Japon : KDDI choisit LTE pour son réseau mobile next-gen

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo KDDI

Ce n'est pas encore officiel, mais on s'accorde à penser que l'opérateur japonais KDDI, qui exploite des réseaux CDMA2000, va basculer dans le camp WCDMA / LTE pour son prochain réseau mobile, comme ses concurrents NTT DoCoMo et Softbank Mobile

Logo KDDIS'il fallait une nouvelle preuve de l'engouement suscité par la technologie LTE ( Long Term Evolution ), qui doit faire suite aux réseaux HSPA ( High Speed Packet Access ) actuellement déployés, elle devrait être apportée par l'opérateur japonais KDDI.

Selon Kyodo News, l'opérateur, qui exploite un réseau mobile haut débit CDMA2000 pour la 3G, devrait se tourner vers le standard concurrent WCDMA, et son évolution LTE, pour ses réseaux de prochaine génération.

Alors que l'évolution naturelle du CDMA2000 tend plutôt vers la norme UMB ( Ultra Mobile Broadband ) mise en avant par le fondeur américain Qualcomm, KDDI pourrait donc faire comme Verizon Wireless aux Etats-Unis et profiter de la migration vers des réseaux à très haut débit pour opérer une bascule dans le choix des technologies.


LTE tend déjà à s'imposer comme principale norme du très haut débit

Celle-ci sera d'autant plus facile que Motorola vient d'annoncer un système permettant d'assurer un passage transparent ( hand-off ) d'un réseau CDMA EV-DO Rev A ( l'équivalent du HSPA ) à LTE, et inversement, ce qui assurera une transition en douceur d'une technologie à l'autre.

En basculant dans le camp LTE, KDDI s'alignera sur ses concurrents NTT DoCoMo et Softbank Mobile, ce qui permettra d'avoir un réseau mobile très haut débit faisant appel à la même norme pour les trois principaux opérateurs du pays, facilitant les migrations de l'un à l'autre pour les abonnés.

Cet aspect est privilégié par le Ministère des Affaires Internes et des Communications, qui souhaite assouplir les restrictions imposées par les opérateurs mobiles en n'obligeant plus les abonnés à changer de mobile lorsqu'ils migrent vers un nouvel opérateur.

Le Japon sera l'un des premiers pays, sinon le premier, à mettre en service des réseaux mobiles LTE ( qui porte le nom de Super 3G ) d'ici 2010, qui doivent apporter des débits descendants de 100 Mbps et montants de 50 Mbps. NTT DoCoMo a récemment annoncé avoir atteint des débits descendants de 250 Mbps, un débit qui pourrait être appliqué aux réseaux LTE ultérieurement, en attendant la 4G.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]