Lenovo ne veut pas entendre parler de Linux

Le par  |  8 commentaire(s)
Lenovo 3000 (Small)

Lenovo n'est sans doute pas devenu le troisième fabricant mondial de PC par hasard.

Lenovo n'est sans doute pas devenu le troisième fabricant mondial de PC par hasard. Après avoir repris l'activité "informatique de bureau et portable" d'IBM, la firme chinoise aurait pu embarquer sur le train de l'open-source, mais il semble que ce soit prématuré.


Une longue marche...
Lenovo 3000 smallLenovo l'a fait savoir, sans ambage, par la voix de l'un de ses responsables produits : le constructeur chinois ne proposera pas de PC de bureau ou portables équipés de distributions Linux, pas plus qu'il n'assurera le support matériel de ses PC en cas d'installation d'un tel système d'exploitation par ses clients. Pour résumer sa stratégie, le même responsable produits, Frank Kardonski, a déclaré : "Tout est là, sous vos yeux. Pour l'instant, nous restons sous Windows."

Sachant que la gamme Lenovo est actuellement scindée en deux (les matériels authentiquement développés par la firme chinoise d'un côté, et ceux hérités de l'ère IBM de l'autre), on aurait pu penser que le numéro trois mondial du PC allait assouplir sa position sur des modèles en fin de carrière, comme certains ThinkPad quasiment repris tels quels lors du passage de témoin avec Big Blue, au printemps 2005. Non point, et cette prise de position bien tranchée inquiète un peu les analystes. Pas tant à court ou moyen terme, notamment en raison de la sortie programmée de Windows Vista Edition(s) Professionnelle(s) en fin d'année (rappelons que Lenovo, comme IBM avant lui, vend peu au grand public), mais à plus long terme, car ce jusqu'au-boutisme pourrait coûter à Lenovo quelques ventes. En effet, les deux grands concurrents de Lenovo, à savoir les numéro un (Dell Computer) et deux (Hewlett-Packard) mondiaux, soutiennent ouvertement l'open-source en général, et Linux en particulier, allant jusqu'à commercialiser des PC pré-équipés de distributions frappées du manchot.


Révolution culturelle
La clientèle professionnelle se dit prête à embrasser une gamme de PC de bureau ou portables Lenovo ainsi gréée, notamment depuis l'annonce de la sortie imminente de la distribution Novell Suse Linux 10. Dans le même temps, Windows gagne du terrain... en Chine. A la fin du premier trimestre 2005, seuls 25% des PC chinois emportaient une copie légale de Windows ; durant la même période, en 2006, ce chiffre a été porté à 48%, soit presque le double. Un gros effort est donc fait, dans l'Empire du Milieu, pour exorciser les vieux démons de la contrefaçon logicielle, et satisfaire Microsoft.

Pourquoi s'arrêter en si bon chemin, sur un marché qui est déjà, après les Etats-Unis, le second marché du PC au monde, avec une croissance en de près de 18% en 2005 '



PS : pour l'anecdote, cet article a été posté depuis la dernière version bêta (build 8493) d'Opera 9, ce qui, pour votre serviteur, est une première, attendue de longue date... Les moutures précédentes ne permettaient pas d'utiliser toutes les fonctionnalités de notre interface de création d'articles, mais cela vient de changer. Devinez quel est mon navigateur Web par défaut...'
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #113924
Lenovo >/dev/null
Le #113930
A ce point '!
Le #113933
Ils ont raison quoi !
Linux c de la chiasse !
Par contre jvérai bien des ptits Lenovo sous Zeta !

Le #113954
Waouhhh !! Opera 9 !! ça c'est du browser qu'il est bien ! miam miam :
Le #113969
@panurge

dd if=/dev/zero of=/dev/lenovo


Le #114011
Un peu en retard cette actualité, il en parlait au début du mois ici ->http://fr.news.yahoo.com/06062006/308/lenovo-dement-enlever-linux-de-ses-machines.html
Le #114046
Hibernation, quand tu nous tiens...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]