Ethnocentrisme primaire : Lenovo en mal de reconnaissance '

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Washington Post
Lenovo ThinkPad R60 docked

En effet, malgré ses bénéfices tout à fait « confortables », Lenovo souffre ces derniers temps d’un problème d’image.

En effet, malgré ses bénéfices tout à fait « confortables », Lenovo souffre ces derniers temps d’un problème d’image. Et ce grave problème de reconnaissance en dit long aussi bien sur les difficultés du groupe à percer en Occident que sur l’attitude rétrograde des consommateurs occidentaux eux-mêmes.

Petit rappel : devenu le troisième plus grand constructeur informatique au monde après le rachat de la division matérielle d’IBM, Lenovo affiche des ambitions légitimes. Faisant office de pionnier dans l’ouverture – et l’investissement – « vers l’ouest », la firme chinoise semblait placer la barre très haute. Trop '


Lenovo thinkpad r60 docked


La belle affaire de Big Blue
On se souvient du soulagement d’IBM après avoir revendu sa filiale et sa marque emblématique d’ordinateurs portables « Thinkpad » à Lenovo. Même si Big Blue ne faisait plus aucun bénéfice dans ce secteur, le rachat de la division matérielle comptait beaucoup pour Lenovo. Les mauvaises diront que 1,25 milliard de dollars pour un fardeau improductif, c’est réellement « beaucoup »…

A l’époque, la firme chinoise escomptait rentabiliser cet achat en baissant les coûts de production et les analystes avaient prédit que le nom de Thinkpad ajouté au soutien de ses marchés asiatiques ferait de Lenovo un concurrent sérieux. C’était sans compter sur certains réflexes primordiaux que les naïfs croyaient disparus à jamais.


Protectionnisme commercial, donc identitaire '
Car à présent que Lenovo tente de commercialiser les mêmes produits sous sa propre marque, les clients occidentaux fidèles à « Thinkpad » depuis des années sont subitement plus réticents à acheter « chinois » – pardonnez l’expression.

Une idée reçue – et hélas vérifiée ici – voudrait que les clients occidentaux ont tendance à acheter des produits chinois, tels que l’iPod pour reprendre un exemple bancal, uniquement dans la mesure où ils sont convaincus que le produit est fabriqué par une entreprise enregistrée dans leur pays natal.


Faut avoir peur chine small


Label « Made in China » stigmatisé
Si les analyses phrasées vous paraissent trompeuses, la vérité des chiffres est implacable : les derniers résultats financiers révèlent que Lenovo est littéralement boudé par les occidentaux et qu’il doit essentiellement ses bénéfices exceptionnels à son emprise sur le territoire local, c'est à dire la Chine.

Parallèlement, il est vrai, Lenovo accuse le contrecoup de la concurrence étrangère sur les marchés occidentaux, et notamment les Etats-Unis, avec des fabricants comme Dell ou HP. La concordance de ces facteurs a contribué à une réduction de huit pour cent des bénéfices de Lenovo par rapport à l’année dernière. Et le pire, paraît-il, reste à venir.

D’autres analystes prétendent que la position de Lenovo sur les marchés étrangers pourrait encore souffrir à mesure que l’image de Thinkpad tend à disparaître de la « mémoire sélective » des occidentaux. Si tel est le cas, les propos du président de Lenovo Yang Yuanqing, pourtant notoirement pessimiste, pourraient sembler assez naïfs.


Lenovo ibm rachat small


Vista comme sauveur '
Ce dernier table en effet sur un bon retour de rentabilité dans 3 ans. Une perspective qui relève plus du bon souhait que d’une éventuelle réalité économique. Les analystes ne s’attendent à un réel regain d’activité côté américain qu’à partir de mi-2007, grâce à la nouvelle impulsion offerte par l’arrivée de Vista qui se traduira par une augmentation des ventes auprès des entreprises.

Si Lenovo veut marquer de sa marque les esprits – et portefeuilles – occidentaux, la firme chinoise devra commencer par redynamiser ses porte-drapeaux. Car ne l’oublions pas : les gens ont la mémoire courte et les préjugés faciles…
Complément d'information
  • Nintendo s'attend à des profits en baisse
    Après plusieurs années où les bénéfices enregistrés devenaient de plus en plus importants, Nintendo va bientôt devoir se contenter de moins que prévu. Les ventes en recul de Wii sont, entre autres, mises en cause.
  • HTC finit bien l'année malgré des profits en baisse
    Le groupe HTC, spécialiste des smartphones Windows Mobile et Google Android, a publié ses résultats financiers pour le mois de décembre 2008, permettant de tirer un bilan sur l'année. Les profits sont en légère baisse mais la ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #141247
Ils ont abandonné le support Linux des machines ... c'est pas moi qui vais pleurer Lenovo ....
Le #141253
Un excellent article, très interessant. Merci.
Le #141290
ah ouais, vista... fodra k ils pensent a remettre la touche windows avant ca !!!
Le #141383
Mr.BrYcE :
c'est la 1ère chose qu'ils ont fait sur les nouvelles gammes Z6x. Les T60 et X60 sont aussi équipés de la touche windows.

A mon avis le (ou les) auteur(s) de l'article n'ont pas vraiment capté la situation. En fait le problème n'est pas que Lenovo soit un constructeur chinois. Les entreprises ont surtout peur que la qualité de fabrication diminue depuis le rachat par Lenovo. Je dis entreprise car la clientèle d'IBM c'est surtout le monde pro car le grand public n'aime pas des machines faites pour durer et préfère des machines "multimédias" et plastoc qui sont faites pour durer 1 an.
Le #141390
@ seyed : M'sieur Yang Yuanqing se trompe alors. Pauvre lui...
Le #141398
le raisonnement doit valoir pour les USA, mais pour l'Europe j'y crois pas du tout.
Le #141400
Que nenni ! Le "problème" viendrait bel et bien de l'Europe et des States - le 1er ne rapportant rien par rapport à l'investissement lié à l'image (recul net donc) tandis que pour le 2e, on pourrait plus parler de stagnation. Ou de stase commerciale, comme ils disent. A l'évidence, c'est l'Asie la force motrice de Lenovo : "The firm's dominant share in Asia excluding Japan grew to 21 percent in the calendar third quarter from 19.9 percent in the previous quarter, according to IDC, with most growth coming from China, Hong Kong and Taiwan. HP ranked second with a 12.9 percent share of the Asian market, with Dell at No.3 with 9 percent."

En espérant avoir été suffisamment précis...
Le #141401
Ma foi, le très louable "esprit des Lumières" si européen se serait-il avachi devant le plus vil instinct "xénophobe" ' (à prendre au sens 1er)...
Le #141412
Lenovo depuis que ca a été racheté par un chinois la qualite est nettement moins bien, n'achetez pas je vous conseilles...
Le #141459
Je crois que surtout les Dell et HP on fait correctement leur boulot de com pour prendre la place. IBM a vendu parce que les benefs n'étaient plus là pour cette branche de leur activité et comme la vente avait fait du bruit à l'époque alors pourquoi acheter chinois ce que l'on achetait plus américain.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]