Le Japon pourrait relancer ses 2 premiers réacteurs nucléaires cet été

Le par  |  5 commentaire(s) Source : AFP
EDF-centrale-nucleaire

Depuis les événements tragiques intervenus le 11 mars 2011 à Fukushima, le programme nucléaire civil japonais était resté au point mort. Aujourd'hui, une décision de justice évoque une relance possible.

Un tribunal japonais a annoncé ce mercredi avoir rejeté le recours en justice déposé par un groupe de citoyens antinucléaires concernant la réactivation de deux réacteurs situés dans le sud-ouest de l'archipel.

fukushima centrale nucléaire Les réacteurs Sendai 1 et 2 ont été passés au crible par les organismes de sureté nucléaire et ont obtenu tous les deux des certificats, qui, associés à une autorisation des élus locaux, leur permettaient d'être relancés.

L'exploitant du site, Kyushu Electric Power a annoncé que sauf indication contraire, les deux réacteurs seraient réactivés pour relancer la production électrique nucléaire dans la préfecture de Kagoshima dès cet été.

Cette nouvelle est très importante pour le Japon puis qu'aucun des 48 réacteurs nucléaires du pays n'a été relancé depuis les événements de Fukushima en 2011. Depuis, le pays déploie des réseaux de production d'énergies propres sous la forme d'éoliennes et de fermes solaires, mais sa production ne lui permet pas d'être autonome, et l'acheminement d'énergie pour alimenter le pays pèse sur le budget de l'État.

Notons que la semaine dernière, un tribunal rendait une tout autre décision en interdisant le redémarrage de deux autres réacteurs ( Takahama 3 et 4), stipulant que les mesures parasismiques étaient jugées insuffisantes.

Le Japon est actuellement partagé entre la nécessité de retrouver rapidement une autonomie et un certain confort dans la production énergétique et la crainte d'affronter un nouvel incident similaire à celui de Fukushima.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1840199
Si ça les force à développer les énergies propres c'est bon signe. S'il peuvent devenir quasiment autonome ça pourrait donner des idées à d'autres pays...
France si tu m'entend...
Le #1840222
Maintenant que les constructeurs auto nippons se mettent à l'hydrogène, un Fukushima 2 et ils en auront à foison !!!!
Le #1840239
"Depuis, le pays déploie des réseaux de production d'énergies propres sous la forme d'éoliennes et de fermes solaires,"

L'énergie propre ça n'existe pas ! La production énergétique ne peut être que moins sale.

Mais comme le dit Jean-marc Jancovici : "Les ELECTROenr sont "propres" tant qu'elles restent MARGINALES dans le mix-énergétique, mais dés qu'elles cessent de l'être, elles cessent d’êtres propres".

Une hypothétique énergie propre consisterait a ne pas dégrader l'environnement DU TOUT.
Par ailleurs, comme tous les "journalistes", l'auteur Mathieu M exploite la confusion entre énergie et électricité, ce qui est une escroquerie intellectuelle MAJEURE bien connue.
En France, 25% seulement de l'énergie consommé est électrique, tut le reste est du gaz, du pétrole et du charbon. Donc s'attacher a résoudre une équation sur 25% du pb, n'est pas raisonnable. Cette idée résulte des écologistes antinucléaires qui se sont construit historiquement et UNIQUEMENT autour de l'opposition au nucléaire électrogène.

Pour revenir au sujet, le Japon ne sortira JAMAIS du nucléaire pour, au moins une raison, ils sont constructeurs et concepteurs d’équipements sur toute la chaine de construction d'une centrale nucléaire.
Par ailleurs, comme les changements de comportements nécessaires a la diminution de consommation d'énergie et d'électricité en particulier, ne se font pas vraiment au Japon suite a l'accident nucléaire (lui même conséquence de défaillances HUMAINES multiples et non techniques); Pour remplacer le nucléaire électrogène, ils ont tout simplement signé des contrats avec la Russie pour le gaz ET le pétrole, mais aussi avec le Moyen Orient pour le pétrole ET le gaz. Et enfin, avec la Chine et la Russie pour le charbon. Le tout, en admettant au niveau international qu'ils ne pourraient respecter leurs engagements de réduction des émissions de GES.

Ils ne redémarreront pas tout les réacteurs (comme l'indique votre article), mais, vous pouvez être certain que Shinzo ABE (premier ministre du japon) a prévu d'en relancer au moins une trentaine d'ici a fin 2016, en plus de ceux qui seront construit a l'avenir. Eh oui, c'est prévu dans les différents plans de "transition énergétique" bas carbone du pays. le japon gardera au moins 20% d'électricité nucléaire dans son mix. Mais, je suis prêt a parier que ce chiffre de 20% actuel sera augmenté a l’avenir quand le prix du baril remontera. C'est a dire a peu près en fin d'année si j'ai bien suivi les pbs de déplétion des puits de schistes aux états-unis.

Et SVP, qu'on ne vienne pas me seriner avec la durée de vie des réacteurs qui n'a aucun sens tant elle est confondue avec la durée d'amortissement financier/économique des réacteurs.
Par avance je vous propose de lire ceci :
Idée reçue : « La durée de vie d’une centrale nucléaire ne peut excéder 40 ans »
http://www.connaissancedesenergies.org/la-duree-de-vie-dune-centrale-nucleaire-ne-peut-exceder-40-ans-150407

Les étasuniens envisagent de prolonger certains réacteurs a 80 ans, voir même 1 siècle pour les plus récents. Sachant que plus de la moitié de leur parc est déjà prolongé jusqu’à 60 ans...Sachant que la technologie vient de chez eux, je ne pense pas qu'il sont fous ou insensés et qu'ils maitrisent tout autant que nous l'ingénierie et la sécurité de telles installations.
Le #1840240
lebonga a écrit :

Maintenant que les constructeurs auto nippons se mettent à l'hydrogène, un Fukushima 2 et ils en auront à foison !!!!


L'hydrogène ne restera que dans l'épaisseur du trait dans les statistiques énergétiques mondiales. Et encore, même le trait est trop épais pour signalé son utilisation.

L'hydrogène est un VECTEUR, et non une énergie. Il est pour l'instant obtenu par crackage du GAZ NATUREL (c'est a dire le méthane).
Le #1840244
toff21 a écrit :

Si ça les force à développer les énergies propres c'est bon signe. S'il peuvent devenir quasiment autonome ça pourrait donner des idées à d'autres pays...
France si tu m'entend...


A votre avis, quelle serait l'électricité la moins sale a développer pour le japon ? L'éolien ? Le solaire thermique ? le solaire PV ? Le houlomoteur ? Le marémoteur ? l'hydrolien ? L'hydraulique électrique ? La méthanisation ? La méthanation ?

NON, rien de tout ça. Sachant que la japon est couvert de Volcans, la géothermie profonde pour chauffer l’hiver, et pour produire de l'électricité l'été serait bien plus judicieux...Mais, comme les lobbys éoliens et solaire sont ultra méga puissants et financés aussi par les industriels des fossiles qui y voient le moyen de prolonger une main mise sur les marché s de l'énergie, tout le monde pense que 'est ça qu'il faut développer partout sans tenir compte de la culture, de géographie, du climat local, de la géologie locale. Des ressources géophysiques en fait...
Une solution UNIQUE pour tous les pays sans tenir compte des paramètres locaux est une aberration sans nom.

L'autonomie énergétique de tous les pays du monde mettrait fin a au commerce international d'une part, et en plus risquerait de refermer et engendrer des comportement nationalistes dangereux. Mais ça, on en parle jamais. Certes, la situation actuelle n'est pas parfaite, loin de là, mais je ne pense vraiment pas que l'autonomie ou l'autarcie soit une solution.

En France, nous avons déjà de l'éolien pour presque 9 GW et du solaire pour 4.5 GW. Quelles sont leurs production par rapport a leurs puissances installées ?
Solaire PV : 15 % de la capacité installée
Eolien : 20-25% de la capacités installée (et je suis généreux avec ce taux de charge)

Chiffres en temps réels ici :
http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/chiffres-cles

Ce serait donc un mauvaise idée de nous rendre dépendants d'abord de l'ensoleillement direct journalier et du vent quotidien, surtout quand on sait que notre mix électrique est actuellement décarboné a plus de 95% grâce a;l'hydroélectrique et au nucléaire. Mais dire la vérité a des Français endoctrinés par des idées reçues biaisées répétés a longueurs de JT et autres presses papiers pour être sur que ça rentre dans la tête, c'est se voir exposer la fatwa immédiate de ces mêmes personnes en-doc-tri-nées.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]