Lenovo : les incertitudes du marché PC pèsent sur le cours

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
LogoLenovoBlue

Malgré une solide croissance depuis plusieurs trimestres, le deuxième fabricant mondial d'ordinateurs pourrait ne pas être à l'abri d'un recul des ventes de PC, l'hypothèse faisant fléchir son cours.

Cela fait plusieurs trimestres que le groupe chinois Lenovo connaît une forte croissance sur le marché des PC. Devenu deuxième fabricant mondial d'ordinateurs et même, sur un trimestre, leader du marché devant HP, l'entreprise ne cachait pas il y a peu son ambition de devenir durablement le premier fabricant au monde dès cette année.

De fait, elle a connu de fortes croissances quand ses principaux concurrents stagnaient ou s'épuisaient sur les différents marchés internationaux, à l'image de HP ou de Dell. Lenovo, de son côté, peut compter sur son marché local, très demandeur, pour assurer une bonne partie de sa croissance et appuyer son expansion à l'extérieur du pays.

LogoLenovoBlue C'est cependant sans compter avec les incertitudes économiques mondiales grandissantes. Les problèmes européens mais aussi le ralentissement de la croissance en Chine, qui avait littéralement propulsé Lenovo, font désormais peser plus sensiblement une menace sur les volumes d'ordinateurs écoulés cette année.

Face à ces difficultés à venir, les observateurs s'interrogent sur la capacité du groupe chinois à résister, faisant chuter son cours de 6% et le ramenant à son plus bas depuis quatre mois alors qu'il avait jusqu'à présent solidement progressé, notamment par rapport à ses concurrents Dell et HP.

Selon Reuters, qui cite un trader, un gros actionnaire serait en train de quitter le capital de Lenovo sur les bases de ces incertitudes, aggravant la chute du cours. Le temps de l'insolente croissance du groupe chinois vient peut-être de connaître un point d'inflexion.

Peut-être saura-t-il compenser par ses projets mobiles nombreux, le groupe ayant des projets de smartphones Android mais aussi de tablettes tactiles. Après avoir été l'un des premiers à soutenir les processeurs mobiles x86 Medfield d'Intel, il avait indiqué vouloir lancer rapidement une première tablette Windows 8 avec toujours l'idée de s'appuyer sur le marché chinois pour prendre l'avantage.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #977741
Avec Windows 8 tous les fabricants de PCs vont souffrir. Sans parler de la concurrence de Surface, il va falloir convaincre les clients qu'un Ipad (ou une tablette Android) c'est moins pratiques que ce machin vaguement tactile aux couleurs incertaines et à l'ergonomie ésotérique que sera un PC. Si Windows était du domaine du libre, les fabricants pourraient s'entendre sur un fork et laissé Microsoft à ses délires mais là.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]