La France adepte des logiciels libres

Le par  |  1 commentaire(s) Source : ZD Net

Selon des analystes, le marché français est très friand des logiciels libres et enregistre de forts taux de croissance.

Selon des analystes, le marché français est très friand des logiciels libres et enregistre de forts taux de croissance.


Selon le cabinet Pierre Audouin Consultant, le marché des logiciels libres est en effet florissant en France, ou sa croissance a été de 46% en 2004, et les prévisions annuelles misent sur une croissance de 40% par an sur les 4 prochaines années.


Selon l'étude de ce cabinet intitulée Le logiciel libre: mythes & réalités, "La France est un des pays les plus friands de logiciel libre avec l'Allemagne et le Japon".


En effet, en 2004 ce marché a pesé près de 146 millions d'euros, bien loin certe des 27 milliards d'euros du marché du logiciel dans son ensemble, mais compte tenu de la forte croissance (+40%) ceci pourrait vite changer alors que celle du logiciel dans son ensemble est limitée à +5 et +7%.


Reste maintenant à comprendre pourquoi ce phénomène est observé en France et pas dans des pays voisins ou même aux USA.


Première constation : la volonté politique est mise en avant.
"La France est, avec Cuba et le Vénézuela, le pays où le discours autour des logiciels libres prend le plus une tournure idéologique" explique Mathieu Poujol, consultant infrastructures logicielles et auteur de l'étude.

Les logiciels libres sont en effet considérés comme une alternative à "la domination américaine dans les logiciels d'infrastructure qui agit comme un repoussoir".


Autre raison, le fait que la France possède une "forte tradition du développement spécifique" de logiciels, une des bases du logiciel libre justement.


Cependant, cette étude met à mal certains mythes sécuritaires.

"L'argument d'un développement communautaire plus fiable est discutable"
"Le développement de logiciels libres est généralement moins encadré et moins abouti que les développements réalisés par un éditeur de logiciels. Les éditeurs de "logiciels libres commerciaux" tels que Mandrake, Red Hat, Jboss ou MySQL résolvent en partie cette problématique".


Idem pour les codes sources disponibles sur le net, qui ne sont "pas forcément un gage de sécurité. D'ailleurs, si les systèmes les plus critiques incorporent des briques "libres", ils reposent sur des développements spécifiques totalement propriétaires".


Même son de cloche du côté des coûts.
"Les logiciels libres ne sont pas des logiciels miraculeux capables de couvrir tous les besoins informatiques à moindres coûts. Tout va dépendre du type de besoin que l'on a" écrit Mathieu Poujol.

"Le logiciel à l'avantage d'avoir un coût d'acquisition relativement faible et très compétitif, mais les simulations de retour sur investissement montrent que le coût total de possession après quelques années n'est pas forcément en faveur du logiciel libre."



L'étude termine toutefois sur un point positif avec la relance de l'innovation.

"Le logiciel libre a fait sortir les concepteurs de logiciels de leur tour d'ivoire et les a rapprochés des attentes du marché en redynamisant le développement spécifique."

Il "aura redonné ces lettres de noblesse au développement et relancé l'innovation".



Remarque : cette étude a été réalisée courant 2004 auprès d' "acteurs, offreurs et utilisateurs, présents sur le marché du logiciel libre".
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #56706
La gendarmerie a adopté OpenOffice.org mais il a suffit d'une visite de Bill Gates chez Chirac pour que ce dernier renouvelle son contrat avec Microsoft or, quelque temps auparavant, il avait annoncé le passage de la ville de Paris sous environnement Linux avec la suite oOo pour la partie bureautique ... Non, le logiciel libre en France est bel et bien le reflêt des français à refuser le changement (même si celui-ci est bénéfique dans la majorité des cas). Des SS2L (société équivalentes aux SSII mais spécialisées dans la mise en place et la migration des applications dites "propriétaires" vers libres sont présentes sur le marché et peuvent aider les entreprises à migrer en douceur vers le libre ... mais la mentalité des responsables info n'est pas encore à ce stade !

est-ce une source fiable ' y'a pas un espion dans le programme ' Qui assure la garantie du fonctionnement ' Comment vous pouvez gagner votre croûte à distribuer des logiciels libres ' .... tant de questions qui me sont posées chaque jours (j'ai même créé un site pour aider les gens dans ce domaine, mais personne ne s'y résigne et peu de monde ne fait confiance au libre !) ...

Pour les personnes septiques (comme des fosses !) allez faire un tour sur www.technifree.net ... non sans faire de la pub puisque GNT est le partenaire principal du site ! (entre parenthèse, le nombre de site ayant pour sujet le monde libre reste modeste mais a la valeur d'exister !)

Merci Le_Doc pour cet article !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]