Kim Dotcom veut financer les startups pour la vie privée

Le par  |  2 commentaire(s) Source : via 01net
Kim-Dotcom-Megabox

Nouvelle lubie de Kim Dotcom. Le fondateur de Mega a l'intention de lancer un fonds de capital risque afin de financer des startups spécialisées dans le respect de la vie privée.

Récemment, Kim Dotcom a annoncé le lancement à venir d'un service de messagerie chiffrée sur la plateforme Mega, puis d'un service email complet avec toujours comme impératif la question de la confidentialité.

Mega_Kim_Dotcom.GNTL'homme d'affaires n'a de cesse de surfer sur l'actualité et les révélations de Edward Snowden lui offrent une certaine caisse de résonance. Il a maintes fois dénoncé les entorses de gouvernements - et en particulier des États-Unis - au respect de la vie privée sur Internet.

Avec une affaire comme Prism et plus encore, Kim Dotcom ne peut plus simplement être considéré comme un adepte des théories du complot ou un revanchard après la fermeture de MegaUpload par les autorités américaines.

Kim Dotcom joue ainsi au maximum la carte du chevalier blanc et annonce dorénavant son intention de financer des startups spécialisées dans le respect de la vie privée via un fonds de capital risque.

Ils se dit ainsi à la recherche de partenaires et gestionnaires du fonds. Mega se présente déjà comme la société pour la vie privée. Plus encore, Kim Dotcom veut faire des petits.

Il est en tout cas probable qu'au-delà du cas de kim Dotcom, nombre d'utilisateurs vont être tentés de s'intéresser d'un peu plus près à des solutions et sociétés qui leur promettent un respect total de leur vie privée. Le problème est que 'était a priori aussi le cas pour certaines solutions impliquées dans le scandale Prism.

La semaine dernière, un fondateur de The Pirate Bay, Peter Sunde, a également pris un positionnement similaire à celui de Kim Dotocm pour présenter le projet Helm.is de service de messagerie ultra sécurisée :

" Des sociétés comme Facebook, Twitter, Apple et Google ont été forcées d'ouvrir leurs systèmes et donner de l'information sur leurs utilisateurs. Dans le même temps, il leur a été interdit de le dire à quiconque ! "

Complément d'information
  • Se disant ruiné, il craignait de passer par la case prison. En attendant son éventuelle extradition, Kim Dotcom reste en liberté sous caution en Nouvelle-Zélande.
  • Il se dit ruiné et redoute la case prison avant une possible extradition vers les États-Unis. Kim Dotcom est-il un homme brisé ?

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1408442
Y à des jours on se demande si il faudrait pas revenir à l'âge de pierre quand on voit comment la technologie est utilisé pour nous espionner.

Même sécurisé, qu'est ce qui pourrait empêcher les "gros" de forcer la main aux personnes s'occupant justement d'un système de sécurité de la vie privée?
Le #1408462
Zébu29 a écrit :

Y à des jours on se demande si il faudrait pas revenir à l'âge de pierre quand on voit comment la technologie est utilisé pour nous espionner.

Même sécurisé, qu'est ce qui pourrait empêcher les "gros" de forcer la main aux personnes s'occupant justement d'un système de sécurité de la vie privée?


Exactement ! Quand c'est les machines qui s'en occupent il y a des failles, et quand c'est des hommes il y a de la corruption, je vous laisse imaginer la combinaison des deux ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]