iSuppli croit au succès des picoprojecteurs embarqués

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo iSuppli

Le cabinet d'études iSuppli voit dans les picoprojecteurs embarqués un marché à forte croissance ces prochaines années dans la mesure où ils seront capables de dépasser la contrainte de la petite taille d'écran de nos gadgets électroniques.

Logo iSuppliLe salon CES 2008 avait connu une flambée d'annonces portant sur des picoprojecteurs embarqués dans des téléphones portables, suggérant que plusieurs projets solides étaient en cours. La suite de l'année n'a pas entièrement donné raison à cette effervescence, même si plusieurs modèles de picoprojecteurs autonomes, de la taille d'un téléphone, ont vu le jour.

iSuppli picoprojecteurs modulesEn 2009, seul Samsung, parmi les grands fabricants de téléphones, a semblé être en mesure pour le moment de présenter un modèle intégrant un picoprojecteur et qui était visible sur plusieurs salons, dont le Mobile World Congress 2009 de Barcelone, avec le modèle i7410.

Pourtant, les opportunités sont alléchantes, à en croire les acteurs de ce futur marché...si l'on accepte une perspective de 5 à 10 ans de maturation. C'est précisément la tendance que dessinent les analystes du cabinet d'études iSuppli, qui prévoit que les livraisons de " picoprojecteurs embarqués " évolueront de moins de 50 000 unités en 2009 à plus de 3 millions d'ici 2013.

Sanju Khatri, analyste iSuppli, explique la cause de cette anticipation très optimiste :

" Les appareils électroniques mobiles apportent au grand public comme aux professionnels la portabilité qu'ils recherchent, conduisant de plus en plus de gens à utiliser des produits comme des smartphones ou des netbooks comme plate-forme informatique et d'accès à Internet privilégiée. Cependant, l'obstacle majeur au développement de ces pratiques reste la petite taille de leur écran comparée à celle d'un ordinateur traditionnel. Les picoprojecteurs embarqués promettent des affichages élargis, permettant d'utiliser vraiment les appareils mobiles comme des plates-formes de premier choix. "


Un temps de maturation d'encore au moins cinq ans
Samsung i7140 TI DLP PicoL'adoption de ce type de dispositif devrait logiquement démarrer par le secteur professionnel, qui pourrait exploiter des picoprojecteurs embarqués dans des smartphones ou des ordinateurs portables pour réaliser directement leurs présentations, sans contraintes de matériel ou de mise à disposition de salles dédiées.

Mais le grand public peut aussi y trouver rapidement de l'intérêt pour afficher du contenu en grand format ( photos, vidéo... ), mais aussi des sites Internet ou des applications ( jeux ? ). Parmi les technologies déployées, iSuppli voit bien placé le système DLP ( Digital Light Processing ) de Texas Instruments ( utilisé dans le téléphone de Samsung ) mais aussi la technologie LCOS ( Liquid Crystal on Silicon ) que va proposer prochainement Nikon dans l'un de ses APN Coolpix.

Malgré cet enthousiasme, les analystes d' iSuppli préviennent tout de même que les picoprojecteurs embarqués ne seront présents que dans un très faible nombre d'appareils électroniques en 2013 :

" La croissance potentielle des picoprojecteurs embarqués sera limitée dans les prochaines années par des défis techniques qui restent à résoudre au niveau de la consommation d'énergie, de la miniaturisation et des procédés de fabrication. Ce n'est que lorsque ces obstacles seront levés que les picoprojecteurs embarqués pourront être plus largement adoptés. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]