LightScribe : personnaliser vos CD / DVD comme un pro

Le par  |  7 commentaire(s)
Présentée lors du premier semestre 2005 par le constructeur Hewlett Packard, la technologie LightScribe est une méthode de sérigraphie laser permettant, là aussi, de personnaliser la présentation de vos médias optiques enregistrables.

LightScribe Logo

Si LightScribe permet de graver du texte et des images directement sur la face de votre média enregistrable, celle-ci permet d’utiliser la totalité de la surface supérieure (côté étiquette) de votre média enregistrable, contrairement à l’ancienne technologie Disc T@2.  Le même graveur enregistre vos données et crée une sérigraphie laser entièrement personnalisable à l’aide du logiciel adéquat. Il suffit pour cela, et une fois les données enregistrées sur le support optique de votre choix, d’ouvrir le tiroir de votre graveur et de retourner votre disque pour initier la sérigraphie.



LightScribe Pour fonctionner, la technologie LightScribe nécessite l’utilisation d’un graveur compatible, celui-ci n’utilisant pas le même type de laser qu’un graveur classique.

Mais il vous faudra également installer le logiciel système LightScribe (sorte de couche d’abstraction matérielle assurant la communication entre le graveur et le système d’exploitation), généralement compris dans le bundle du graveur, ainsi qu’un logiciel de sérigraphie LightScribe. Sans oublier les CD/DVD compatibles LightScribe, qui intègrent une surface étiquette exempte de toute inscription et intégrant une fine couche de colorant organique, également appelé DYE.

À l’heure actuelle, et bien que des supports enregistrables de couleur soient d’ores et déjà disponibles (http://www.nierle.com par exemple), la technologie LightScribe ne permet de créer que des sérigraphies monochromes à base de noir et de nuances de gris. Ces nuances de gris sont obtenues par une réaction chimique qui n’est autre que le résultat du laser « brûlant » la surface du disque.

C’est pourquoi on parle ici de gravure et non d’impression. Et c’est également ce qui explique au passage que la durée nécessaire dans la procédure puisse varier entre 4 et 36 minutes suivant le niveau de qualité désiré. Puisqu’il existe trois niveaux caractérisant le niveau de contraste recherché, du plus faible au plus élevé. Le résultat offre une excellente netteté d’image, avec la possibilité de créer une étiquette haute résolution. Et le label (ou « sérigraphie ») bénéficie au passage d’une meilleure protection contre l’humidité, la température, et la lumière grâce à une fine couche de polycarbonate.


LightScribe 2


Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #176556
vraiment géniale cette invention, moi j'ai un Asus DRW-1814BLT et c'est vraiment excellent... j'en suis très satisfait !

Le #176593
"Évidemment, tout n’est pas parfait puisque pour commencer, les médias HD-DVD et BluRay sont encore incompatibles avec la technologie BluRay et HD-DVD."

celle ci jl'ai pas comprise :s ...
Le #176595
oups
c'est corrigé
Le #176603
tout n'etant pas parfais je me demande quelle est l'impacte sur la "deja mediocre" durée de vie des CD et DVD?
Le #176619
Il y aussi des outils Linux pour le lightscribe: LaCie LightScribe Labeler for Linux
Le #176681
Super dossier, mais a t'on parlé du temps nécessaire à la gravure ? Il ne faut pas moins de 20/25 minutes pour graver un disque en qualité correcte. Ce temps réduit considérablement (à mon avis) l'interêt....
Le #177617
Une magnifique faute d'orthographe dans le titre ça a son charme
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]