Licence 3G : Bouygues joue l'argument économique contre Free

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Les Echos
Martin Bouygues

Dans un entretien accordé au journal économique Les Echos, Martin Bouygues revient sur la question d'une éventuelle arrivée de Free comme quatrième opérateur mobile. Et il n'est pas tendre.

Martin BouyguesFree comme quatrième opérateur mobile en France ? Pas question, pour Martin Bouygues, interrogé sur le sujet par le quotidien Les Echos. Du moins, pas sous la forme actuelle et sûrement pas avec des conditions d'accès préférentielles aux réseaux mobiles.

Pour justifier ses propos, le patron du groupe Bouygues note que Free possède un niveau de rentabilité dans l'ADSL bien supérieur à celui de Bouygues Telecom et qu'il devra revoir ses prétentions de marges à la baisse s'il veut vraiment baisser les prix pour le consommateur dans le domaine mobile.

Autre critique, Martin Bouygues ne croit pas au financement à hauteur de 1 milliard d'euros pour créer de toutes pièces un réseau 3G. Il faudrait alors que Free occupe une partie des infrastructures existantes en nouant des partenariats avec les opérateurs historiques, ce que Bouygues appelle la " stratégie du coucou ".

Et c'est sans compter les contraintes liées à la pose de nouvelles antennes-relais dans les villes, alors même que les procès pour le démontage des sites se multiplient et que les contraintes environnementales se durcissent. Free aura beaucoup de mal monter son propre réseau.


Des conséquences économiques à prévoir
Enfin, l'argument massue est tout trouvé en ces temps de crise économique : le lancement d'une guerre des prix pourrait coûter entre 10.000 et 30.000 emplois chez les opérateurs si Free disposait de conditions financières allégées pour entrer sur le marché alors même que Bouygues Telecom a encore investi 800 millions d'euros en 2008 pour améliorer son réseau ( et, soit dit en passant, répondre aux injonctions de l'Arcep pour rattraper son retard par rapport à ses engagements en matière de couverture 3G ).

Martin Bouygues rappelle enfin que son groupe Telecom a créé 8.000 emplois en 13 ans et investi plus de 6 milliards d'euros dans son réseau. L'arrivée d'un nouvel entrant qui ne se plierait pas aux mêmes règles ne serait donc pas une bonne chose.

Le mystère continue de toute façon de planer sur l'entrée d'un quatrième opérateur. Chacun y va de son commentaire, de " toutes les options restent ouvertes " ( Eric Besson, secrétaire d'état à l'économie  numérique ) à " la quatrième licence 3G est enterrée " ( Didier Lombard, président de France Telecom ).
Complément d'information
  • UE : pas d'irrégularités pour la licence 3G de Free
    La Commission européenne rejette les accusations des opérateurs mobiles concernant l'attribution de la quatrième licence 3G à Free Mobile et estime que le montant de la licence n'est pas une aide d'Etat.
  • 4e licence 3G : Free adoubé par le Conseil d'Etat
    Le Conseil d'Etat a rejeté les requêtes demandant l'annulation de l'attribution de la quatrième licence 3G à Free qui voit enfin se lever un obstacle important et peut préparer plus sereinement sa stratégie mobile.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #373471
Ca sent le sapin dans les arguments.
Lorsqu'on sort l'argument de l'emploi c'est que la fin des haricots est proche.
En effet, comme les autres opérateurs ByT va certainement utilisé la crise comme prétexte à dégraisser un peu question de mettre un peu de baume au coeur aux actionnaires en ces périodes d'incertitude pour ces pauvres ...

Traduisons : cher Nicolas, à l'approche des fêtes de fin d'année, il est plus qu'urgent de faire quelque chose contre Iliad et, accessoirement, de me faire un petit cadeau pour mes étrennes 2009 afin que je limite la casse dans la réduction d'emploi.

db
Le #373521
d'un autre coté, free va également créé des emplois

enfin, ceux qui vont perdre le plus, ce ne sont pas les travailleurs, ou les clients (on s'en fou des clients) mais surtout les patrons et les actionnaires.

c'est sur que quelqu'un qui arrive et propose des prix beaucoup plus bas, ca nuit au commerce des autres XD
Le #373761
C'te beauf !!
Et proposer de payer les honoraires et donner en cadeau une mercedes pour l'achat d'un bien immobilier c'est légal ?? c'est pas anti-concurrenteil ??
On a jamais autant entendu parler de bouygues que depuis que sarko est président.

souvenirs, souvenirs, en parlant de salariés, c'est pas bouygues qui avaient sous-traités des travailleurs sans papiers, et ceux-ci n'ont plus té payés car le sous-traitant s'est cassé avec la caisse ? C'est pas eux qui délocalisent le plus, c'est pas eux qui font des transacs off-shores SI !
Alors faut arréter quoi !
Le #373911
"d'un autre coté, free va également créé des emplois"

Exactement ; c'est la main invisible de Frédéric Bastiat.

S'applique aussi aux services publics (digression) : en détruisant un emploi de fonctionnaire ou de contractuel, on ne détruit pas le service qu'il faut rendre ; ce service peut être rendu par un employé du privé qui ne sera pas à la charge du contribuable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]