Lenteurs Youtube chez Free : l'affaire de quelques centimes selon l'ARCEP

Le par  |  26 commentaire(s) Source : Numerama / Freenews
Freebox Revolution - Xavier Niel

Xavier Niel s’est largement exprimé à propos des motifs qui entrainent les lenteurs d’accès à la plateforme YouTube pour les freenautes, stipulant ne pas souhaiter faire évoluer la facture de ses abonnés. Pour autant, la situation ne serait qu’une question de centimes d’après l’ARCEP.

Dans un interview accordé à 01Net, Xavier Niel indiquait que FREE n’opérait pas de bridage des débits de YouTube auprès de ses abonnés, mais que l’état de saturation n’était pas voué à se résorber par l’investissement en termes de débit de la part de l’opérateur. Principal motif évoqué pour le statu quo : l’augmentation de débit pourrait amener une répercussion de l’ordre de 5 à 15 € par mois pour l’abonné.

Xavier Niel combattrait ainsi Google pour permettre à ses abonnés de continuer à profiter de tarifs décents, quitte à handicaper volontairement certains services du Web.

Freebox Une situation vue d’un œil très différent par l’ARCEP qui rappelle avoir calculé que la connectivité globale ne coutait qu’une dizaine de centimes d’euros par abonné pour l’ensemble des FAI.

Un rapport de l’ARCEP datant de septembre 2012 avait mis en évidence le sujet, précisant qu’un abonné à Internet autre que France Telecom coutait en moyenne 13 € de frais réseaux mensuels en ADSL. À cela, 2 € s’ajoutent pour la collecte et le transport des données, avec un indice variable selon la consommation de l’abonné et de la technologie de raccordement : plus un abonné consomme, plus il coute au FAI, néanmoins l’impact est largement limité et étalé sur la moyenne des usagers.

Malgré tout, l’ARCEP stipulait que « les coûts supportés par un FAI pour assurer sa connectivité mondiale sont très réduits, de l’ordre de la dizaine de centimes d’euros par abonné fixe et par mois », « Ils sont généralement proportionnels au trafic, mais pèsent peu dans le coût total. Ces coûts, qui correspondent majoritairement à des coûts de transit, sont par ailleurs peu susceptibles d’augmenter significativement, car, jusqu’ici, la croissance du trafic échangé entre opérateurs s’est accompagnée d’une baisse du prix du transit ».

Entre les quelques centimes annoncés par l’ARCEP et les 5 à 15 € estimés par Xavier Niel, la différence se veut conséquente, et la pilule a beaucoup de mal à passer.

D’ailleurs, Octave Klaba, fondateur d’OVH s’était déjà exprimé à ce niveau en début d’année en affirmant que « YouTube ne pose pas de problème véritable aux fournisseurs d’accès » tout en y allant de sa propre estimation des coûts liés à la connectivité mondiale : « 1 à 3 euros par abonné en coût de bande passante ».

Pour le journal Le Monde, il s’agirait en réalité pour Free de couvrir ses arrières le temps de mettre en place une solution technique maison visant « à réduire ses coûts dans la connexion à d’autres réseaux ». Une théorie qui pourrait se révéler juste puisque si YouTube est principalement pointé du doigt en soirée, les ralentissements et la saturation se veulent d’ordre général. YouTube pourrait finalement n’être qu’une partie d’un problème bien plus vaste.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1251322
Pour FREE, la médiocrité est payante. Il y a suffisamment de pigeons.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1251342
L'ARCEP puisqu'ils s'y connaissent tant ils ont qu'à faire un FAI eux-même, comme ça ça en fera un 5e et tout monde sera content... Surtout le gros opérateur chinois qui réussira à venir racheter tout ça...
Qu'est-ce que les gens ont retenu du Moyen-Âge, qu'ont-ils retenu de l'épilogue de la seconde guerre mondiale ? RIEN. Se diviser pour perdre.
Le #1251402
"Une théorie qui pourrait se révéler juste puisque si YouTube est principalement pointé du doigt en soirée, les ralentissements et la saturation se veulent d’ordre général. YouTube pourrait finalement n’être qu’une partie d’un problème bien plus vaste."

Gné ?!

Z'êtes sur de ça ? Les journalistes vérifient leurs infos et les appuient avec des arguments solides nan ? Ils colportent pas sous l'ignorance ?

Ils ont de beaux jours devant eux les jérome grasdusac...
Le #1251442
En effet j'ai plusieurs site qui sont lent quand je ne passe pas par mon vpn
- youtube (catastrophe inutilisable à certaines heures)
- canal + (regardable mais l'image coupe souvent pendant 5 à 40s)
- play store (20min pour télécharger une appli de 40mo...)
- ...

Je part bientôt de free tout simplement parce-que chez les autres sa rame pas et je ne comprend pas pourquoi payé aussi cher que les autres pour avoir moins bien
Le #1251462
Perso. je voulais aller chez Free. Je n'y vais plus. Aussi cher que les autres, pourquoi ne peut-il pas assurer le débit des autres ???
Le #1251522
Free dans le mobile c'est pas la qualité mais pour ceux qui n'ont pas les moyens de s'offrir mieux cela se comprends.
Par contre dans l'internet free est au même prix qu'ailleurs alors pourquoi choisir la pire qualité !!

Le #1251542
Quelques centimes, qui sont comme des grains de sable bloquant le rouage de la navigation des internautes.
Le #1251552
Personnellement je voulais passer chez Free pour les remercier d'avoir fait baisser mon budget de téléphonie mobile de 95% mais vu les problèmes avec youtube j'y renonce.
Le #1251562
Je suis actuellement chez free, je subit aussi les bridages sur différents sites. Mais ce qui m'incite à rester chez eux est le fait que leur box propose une infinité de fonctions très pratiques pour mettre un petit serveur chez soi
J'ai actuellement un petit Raspberry Pi branché derrière la box qui me permet de m'auto-heberger http://blackhf.eu/ - bon j'ai encore rien mis dessus )

De plus, la fibre délivrée par free n'est pas bridée partout contrairement aux autres fournisseurs, c'est par ailleurs du ftth p2p (une fibre unique par foyer qui monte jusqu'à 2.5gbps) et non pas du Gpon comme chez Orange, SFR et Bouygues (une fibre de 2.5gbps max pour 64 à 128 foyers) ou encore du fttla (une fibre par immeuble (64 à 128 foyers donc) puis liaison cuivre jusqu'aux foyers - encore pire) chez Numéricable.

Alors changer d'opérateur pour plus tard être jaloux des connexions fibre débridées de chez free non merci.

Pour information, la fibre de free monte jusqu'à 700mb chez certaines personnes (cf http://lafibre.info/free-espace-technique/freebox-revolution-fibre-ftth-debit-en-telechargement-de-1-gbs/ )
Mais j'ai constaté réellement chez un pote qu'il faisait du 420mbps descendant sur un ordi windows, et à 125mbps en upload.

Anonyme
Le #1251602
On voie quand même que chez FREE, c'est le foutoir !

http://lafibre.info/images/free/201212_free_dans_immeuble_orange_09.jpg
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]