jeu avec le fisc, puisque l’Irlande constituait le dernier point d’entrée en Europe se montrant assez souple à ce niveau. Une image que le gouvernement irlandais et le ministre Michael Noonan souhaitent faire oublier afin d’apaiser les tensions politiques de ces dernières années.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1527522
2015 ça leur laisse le temps de continuer à se moquer du monde.
Le #1527602
Oui et non.

Oui pour essayer de se retourner, et trouver un autre endroit où aller ...

Non, parce qu' un grand groupe,c'est un paquebot, il y a de l'inertie, donc ça prend du temps pour changer de direction . Pour eux, 2015, c'est demain !
Le #1527722
alors les pays européens se plaignent de l’évasion fiscale en Irlande, rien ne bouge.
Les usa se plaignent, ils vont changer la loi .... Vive la solidarité en Europe.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]