Test : Kindle Paperwhite, la dernière liseuse d'Amazon

Le par  |  4 commentaire(s)

Avec un poids comparable à celui d'un livre de poche, la Kindle PaperWhite peut se tenir aisément d'une seule main. Elle est de surcroît très fine (0.91 cm d'épaisseur) et son dos mat procure une agréable sensation au toucher. A l'avant, la finition irréprochable est celle d'un plastique brillant et lisse.

Kindle_PaperWhite_tLes premiers pas avec la liseuse entre les mains sont très concluants. Les adeptes des boutons physiques seront d'abord déroutés. Mais passée cette première impression, on appréciera le tactile mulitouch plutôt fluide de l'écran. Pour tourner les pages, il suffira de toucher le côté droit (plus des 4/5ème de l'écran) de l'écran et une petite zone verticale sur le côté gauche pour revenir une page en arrière. Le sommet de l'écran permet d'accéder à la barre d'outils. L'écran est ainsi subdivisé en zones à toucher dites EasyReach

L'utilisateur pourra également passer à la page suivante en faisant glisser un doigt de la droite à la gauche et revenir en arrière en le faisant glisser de gauche à droite.

La barre d'outils permet d'accéder à la page d'accueil, au bouton Retour, à l'éclairage de l'écran, à la boutique Kindle, au bouton Recherche et au Menu. Ce dernier affiche un menu de manière contextuelle afin de proposer des options adaptées suivant ce que vous faites avec la liseuse. Ainsi, durant la lecture d'un livre, il donne accès aux modes portrait ou paysage, à la description du livre et permet de synchroniser la dernière page lue, d'ajouter un signet, d'afficher les notes et les signets, la progression de la lecture et "A propos de l'auteur" (uniquement sur les ouvrages qui gèrent le profil de l'auteur).

On notera qu'il y a une seconde barre d'outils sous la première qui apparaît lors de la lecture. "Aa" permet de modifier l'affichage du texte, "Aller à" sert à parcourir le livre, "X-ray" donne la possibilité d'explorer la structure d'un livre (pour les ouvrages qui supportent cette fonctionnalité) et "Partager" sera utilisé pour partager ses opinions avec d'autres lecteurs.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1264702
Pour ma part, je regrette que l'on ne puisse pas couper complètement le rétro éclairage. Même à 0, il y a un peu de lumière, et j'aimerais bien qu'il n'y ait rien, comme sur un vrai livre...
Le #1265012
Acheteurs potentiels : pensez que ce joujou peut rendre l'âme à tout instant. Mon Kindle 2 a rendu l'âme après 20 mois seulement: hors garantie. Amazon consent une remise minable de 30% pour le même modèle.
Le #1265292
exdevfr a écrit :

Acheteurs potentiels : pensez que ce joujou peut rendre l'âme à tout instant. Mon Kindle 2 a rendu l'âme après 20 mois seulement: hors garantie. Amazon consent une remise minable de 30% pour le même modèle.


Petit rappel à la loi Européenne : http://europa.eu/youreurope/citizens/shopping/shopping-abroad/guarantees/index_fr.htm

En dessous de 24 mois et pour une panne non provoquée, les fabricants ont théoriquement l'obligation de remplacer ou rembourser le produit.
Comme certains contournent l'esprit de la loi (en jouant sur l'appellation de non conformité difficile à démontrer) l'UE envisage de renforcer le texte pour en faire une "vraie" garantie constructeur.
Le #1271852
@spamnco : merci pour l'info. J'ai rencontré un problème similaire avec DARTY. J'avais acheté un PC qui est tombé 3 fois en panne en 2 mois (même panne). Je leur ai demandé de me rembourser. Ils m'ont ri au nez en me disant "essayez de nous démontrer la non conformité du produit".
Si l'UE pouvait renforcer ce genre de texte ce ne sera pas un mal
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]