Le gouvernement américain contre la fermeture des services BlackBerry

Le par  |  0 commentaire(s)

Alors que la situation s'est dégradée aux Etats-Unis pour la société canadienne RIM et ses services BlackBerry, potentiellement menacée de fermeture sur le territoire à la suite de ses longs démêlés avec NTP, le gouvernement américain a fait savoir qu'il ne souhaitait pas que la justice ordonne la fin des Blackberry le 24 février prochain.

Alors que la situation s'est dégradée aux Etats-Unis pour la société canadienne RIM et ses services BlackBerry, potentiellement menacée de fermeture sur le territoire à la suite de ses longs démêlés avec NTP, le gouvernement américain a fait savoir qu'il ne souhaitait pas que la justice ordonne la fin des Blackberry le 24 février prochain.

En effet, nombreux sont les employés du gouvernement qui utilisent des BlackBerry et les agences gouvernementales américaines, notamment celles relatives à la sécurité Nationale, sont parmi les principaux clients de RIM.

Une voie médiane pourrait être trouvée, laissant les seuls employés du gouvernement continuer d'utiliser les services BlackBerry et fermant ces mêmes services aux entreprises américaines.

Le "cas" BlackBerry est décidément plein de surprises...

  • BBC News
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]