Le réseau BitTorrent s'affranchit du serveur

Le par  |  10 commentaire(s)

Dans l'univers du Peer to Peer, les choses évoluent ces derniers temps, notamment du côté du réseau BitTorrent.

Dans l'univers du Peer to Peer, les choses évoluent ces derniers temps, notamment du côté du réseau BitTorrent.

Pour rappel, ce réseau représente selon certains analystes près de 35% des échanges sur le net, autant dire qu'il est dans la ligne de mire des représentants de la musique, du film, du logiciel et du jeu.

Jusqu'à présent, ce réseau était pourtant difficile à mettre en oeuvre, par exemple il n'est pas doté d'un moteur de recherche intégré (comme avec eMule), ainsi que le problème des trackers (fichiers permettant de télécharger l'ensemble du contenu) qui devaient être hébergés sur des serveurs...serveurs pouvant être la cible des associations légales de lutte contre le piratage.

Aujourd'hui, il semble que cette ère soit révolue. En effet, Bram Cohen, le développeur du protocole d'échange BitTorrent vient de publier la version 4.1 bêta de BitTorrent  qui a la particularité de s'affranchire des trackers !

Plus concrètement, au lieu que la connexion s'effectue entre votre PC et un serveur sur lequel sont stockés les trackers, les connexions vont dorénavant s'établirent directement entre les internautes qui partagent du contenu !

Une révolution pour le système BitTorrent !

Ainsi, tout un chacun pourra maintenant utiliser ce réseau pour partager le contenu, légal ou non, de son choix.

Du côté des utilisateurs c'est une bonne nouvelle, mais du coté des MPAA et autres RIAAM la chasse aux pirates devrait se compliquer.
Ainsi, impossible de réhéditer le coup de la fermeture d'un site serveur comme SuprNova (voir actualité).

Pas d'inquiétude à avoir, ces organismes ont déjà fait savoir que la lutte continue et que de nouveaux moyens sont déjà disponibles pour identifier les pirates du net.

Affaire à suivre !


Télécharger BitTorrent 4.1 bêta (Windows, Linux ou Mac)


Site officiel
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #45038
fiiiirst !!
hmmm en fait il semblerai que c'est pas tant sans serveur que ça, c'est juste qu'on aurait besoin de mettre un fichier .torrent sur un serveur web, mais pas besoin de d'herberger soit même le tracker / script, en fait tout passe par router.bittorrent.com (port 6881) qui servirait comme une sorte de tracker géant et universel...voilà donc finalement c'est pas si invincible que ça...et ça m'aurais franchement étonné qu'on puisse faire un p2p sans avoir un serveur quelque part qui soit fixe, dommage
Le #45039
Est-ce que ces nouveaux moyens consiste à analyser le traffic mondial d'internet ' Auquel cas, ca violerait toutes les lois sur la vie privée existante.

Ca va finir en révolution cette histoire la.
Le #45048
On a jamais dit qu'Internet était un réseau privé.
Le #45052
Wiz> intéréssente comme info.. je savais pas..du coup ouais c tt de suite moins intérécent.. meme étrange.. un retour en arrière comme ca c domage :s
Le #45053
Tout cela est tout à fait normal.

Dans une DHT tel que c'est le cas ici, ce sont les clients qui se répartissent le stockage des sources.

Pour obtenir des sources, il faut donc connaître des clients.

Il y a ensuite un problème d'échelle: si la DHT s'applique à tous les trackers en même temps, cela peut aller. Mais, si chaque torrent est géré séparément, ça devrait totalement foirer. Personne ne pourrait commencer le téléchargement car il ne connaîtrait aucune source et de même, il ne pourrait renseigner les autres clients.


Pour qu'une DHT telle Kademlia fonctionne, il faut que certains clients restent longtemps en ligne.


Cela peut donc foirer ou bien réussir. Il n'y aura rien au milieu.
Ce qui peut faire peur, c'est l'overhead que cela risque de générer.


Quant au router.bittorrent.com, c'est tout à fait normal puisqu'il faut connaître des clients. C'est l'étape du bootstrap dans Overnet/eMule Kademlia.


Pour vôtre culture, les DHT-kademlia sont les modèles effectifs décentralisés les plus aboutis pour l'instant. Une fois qu'elles sont lancées, elles sont instoppables

Au fait, bonjour
Le #45057
CamaradeTux> merci pour ces compléments c chouet d'aprendre le fonctionnement théorique de toutes ces merveilles!
Le #45065
Non, ça c'est rien.

Une autre petite note, historique:
Kademlia est indépendant d'eMule, c'est une méthode inventée par un étudiant d'Europe de l'Est étudiant à New York.
Ca a été implémenté auparavant dans Overnet ainsi que dans RevConnect (DirectConnect).


En tout cas, c'est drôlement séduisant.
Si ça vous intéresse, le meilleur point de départ est le wiki d'infoanarchy.org : http://www.infoanarchy.org/wiki/index.php/Kademlia (anglais)

Il y a aussi wikip2p : http://www.wikip2p.com/index.php'title=Kademlia (français, d'autres choses)



Voilou.
(effectivement, je me consacre à la technique du P2P )
Le #45075
Moi du moment que ca marche, et qu'on peut pomper, c'est à la limite tout ce que je demande
Le #45077
Une petite pensée pour BitComet 0.58 lol
Et apparament une version serveur "Tracker" de BitComet, 0.1, par sur, j'ai pas regardé ..
Pu de connection demain.. mais je viendrais voir les news G-NT en 56K
Le #45208
CamaradeTux> ca c vmt intéressant! j'adore comprendre comment ca marche.. bon pa ds le détail du code mais ds le principe quoi !hélas je suis nul en anglais.. du coup je vais voir que wikip2p lol.. merci !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]