ITU : six candidats pour IMT-Advanced ou la future 4G

Le par  |  0 commentaire(s)
ITU logo

Au terme de l'appel à candidatures pour les technologies qui constitueront la (vraie) 4G, l'ITU a reçu six dossiers consistant en autant de candidates potentielles pour figurer dans le groupe IMT-Advanced.

ITU logoDans les télécommunications, il y a réseaux 4G et réseaux 4G. Les premiers sont en fait des formes transitoires entre la 3G et la 4G, comme le WiMAX et LTE ( Long Term Evolution ), mais que le marketing a commencé à désigner sous le nom de 4G pour distinguer leurs performances de celles des réseaux 3G des débuts. Elles font pourtant bien partie de la famille des technologies 3G définies au sein du groupe IMT-2000.

La 4G, la vraie, celle qui doit fournir des débits mobiles de 1 Gbps ( contre 100 Mbps pour LTE ), est encore, est en cours de développement et les technologies réseaux  compatibles appartiendront quant à elles au groupe IMT-Advanced.

L' ITU ( en français, Union Internationale des Télécommunications ) a lancé en cours d'année un appel à candidatures pour identifier les technologies pouvant répondre aux impératifs de la 4G. Au terme de celui-ci, six propositions ont été reçues et vont faire l'objet d'une évolution par le groupe de travail 5D de la branche ITU-R ( R pour Radiocommunications ) avant d'être d'intégrées au groupe IMT-Advanced d'ici le mois d'octobre 2010.

Les propositions reposent sur les technologies LTE-Advanced ( qui correspond aux spécifications 3GPP LTE Release 10 ) et IEEE 802.16m ( " Gigabit WiMAX " ). Elles seront testées durant un an par des " groupes d'évaluation extérieurs " répartis dans le monde entier et supervisés par le groupe de travail 5D de l' ITU-R.


Des résultats obtenus grâce à de nombreux niveaux de collaboration
Dans le même temps, 14 groupes d'évaluation ont été formés et permettent à tous les acteurs ( équipementiers, fabricants de terminaux, développeurs techniques, opérateurs, organismes privés et publics et administrations nationales.

Stephen Blust, président du groupe de travail 5D, commente : " en 2002, quand la vision stratégique de la 4G - que nous avons appelée IMT-Advanced - a émergé en prévision des besoins du marché à long terme, le niveau d'attentes en termes de capacités et de performances pour des réseaux mobiles sans fil à très haut débit était placé si haut que beaucoup pensaient alors qu'il ne serait pas accessible avant la fin de la décennie.

Quand l' ITU-R a défini les prérequis détaillés de performance du groupe IMT-Advanced en 2008, il a vraiment placé la barre très haut. Il est réconfortant de constater que les acteurs de l'industrie mobile ont su relever le défi. Et nous estimons maintenant qu'avec ces propositions la vision de 2002 peut en effet se concrétiser à court terme. "


Ces avancées sur la 4G se font sur la base des importants travaux réalisés sur les technologies définies au sein de l' IMT-2000 ( correspondant aux technologies 3G ), qui continue de connaître des améliorations en fonction des évolutions techniques.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]