Leboncoin.fr ferait perdre 312 millions d'euros à l'Etat Français

Le par  |  38 commentaire(s) Source : Nextinpact
leboncoin

La plateforme est devenue en quelques années une véritable machine de guerre sur la toile : Leboncoin se décline aujourd'hui dans de nombreux pays et se présente comme la référence des sites d'annonces de particuliers à particuliers. Pourtant, le succès de la plateforme provoque des jalousies, notamment auprès du gouvernement.

Le député Jacques Cresta est ainsi à l'origine d'une étrange requête au gouvernement, impliquant le site Le Bon Coin, plateforme spécialisée dans les annonces et la vente entre particuliers.

leboncoin La plateforme s'est progressivement installée comme une référence pour les petites annonces, mais c'est aussi désormais un énorme vecteur de publicité, notamment pour ce qui est de la vente immobilière.

Sur ce point, Jacques Cresta a publié une question écrite au Journal officiel, à l'attention de Michel Sapin, ministre des Finances. Il y évoque la concurrence " tout à fait déloyale" des sites d'annonces gratuites à l'encontre des professionnels et l'immobilier ainsi que de l'État. Le raisonnement est simple " En effet, lorsqu'une transaction immobilière est réalisée par l'intermédiaire d'un professionnel, ce dernier pratique des honoraires qui sont assujettis à l'impôt ( TVA). Ce qui n'est naturellement pas le cas dans le cadre d'un arrangement entre particuliers."

Son raisonnement se poursuit par un rapide calcul, et une estimation à la louche : le site ferait potentiellement perdre 312 millions d'euros à l'État en ne lui permettant pas de collecter de TVA sur les frais d'agence. " Le principal site Internet d'annonces gratuites en France, accessibles sans inscription préalable, propose environ 260 000 annonces ( immobilières de particuliers à particuliers). Si l'on considère une somme moyenne de 6000 euros HT sur ces transactions, à laquelle on applique 20 % de TVA, on obtient 312 millions d'euros environ de manque à gagner pour l'État."

Une évaluation rapide, qui ne tient pas compte d'une foule de facteurs. Premier d'entre eux le plus évident : tous les biens proposés ne trouvent pas preneur. Ensuite, certains biens sont affichés plusieurs fois sur le site. Enfin, les frais d'agences ne peuvent être estimés aussi facilement, puisque les annonces concernent autant les villas les plus luxueuses que de simples garages situés dans des campagnes isolées.

Si le gouvernement est interpellé, le député ne propose pas grand-chose en terme de solution. La question est donc renvoyée au gouvernement, pour savoir " s'il envisage de réglementer ces nouveaux usages."

Rappelons que ces dernières années, LeBonCoin s'est également fait partenaire avec une foule de groupes immobiliers, et que le site est actuellement le support favorisé des professionnels de l'immobilier, qui permet aux agents de vendre des biens plus facilement sans aucun effort ou presque, tout en leur permettant de se dédier à d'autres tâches.

Notons également que la vente directe entre particuliers ne dédouane pas l'acheteur de régler les diverses taxes lors de la signature auprès d'un notaire. Sur ce terrain et malgré les idées préconçues, les fameux " frais de notaire " sont en très grande partie des taxes qui retournent à l'État.

Enfin, ajoutons que les économies réalisées auprès des agences immobilières dans le cadre d'une vente directe ne sont pour autant pas perdues pour l'Etat, puis qu'elles se transforment en pouvoir d'achat... ponctionné toute l'année à hauteur de 20 % grâce à la TVA. Rien ne se perd...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1815060
Encore un Député avec un pois chiche dans le cigare
Le #1815062
Hum encore un qui a sa femme qui travaille en agence et qui pourra pas aller au ski cette hiver parce qu'elle est en dessous du chiffre ...
Le #1815065
La réponse politique est évidente, il faut davantage taxer l'avenir pour subventionner plus le passé.
Le #1815067
Il ferait mieux de réduire leurs salaire et bosser réellement à la place de sortir de tels âneries.
Le #1815069
Non mais c'est quoi cette histoire ? putain mais ce blaireau il devrait retourner en ce1 pour apprendre à calculer correctement... et ce mythe de l'argent infini.....

Quels sont les nazes qui ont osé élire un gros con pareil ? et comment à t'il fait pour arriver à s'inscrire sur les listes sans étre arrété ? Sans se gourrer dans la paperasse ?
Le #1815070
Ils sont vraiment à l'agonie ... Ça pourrait presque faire peine
Le #1815075
phebus a écrit :

Encore un Député avec un pois chiche dans le cigare


Bercy , les penseurs se réveillent !
Moi... " collecteur de TVA à 19,60% ", je croyais que mon entreprise ne pouvais pas connaître la crise.
Je précise : Entreprise de location de matériel de loisirs et l'évènementiel.
Seulement voilà ...depuis 2008, sur les sites internet comme leboncoin.fr
Une fourmilière de travailleurs à bas prix sans statut légal qui font une concurrence déloyale.
Des tarifs qui ne correspondent pas au cours du marché.
Leboncoin.fr comment lutter contre ces affreux qui valident n'importe quoi ?
Faire de la publicité pour “arrondir ses fins de mois”… c’est du travail noir.
Nous sommes en FRANCE ...Pas en Grèce.
J'ai préféré " FERMER " mon entreprise et attendre que les services fiscaux réagissent.
Le #1815079
pourquoi on n'entends jamais ces gros c... lors de magouilles de gens du ps et d'ailleurs ????

pourtant c'est pas les "affaires qui manquent en ce moment.

encore un a foutre au placard
Le #1815080
Lebubu a écrit :

Ils sont vraiment à l'agonie ... Ça pourrait presque faire peine


tu me colle un -1 et tu sort un commentaire qui vas dans mon sens.... pas capté....
Le #1815081
Pour vous donner un exemple : tous ceux qui louent en tant que particulier, du matériel divers comme ( remorque, chapiteau, bétonnière, échafaudage, transport...ect ) sont dans l'illégalité.
C'est un manque de TVA à gagner pour l'état.
J'ai fermé mon entreprise de location de matériels qui rapportait entre 5 à 10 000euros de TVA à l'année.
J'ai perdu plus de 60% de chiffres d'affaires en moins de 3ans.
Beaucoup de métiers sont touchés par les annonces à caractères professionnelles sans RC ou RM sur leboncoin.fr.
Quand vous achetez une pièce d'occasion pour votre voiture dans une casse-auto, vous payez la moitié de la TVA, c'est à dire 10% du prix que vous payer, regardez votre facture.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]