Législatives : le Parti pirate n'obtient pas le financement public

Le par  |  11 commentaire(s)
Parti-pirate-logo

Le Parti pirate français n'a pas réussi son pari de dépasser 1% des votes aux législatives 2012. Pas de financement public pour ce mouvement né sur Internet qui est toutefois devenu plus visible en France.

Curiosité de ses élections législatives de 2012 en France, le Parti pirate n'a pas complètement réussi son pari. Auteur d'une campagne à 0 euro, ce mouvement né sur Internet n'a pas obtenu plus de 1 %. Un cap qui lui aurait permis d'obtenir un financement public.

Le Parti pirate a présenté 101 candidats dont près d'un quart ont obtenu plus de 1 % des votes exprimés. " Nous n'atteignons pas les 50 qui nous auraient ouvert la voix du financement public des partis politiques ", annonce le Parti pirate français avant de lancer : " Partie remise ! "

Le Parti pirate a tout de même gagné en visibilité en France. Il a fait campagne avec pour principaux thèmes : la légalisation du partage, la lutte contre le fichage abusif, l'indépendance de la justice, la transparence de la vie politique et l'ouverture des données publiques.

Parti-pirate-logoLors d'un chat avec les lecteurs de 20minutes.fr, le co-président du Parti pirate, Maxime Rouquet, a expliqué que la participation aux Législatives 2012 avait pour but de faire parler des idées de la jeune formation politique.

Il a notamment déclaré vouloir " l'abolition des dispositifs qui participent de la guerre contre le partage " et " légaliser le partage hors but lucratif entre citoyens ". " La Hadopi elle-même a reconnu que ceux qui partagent le plus sont aussi ceux qui dépensent le plus pour la culture ". Pour autant, le Parti pirate est l'avocat du développement de l'offre légale.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #969891
A tous ceux qui pensent qu'on a fait un mauvais score, tout est relatif, nous avons généralement fait plus que les autres petits partis bien établis(LO, NPA) et que les nouveaux qui tentent d'entre en jeux(POI, solidarité et progrès)
Dans les endroits, où nous avons pu mener une petite campagne (avec des circulaires et quelques militants). Nous sommes aux environ de 2%.
Commencer à 0.7% quand nos confrères Allemands ont commencé 0.3%, c'est au contraire une très belle réussite

Les résultats sont bien meilleurs que ceux prévus lorsque nous avons lancé la préparation des élections.

Pour l'anecdote un des élus du Parti Pirate nous avait promis : "Quoique, en ce qui me concerne, si on en a déjà 10, des candidats, je danserai la carmagnole sur le Trocadéro."


Le Parti Pirate à au contraire réussi 3/4 de son Pari qui était :
-Se faire connaître du grand public
-Présenter plus de 75 candidats pour avoir accès à la campagne audiovisuelle officielle.
-Commencer bien plus haut que ses confrères
-Avoir plus 1% dans 50 circonscriptions.


Le #969901
A tous ceux qui pensent qu'on a fait un mauvais score, tout est relatif, nous avons généralement fait plus que les autres petits partis bien établis(LO, NPA) et que les nouveaux qui tentent d'entre en jeux(POI, solidarité et progrès)
Dans les endroits, où nous avons pu mener une petite campagne (avec des circulaires et quelques militants). Nous sommes aux environ de 2%.
Commencer à 0.7% quand nos confrères Allemands ont commencé 0.3%, c'est au contraire une très belle réussite

Les résultats sont bien meilleurs que ceux prévus lorsque nous avons lancé la préparation des élections.

Pour l'anecdote un des élus du Parti Pirate nous avait promis : "Quoique, en ce qui me concerne, si on en a déjà 10, des candidats, je danserai la carmagnole sur le Trocadéro."


Le Parti Pirate à au contraire réussi 3/4 de son Pari qui était :
-Se faire connaître du grand public
-Présenter plus de 75 candidats pour avoir accès à la campagne audiovisuelle officielle.
-Commencer bien plus haut que ses confrères
-Avoir plus 1% dans 50 circonscriptions.
Le #969911
La multiplication du nombre de partis, dont certains ne se préoccupent que d'une partie de la vie publique, ne permet pas à la démocratie de s'épanouir.

Au contraire cela brouille la lisibilité nécessaire à la bonne gestion d'un pays, ce qui est le but des élections.
Le #969941
Tilt56 a écrit :

La multiplication du nombre de partis, dont certains ne se préoccupent que d'une partie de la vie publique, ne permet pas à la démocratie de s'épanouir.>>Au contraire cela brouille la lisibilité nécessaire à la bonne gestion d'un pays, ce qui est le but des élections.


Ah...
Donc restons en a 3 partis unique, bandons nous les yeux et allons de l'avant?.
mué...
Le #969991
Ils devraient être bon en informatique, mais ils n'arrivent même pas éviter de poster ici deux fois le même message. Ils devraient communiquer d'une manière directe, mais là c'est du blabla de politicien, de la langue de bois pour dire "je n'ai pas perdu". Ouaaah, je me marrre
Le #970031
clemage, le jour ou le parti pirate se battra pour amener ce qui est expliqué sur ce site :
www.democratiedirecte.be
... alors oui là ca devient intéressant ! Car comme Tilt nous l'a très bien fait remarqué, on est prisonnier non plus de personnes, mais de partis ! Et la notion de promesse ne devrait pas exister dans la vie politique, on ne promet pas à des gens qu'on représente, on fait son boulot, et rien de tel que des personnes tirées au sort, de par leur court passage en politique, elles sont quasi incorruptibles. Alors, si tu reviens lire les commentaires, renseigne toi sur le sujet et j'ose espérer qu'il te convient ? Ceux qui sont contre un tel système peuvent systématiquement être considérées comme à éviter.
Le #970121
Trois partis ? Il y en a au moins douze qui sont répertoriés en partant de l'extrême-gauche (3 à 4), écolo (1 ou 2), gauche (2), centre (2), droite (2), extrême-droite (1).

Et pour les législatives on compte dans certains endroits des indépendants divers (entre 1 et une dizaine).

Donc il y a déjà un large choix, la soupe est bonne pour avoir autant de candidats dont un certain nombre est du type farfelu.

Par ailleurs, 577 députés pour 65 millions d'habitants lorsqu'il n'y a que 435 représentants pour 260 millions d'habitants aux USA par exemple.

A l'Assemblée nationale comme au sénat on pourrait faire des économies !!!

Le #970131
Oui mais aux USA, sauf erreur de ma part, chaque état a une chambre "local" qui légifère tout ce qui n'est pas d'ordre fédéral. Et dans ces chambres, la proportion électeurs/élus ne doit pas être la même que pour les représentant fédéraux.
Le #970181
Tilt56 a écrit :

La multiplication du nombre de partis, dont certains ne se préoccupent que d'une partie de la vie publique, ne permet pas à la démocratie de s'épanouir.>>Au contraire cela brouille la lisibilité nécessaire à la bonne gestion d'un pays, ce qui est le but des élections.


François ASSELINEAU (u-p-r point fr)

Le candidat que tous les grands médias cachent aux français.
Un homme politique hors du commun que vous pouvez écouter sur le site internet de l'Union Populaire Républicaine.
Vous y découvrirez des informations que les médias ne souhaitent pas développer au grand public.
Si vous ne connaissez pas cet homme et ce parti politique, alors posez-vous des questions.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]