Le Windows XP Starter Edition un flop en

Le par  |  3 commentaire(s) Source : ZDNet
Microsoft

Afin d' essayer de contrecarrer la montée de la copie illégale de ses logiciels, Microsoft a déployé une solution, à savoir le Windows XP SE.

Microsoft Afin d' essayer de contrecarrer la montée de la copie illégale de ses logiciels, Microsoft a déployé une solution, à savoir le Windows XP SE. Un Windows amputé de fonctions appelé aussi le " Windows du pauvre ".

Cette version de Windows, destinée aux pays émergeants, n' a pas encore trouvé sa place malgré six mois d' existence ( octobre 2004 ).

Le Windows XP SE destiné en premier lieu aux assembleurs n' a pas convaincu malgré le bien fondé de voir le taux de piratage en Asie réduire ses parts qui frisent les 80 % en Thaïlande et 63 % en Malaisie.

On ne se voilera pas non plus la face en pensant que l' initiative de Microsoft avait été aussi conçue pour enrayer la montée des systèmes GNU/Linux très en vogue dans ces pays.

Résultat de la campagne, un fiasco retentissant.

«Nous avons préféré ne pas nous concentrer sur Starter Édition», explique ainsi Kharisma Shintara, directeur de Arta Computer Center, l'un des principaux assembleurs indonésiens. «Nous l'utilisons seulement pour quelques projets scolaires», poursuit-il.

Microsoft va donc revoir sa stratégie commerciale en étendant le Windows XP SE non seulement aux assembleurs, mais aussi à l' utilisateur final par l' intermédiaire de magasins spécialisés.

En fin de compte, tout reste une question d' argent et de profits, les assembleurs vendent des PC sans fournir de système d' exploitation vu qu' ils ne font pas de profit sur celui-ci.

Sur le marché de Kuala Lumpur, les versions piratées de Windows XP Professionnel ou Home s' échangent contre 5 dollars alors que le Windows XP Starter Edition lui coûte 35 dollars...

Microsoft avait aussi les projets d' étendre la commercialisation de Windows XP SE à l' Inde et à l' Afrique, qui frise les 81 % de taux de piratage, partie remise par l' éditeur au constat de la situation.

De plus, même dans l' administration de ces pays, les versions de Windows piratées font plus l' unanimité que cette version du pauvre, compte tenu que la désignation Windows du pauvre ou pour les pays émergeants à de quoi rebuter d' entrée.

On s' interrogera alors, sur la faible montée des systèmes GNU/Linux, gratuits de surcroît, bien qu' en vogue, qui n' arrivent pas à supplanter et à évincer Windows qui flirte avec un taux de piratage moyen de 80 %.

Complément d'information
  • Des nouvelles de Windows XP Starter Edition
    Le dernier système d'exploitation (mérite-il ce nom') de Microsoft, Windows XP Starter Edition, est actuellement testé par quelques privilégiés en Thailande et en Inde.
  • Windows XP Starter Edition:pas pour Athlon/P4
    Lorsque Microsoft avait annoncé que son système d'exploitation Windows XP Starter Edition serait une version limitée de Windows XP, nous l'avions cru mais sans imaginer à quel point ! En effey, nous apprenons ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #37526
"sur la faible montée des systèmes GNU/Linux" montée tout de même et pas si faible que cela.
Toutes les études montrent qu'il faudra quelques années (3 à 5 ans) avant de voir une majorité de poste sous Linux. Le tout, c'est juste de savoir que cela se produira.

Cordialement
Jerome
Le #37528
35 Milliards de dollars en 2008 selon IDC pour Linux ... La tendance est donc importante
Le #37547
Tu as raison Jerome sur la forme.
J' écris : faible montée car Linux à 15 ans et ne représente que 0.5 % de PdM mondiale.

Pour le DdM que je suis c' est pas beaucoup.

Mais l' espoir fait vivre
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]