La technologie NFC au secours des diabétiques

Le par  |  0 commentaire(s)

Cambridge Consultants, en partenariat avec Philips a dévoilé un appareil médical utilisant la technologie NFC (Near Field Communication) pour simplifier la gestion des prises d'insuline chez les personnes atteintes de diabète, une maladie qui touchera 366 millions de personnes dans le monde en 2030, selon l'OMS.

Cambridge Consultants, en partenariat avec Philips a dévoilé un appareil médical utilisant la technologie NFC (Near Field Communication) pour simplifier la gestion des prises d'insuline chez les personnes atteintes de diabète, une maladie qui touchera 366 millions de personnes dans le monde en 2030, selon l'OMS.

L'appareil transfère les données du taux de sucre dans le sang vers une pompe à insuline implantable qui va délivrer la dose adéquate.
Le patient doit confirmer l'opération et reste ainsi maître du dosage, qu'il peut modifier selon les besoins.

Le choix du NFC a été décidé pour sa simplicité d'utilisation pour le patient tout en améliorant le contrôle des étapes de dosage, stockage des données et contrôle de la médication. La conception d'un appareil discret a aussi été prise en compte.

Selon l'analyse de WTRS, la technologie NFC dans les appareils médicaux représente une grande opportunité, car près d'un tiers de la population mondiale aura bientôt plus de 65 ans. Poussés par le développement du marché des mobiles avec puce NFC embarquée, les produits médicaux connaîtront une forte progression, avec une prévision de vente de 57 millions d'appareils en 2009.

La technologie NFC a les potentialités pour permettre d'imaginer de nouveaux appareils médicaux plus petits et moins contraignants, facilitant la prise des traitements et ainsi le bon respect de ceux-ci par les patients.
L'appareil est orienté vers les soins liés aux diabète, mais peut être adapté pour le traitement de la douleur, l'asthme, les problèmes cardiaques ou l'incontinence urinaire.

L'avantage du NFC est que son champ d'action n'est que d'une dizaine de centimètres, et la puce peut être produite à bas coût pour une intégration en masse dans divers appareils électroniques.

  • Cambridge Consultants
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]