iTunes Music Store : 100 millionième chanson achetée

Le par  |  9 commentaire(s)

iTunes Music Store de Apple a vendu 100 millions de chansons!  Ce nombre fut atteint dimanche grâce à l'achat de Kevin Britten de Hays Ellis, au Kansas, qui a téléchargé Somersault (Dangermouse remix) par Zero7 .

iTunes Music Store de Apple a vendu 100 millions de chansons!  Ce nombre fut atteint dimanche grâce à l'achat de Kevin Britten de Hays Ellis, au Kansas, qui a téléchargé Somersault (Dangermouse remix) par Zero7 .   Kevin recevra un PowerBook 17 pouces, un iPod 40 Go et un certificat lui donnant droit à 10 000 titres iTunes. Par ailleurs, Apple a distribué 50 iPod 20 Go spéciaux, soit un à l'acheteur de chaque 100 000ème titre téléchargé entre 95 millions et 100 millions.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #11876
Lorque l'on achète de la musique, que se soit par la voie classique ou par internet, on pense que l'artiste touchera, ne serait-ce quelque miette, une partie des bénéfices. ERREUR !! Plutôt que de me lancer dans un long et ennuyeux commentaire, suivez ce lien:

http://www.pcinpact.com/actu/news/La_musique_en_ligne_ne_remunere_pas_tout_le_monde.htm

Si vous continuez comme ca (les majors) vous pouvez crever ! Vous n'êtes que des intermédiaires inutiles !
Le #11877
Notre confrère Mac Bidouille a reçu un e-mail d'un réalisateur artistique, s'ayant vu refusé par sa maison de disque toute rémunération liée à la vente de musique en ligne. Une auto-censure a été logiquement appliquée sur les noms des personnes et entreprises impliquées, d'où les crochets.

"Je suis co-réalisateur de 5 titres sur le prochain album de [Une artiste française] qui doit sortir en octobre prochain.

Le réalisateur artistique est contacté par le producteur (la major) pour arranger, orchestrer, diriger artistiquement et superviser les enregistrements d'un artiste pour un nombre de titres déterminés par le contrat.

En échange de ce contrat, le client (la major) rémunère le ou les réalisateurs sous forme de redevances par disque vendus.

Par rapport à ce projet et en raison de l'apparition des sites de téléchargement payants du style iTMS, j'ai eu l'impudence de demander à [major] comment je serai rémunéré sur les ventes des titres de ce futur album en cas de téléchargement.
Le #11878
Il m'a été répondu sous la forme du mail joint: PAS DE REMUNERATION sur les téléchargements.Ce qui veut dire en clair que [major] encaisse les droits payés par Apple mais refuse de les reverser aux artistes, aux réalisateurs et autres ayants droits.

Ce qui est parfaitement illégal. [Major] argumente sur le fait que les contrats qui nous lient ont pour objet la vente de "support" du type CD, cassette, vynil etc., mais que dans le cas de téléchargement, il n'y a pas de support donc il n'y a aucune raison que nous soyons rémunérés.

Cependant, [major] négocie avec Apple sur le montant des redevances à percevoir sur chaque téléchargement des oeuvres que nous avons réalisées pour leur compte.

Je pense, ainsi qu'avec de nombreux autres artistes et réalisateurs, qu'il y a là une forme bien plus vicieuse de piratage organisé."
Le #11885
Ce que rapporte Pretarian relève de le pratique la plus scandaleuse qui soit, propre à jeter le discrédit sur le téléchargement payant en ligne. C'est franchement dommage car il y a peut-être là, dans itunes et ses concurrents, l'avenir du téléchargement musical (sur mesure et pas trop cher) et la possible réconciliation entre maisons de disques et téléchargeurs.

Si l'on apprend que cette pratique (pas de rémunération des auteurs sur le téléchargement) est répandue ou est en train de se répandre, ce sera l'effet inverse : tout le monde se ruera sur le P2P avec encore moins de scrupules qu'avant.

Et les musiciens, les artistes, crèveront à petit feu.

J'aimerais bien connaître le nom de cette major pour dénoncer au grand jour cette pratique choquante.

Etant moi-meme auteur, mes seuls revenus sont les droits que je perçois, je peux vous dire à quel point c'est déjà difficile de vivre comme ça. Si en plus on nous pille... je retourne me coucher.
Le #11886
100 000 000 (cent millions) de morceaux achetés/téléchargés en à peine plus d'un an, c'est un bel exploit !
Preuve qu'une formule, quand elle est bonne, trouve bien sa place dans nos habitudes de consommation.
Le #11927
Les majors sont en effet une belle bande d'escrocs, mais d'autres solutions se mettent en place, qui je l'espere vont se multiplier.

Un belle exemple à cette adresse :

http://www.pcinpact.com/actu/news/Un_mode_de_distribution_de_musique_revolutionnaire.htm
Le #12026
Si le telechargemen p2p interdit parce que les ils ne touchent pas des droits d'auteur et que meme payant ne touche pas non plus. Sois disant que le telechargement n'est pas un support, le (disque dure c quoi alors).

Dans les deux cas tu est pirate'
meme quand tu paye. Alors là, bravo,de pus en plus fort!
Le #12057
ca serait bien leurs styles
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]