Jeux vidéo violents : loi visant à bannir les jeux sans limite d'âge

Le par  |  20 commentaire(s) Source : The Hill
Jeux video ESRB

Une nouvelle loi contre les jeux vidéo violents vient d'être proposée aux États-Unis, visant cette fois-ci à interdire tous les jeux non classés par l'ESRB, et en imposant de fortes amendes en cas de non respect de l'âge indiqué.

Depuis l'histoire de la fusillade de Newtown, les jeux vidéo sont mis sous les projecteurs et stigmatisés à souhait. Alors qu'une ville proche du massacre brûle les jeux violents, des propositions de loi commencent à pleuvoir.

L'une d'entre elles, fraîchement mise en exergue dans nos colonnes, vise à taxer les jeux jugés comme violents, avec une contribution supplémentaire de 1%, dans l'optique d'un programme de santé mentale et de répression, en cas d'exposition à des jeux vidéo violents. Jim Matheson, représentant de l'état de l'Utah, vient de proposer une nouvelle loi H.R. 287 qui s'appuie sur un renforcement de la classification vidéoludique en fonction de l'âge, via l'ESRB.

La proposition fait cas d'interdire purement et simplement la vente des jeux qui ne disposent pas de classification ESRB. Dans le cas des titres au format boîte, il n'y a pas de problème, mais le souci provient du fait que de nombreux jeux dématérialisés ( notamment les indépendants ) ne profitent pas d'un tel classement. C'est le cas de nombreux jeux sur la plateforme Steam, ou encore sur iOS. Vous l'aurez compris, les jeux PC et mobiles seraient lourdement touchés par cette loi.

Jim MathesonLe projet vise également à pénaliser la vente de jeux vidéo à des mineurs. Ainsi, ce serait un crime de vendre un jeu classé « Mature » à des joueurs de moins de 17 ans et des jeux « Adult Only » à des gamers de moins de 18 ans. La proposition de loi fait cas de « 5.000 dollars par violation », que se soit dans le non respect d'une vente selon l'âge indiqué pour le jeu, ou dans le cadre d'une vente d'un jeu qui ne dispose pas de classification.

Si cette proposition venait à être votée, il est clair qu'elle entraverait fortement la commercialisation des jeux et tout particulièrement ceux au format dématérialisé.

Rappelons qu'un projet de loi semblable a été présenté en 2011 en Californie, tentant de réglementer la vente et la location de jeux vidéo violents aux enfants. Elle a finalement été jugée inconstitutionnelle par la Cour Suprême, à sept voix contre deux.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1156312
... no comment
Le #1156332
"Le projet vise également à pénaliser la vente de jeux vidéo à des mineurs"
=>Et du coup que vont-ils faire, ils vont... je vous laisse deviner... vous avez trouvez, ils vont pirater...
Le #1156352

Si tu n'as pas le courage de faire voter une loi contre la libre détention des armes ...

Fais en voter une contre les jeux vidéo violents... tu auras des voix aux prochaines élections
Anonyme
Le #1156362
"La proposition fait cas d'interdire purement et simplement la vente des jeux qui ne disposent pas de classification ESRB. Dans le cas des titres au format boîte, il n'y a pas de problème, mais le souci provient du fait que de nombreux jeux dématérialisés ( notamment les indépendants ) ne profitent pas d'un tel classement. C'est le cas de nombreux jeux sur la plateforme Steam, ou encore sur iOS. Vous l'aurez compris, les jeux PC et mobiles seraient lourdement touchés par cette loi."

Steam a quand même une vérification d'âge ! La CB, l'accès à la page qui demande la date de naissance, le profil, etc...

Et dire que c'est certains sociètes le responsables ?
Les joueurs peuvent inventer l'âge pour jouer à des jeux violents.

Ensuite, un majeur va au magasin acheté un jeu et emmène chez quelqu'un pour offrir un jeu au mineur.

Avec cette nouvelle loi, il y aura toujours des problèmes.
Le #1156382
LauXy a écrit :

"La proposition fait cas d'interdire purement et simplement la vente des jeux qui ne disposent pas de classification ESRB. Dans le cas des titres au format boîte, il n'y a pas de problème, mais le souci provient du fait que de nombreux jeux dématérialisés ( notamment les indépendants ) ne profitent pas d'un tel classement. C'est le cas de nombreux jeux sur la plateforme Steam, ou encore sur iOS. Vous l'aurez compris, les jeux PC et mobiles seraient lourdement touchés par cette loi."

Steam a quand même une vérification d'âge ! La CB, l'accès à la page qui demande la date de naissance, le profil, etc...

Et dire que c'est certains sociètes le responsables ?
Les joueurs peuvent inventer l'âge pour jouer à des jeux violents.

Ensuite, un majeur va au magasin acheté un jeu et emmène chez quelqu'un pour offrir un jeu au mineur.

Avec cette nouvelle loi, il y aura toujours des problèmes.



L'accès à la page , c'est de la rigolade...
Qui empêche de mentir sur son âge ?

Quand à la CB des parents... trop facile
Anonyme
Le #1156402
Misstigry a écrit :

LauXy a écrit :

"La proposition fait cas d'interdire purement et simplement la vente des jeux qui ne disposent pas de classification ESRB. Dans le cas des titres au format boîte, il n'y a pas de problème, mais le souci provient du fait que de nombreux jeux dématérialisés ( notamment les indépendants ) ne profitent pas d'un tel classement. C'est le cas de nombreux jeux sur la plateforme Steam, ou encore sur iOS. Vous l'aurez compris, les jeux PC et mobiles seraient lourdement touchés par cette loi."

Steam a quand même une vérification d'âge ! La CB, l'accès à la page qui demande la date de naissance, le profil, etc...

Et dire que c'est certains sociètes le responsables ?
Les joueurs peuvent inventer l'âge pour jouer à des jeux violents.

Ensuite, un majeur va au magasin acheté un jeu et emmène chez quelqu'un pour offrir un jeu au mineur.

Avec cette nouvelle loi, il y aura toujours des problèmes.



L'accès à la page , c'est de la rigolade...
Qui empêche de mentir sur son âge ?

Quand à la CB des parents... trop facile


Par exemple : les mineurs de moins de 18 ans peuvent avoir une CB jeune. (j'ai eu la CB avant 18 ans).

Et acheter des jeux de +18 ans, c'est possible en inventant l'âge.

Comment empêcher les joueurs de -18 ans ?

A part ça, certains parents ne vérifient pas l'âge du jeu et acheter directement pour ses enfants. Mes cousins qui ont -18 ans, jouent à des jeux violents et c'est ses parents qui achètent pour eux.
Le #1156412
Logique de pondre de telles lois tout en laissant les armes en vente libre...
Anonyme
Le #1156422
C'est sûr, un magasin d'armes sur internet et à Paris (je connais). Je préfère que tous ces magasins soient supprimés que de proposer des lois débiles pour interdire autrement.
Le #1156522
Une loi pareille serait débile et ne solutionnerait pas le problème…

Par contre, je ne vois pas pourquoi, en magasin, les réglementations d’âge ne seraient pas respectées pour les jeux classés comme vraiment violents (aujourd’hui un gamin de 8-10 ans peut rentrer dans un Micromania et acheter un Call of Duty le mercredi après-midi en sortant de l’école avec l’argent de poche offert par mamie à Noël sans qu’aucun vendeur ne bronche).

Anonyme
Le #1156542
orakaa a écrit :

Une loi pareille serait débile et ne solutionnerait pas le problème…

Par contre, je ne vois pas pourquoi, en magasin, les réglementations d’âge ne seraient pas respectées pour les jeux classés comme vraiment violents (aujourd’hui un gamin de 8-10 ans peut rentrer dans un Micromania et acheter un Call of Duty le mercredi après-midi en sortant de l’école avec l’argent de poche offert par mamie à Noël sans qu’aucun vendeur ne bronche).


Ils ne pensent pas aux règles et pensent qu'à l'argent
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]