Licence 3G : Bercy chiffre l'arrivée d'un quatrième entrant

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Les Echos
Minist

Le Journal Les Echos a mis la main sur un rapport économique soulignant qu'un quatrième opérateur mobile permettrait de faire baisser les prix du mobile de 7%.

MinistDans un rapport de la DGTPE ( Direction générale du Trésor et de la politique économique ) que s'est procuré le quotidien économique Les Echos, les experts du ministère de l'Economie ont évalué l'impact d'un quatrième opérateur mobile français sur le marché de la téléphonie.

Alors que la question de l'attribution de la quatrième licence 3G française fait l'objet de nombreuses déclarations et prises de position, le rapport de Bercy suggère que l'arrivée d'un quatrième opérateur permettrait de faire baisser les prix de 7% et " présente des gains significatifs du point de vue social ", sous la forme d'un meilleur taux de pénétration du mobile dans le pays, à la traîne sur ce point par rapport au reste de l'Union Européenne ( autour de 85% en France alors que la moyenne européenne dépasse les 100% ).

Le rapport confirme que les opérateurs historiques vont y perdre des plumes : " l'entrée d'un nouvel opérateur sur un marché se traduit nécessairement par une perte [...] pour les acteurs industriels dans leur ensemble, provenant de la diminution globale de la rente d'oligopole des opérateurs en place. "


Bercy favorable à l'entrée d'un nouvel entrant
Une perte que Bercy évalue à 832 millions d'euros par an pour les trois opérateurs. En revanche, cela se traduira pour les utilisateurs par un gain de l'ordre de 1,224 milliard d'euros par an, conduisant à un apport de 373 millions d'euros annuels pour l'économie française dans son ensemble.

Autrement dit, on voit d'un bon oeil l'entrée d'un nouvel opérateur mobile, malgré les fortes réticences des opérateurs français : " un quatrième opérateur de téléphonie mobile apparaît rentable, avec une valeur de 721 millions d'euros sur quinze ans. "

Pour arriver à cette évaluation, le ministère de l'Economie estime que le nouvel entrant va occuper 12% de parts de marché sur six ans, avec un revenu moyen de 25 € par abonné et par mois et des coûts de construction de réseau mobile estimés à 800 millions d'euros sur quatre ans, tandis que les investissements de mise à jour du réseau sont évalués à 12% du chiffre d'affaires.


Les chances du groupe Iliad bien réelles
Ce rapport arrive à point nommé alors que le régulateur français des télécom, l' Arcep, doit se prononcer sous peu sur la procédure d'attribution de la quatrième licence, soit en un bloc, avec éventuellement des conditions financières aménagées ( ce que refusent catégoriquement les opérateurs en place ) soit sous forme de paquets de licences, avec diverses modalités possibles.

Enfin, note le journal Les Echos, le rapport indique également tout l'intérêt qu'il y aurait à favoriser le développement des opérateurs virtuels ( MVNO ) afin de renforcer la concurrence vis à vis de l'oligopole, permettant de faire baisser les prix sans avoir à supporter les coûts de déploiement d'un réseau ( puisque la capacité des MVNO est louée aux opérateurs ).

Ces nouveaux éléments, concrets avec les estimations chiffrées, font clairement les affaires du groupe Iliad, principal intéressé pour acquérir la quatrième licence 3G française, et pourraient influer sur la décision de l' Arcep.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #316381
Punaise ! Un taux de pénétration qui dépasse les 100% !
Chapeau, comment font-ils.
Il ne faut pas confondre taux de pénétration, forcément limité à 100% (il ne peut pas y avoir plus d'usagers que de citoyens) et la part de marché (il peut y avoir plus d'un abonnement par citoyen).
db
Le #316411
Free mobile toujours dans la course !!


YYYYYEEEESSSS !!!
Le #316451
Il serait temps que Free obtienne enfin cette licence...
Le #316521
Pour le gouvernement du président du "pouvoir d'achat", réinjecter 373 millions d'euros dans l'économie française, c'est plutôt bon non ? Et pour une fois que ça coutera rien à l'état... Attendons de voir la réaction de nos dirigeants suite à ce rapport...
Le #316541
@Gourmet: le taux de pénétration est fonction du nombre de terminaux mobiles par rapport à la population. Certains pays nordiques (je ne sais plus lesquels) ont ainsi un taux de pénétration supérieur à 100% vu que certaines personnes possèdent plusieurs téléphones portables.
Sinon, ce rapport est une excellente nouvelle et vient confirmer ce que tout le monde (mis à part le préz et son copain B.) pensait déjà ! Après, que ce soit Free (je préférerais quand même) ou un autre, l'essentiel est qu'on arrête de se sucrer sur le dos du consommateur !
Le #316611
Ah oui !
"près de 7%" !
Punaise ! on va etre riche avec ça !
ça va en faire des milliers d'euros en fin d'année par foyer.
du "pouvoir d'achat" en plus c'est ça ?

ça c'est se moquer des "pauvres" tout simplement.




Le #316631
- 7 % c'est très bien, surtout quand le prix n'a cessé d'augmenter depuis plusieurs années sans aucune raison valable (tout est amorti, les prix auraient dû baisser notablement.)
Ce n'est qu'une estimation qui dépendra énormément de la volonté du nouvel entrant de faire bouger les choses... ou pas. Cependant les tarifs pratiqués dans d'autres pays européens semblables montrent qu'il y a vraiment de la marge.

Le haut-débit est un exemple typique de ce qui a réussi à merveille avec un marché intelligemment régulé et quelques concurrents coriaces. Espérons que ça dure (comprendre : espérons que Free ne se fasse pas racheter.)
Le #317041
un pti forfait à 29,99€ tout illimité avec reseau 3G local (par la box) ...


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]