Les revendeurs songent à la technologie du "Disc-Locking"

Le par  |  3 commentaire(s) Source : GameSpot
Magasin jeux video

Le piratage et le vol sont des fléaux déjà bien ancrés dans notre société. Mais cela n'empêche pas certains de faire germer des idées de résolution dans leur tête en espérant qu'elles soient un jour appliquées. On songe par exemple à verrouiller les disques de jeu tant que ceux-ci ne seront pas payés.

Magasin jeux videoIl est bien évident que les soucis liés au piratage ne disparaîtront pas d'un coup de baguette, magique ou non. Tout juste peut-on pour le moment trouver des parades pour lui mettre des bâtons dans les roues, à l'instar d'Electronic Arts qui ne s'est pas laissé faire avec son Sims 3 piraté de toute part. Mais on pourrait tout aussi bien parler des vols, qui posent problème aux revendeurs de jeux sans que ceux-ci ne trouvent une solution valable pour en finir avec cette situation. Alors on a réfléchi à un moyen particulier,  évoqué dans une étude appelée "Project Lazarus : Study of Benefit Denial", et menée par l'Entertainment Merchants Association (EMA).


They Don't Care About Us
Concrètement, cette technologie "rendrait inutilisables les DVDs, les disques Blu-rays ainsi que les disques de jeux vidéo jusqu'à temps qu'ils soient physiquement déverrouillés au moment de l'achat". Elle vient d'être proposée aux revendeurs avec la promesse de gagner jusqu'à six milliards de dollars chaque année en l'utilisant.

Mais quand on y pense, nous entrons dans une ère où la dématérialisation se généralise de plus en plus. La PSP Go est un bon exemple. Mais six milliards, ce n'est pas rien. Le Vice-Président des Affaires Publiques de l'EMA, Sean Bersell, précise qu'il n'a pas l'intention de lutter contre le piratage de cette façon.

"Il ne s'agit pas de DRM ou de codage des disques. La technologie à laquelle nous faisons référence serait un verrouillage physique ouvert par fréquences radios au point de vente. (Pensez à une carte-clé qui ouvre une porte.) Et il n'est pas question de combattre le piratage (reproductions illégales), mais plutôt le rétrécissement (vol de marchandises légitimes). Le but est de rendre plus facile pour le consommateur l'achat d'un produit et de permettre aux autres canaux de distribution qui ont de significatifs problèmes de ce genre de porter le produit."

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #482321
des vols de cd de jeux video et blu-ray pour 6 millards de dollars....

n'importe quoi.

Les jeux sont déjà dans une boite fermé que l'on doit faire ouvrir à la caisse.
Qu'est-ce qui vont pas imaginer juste pour justifier des hausses de prix prochaines....
Le #482331
Le but est de rendre plus facile pour le consommateur l'achat

ça je vois pas du tout le rapport avec leur truc!

Ca fera comme les antivols qui sonnent encore après avoir été désactivés, si l'onde passe mal ça marchera pas à la maison certains se feront couillonner car auront perdu le ticket, etc...
Le #482521
Comment inventer un truc super compliqué alors qu'un simple code d'activation (unique délivré lors du passage en caisse) suffirait à "verrouiller" les jeux...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]