Linux : le noyau a 25 ans et 22 millions de lignes de code !

Le par  |  52 commentaire(s)
Linux

Devenu l'un des plus gros projets open source au monde, le noyau Linux fête ses 25 ans avec au compteur près de 22 millions de lignes de code.

Un anniversaire approche... celui du noyau Linux qui va fêter ses 25 ans. Le 25 août 1991, un étudiant finlandais de 21 ans publiait un message dans un forum annonçant son travail sur un système d'exploitation gratuit basé sur Minix, un clone d'UNIX avec pour socle un micro-noyau à visée pédagogique.

Infographie-Fondation-Linux-annonce-Linus-TorvaldsCe " hobby " pour Linus Torvalds, qui était alors en quête de commentaires, n'avait pas vocation à l'origine à devenir un projet collaboratif. Le noyau Linux est pourtant devenu l'un des plus gros projets open source de la planète et dont l'informaticien désormais américano-finlandais est toujours le mainteneur principal.

Aujourd'hui, le noyau Linux est omniprésent et sait s'adapter aux évolutions technologiques. Certes son succès populaire sur l'ordinateur de bureau n'est pas véritablement au rendez-vous comme l'espère pourtant toujours Linus Torvalds mais Linux se marie avec les serveurs, les systèmes embarqués, les datacenters, l'Internet des Objets... Il règne en maître chez les supercalculateurs et il ne faudrait surtout pas oublier qu'il est le socle du système d'exploitation mobile Android.

Compte tenu de l'importance prise par Linux, même des chantres du logiciel propriétaire comme Microsoft sont quasiment dans l'obligation de faire ami-ami avec lui afin de lui accorder une place dans leurs développements et permettre des ponts.

De l'ordre de 10 000 lignes de code à ses débuts en 1991, le noyau Linux frôle désormais les 22 millions. Au cours de ces 15 derniers mois, plus de 3 millions de lignes de code ont été ajoutées à un rythme effréné de 7,8 changements par heure ! Une nouvelle version stable est publiée toutes les 9 à 10 semaines.

Dans la septième édition de son rapport intitulé Linux Kernel Development, la Fondation Linux - qui emploie Linus Torvalds - indique que la version stable actuelle 4.7 du noyau Linux a reçu 12 283 patchs par rapport à la version 4.6 précédente qui avait reçu 13 517 patchs.

Linus Torvalds ne signe désormais lui-même qu'une part infime du code. Depuis la version 3.19, il a ainsi signé 169 patchs, soit 0,2 % du total. La Linux Fondation écrit que c'est le reflet de l'augmentation d'un travail délégué aux mainteneurs des sous-systèmes qui s'occupent eux-mêmes des révisions et ajouts.

Sur un suivi démarré il y a onze ans, plus de 13 500 développeurs de plus de 1 300 entreprises différentes ont contribué au noyau Linux. Entre la version 3.19 et 4.7, les dix entreprises les plus actives en termes de contributions ont été : Intel, Red Hat, Linaro, Samsung, SUSE, IBM, Renesas Electronics, Google, AMD, Texas Instruments et ARM.

Le rapport de la Fondation Linux note que le volume des contributions des bénévoles - qui connaît un lent déclin depuis plusieurs années - est tombé à 7,7 % contre 11,8 % en 2014 et 14,6 % en 2012. Une certaine forme de professionnalisation mais pas de dégradation.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1918339
De bien beaux chiffres !

Dommage que Linux ne prenne pas davantage de parts de marché
Le #1918344
Oui, de belles stats, surtout dans le dernier paragraphe qui rappel que le libre c'est bien mais être payé c'est mieux
Le #1918348
Peut être que son côté "moins bien payé" reste un frein à son adoption partout ?
Le #1918368
skynet a écrit :

Peut être que son côté "moins bien payé" reste un frein à son adoption partout ?


Linus nous livre ses pensées/réflexions a l'occasion de ce 25ème anniversaire:

http://www.numerama.com/tech/156869-linus-torvalds-souffle-les-25-bougies-de-linux-quel-sera-son-avenir.html
Le #1918380
Je me demande vraiment si il vaut mieux miser sur la diversité ou sur l'universalité
dans le monde de l'informatique ...
Le #1918384
5COMM a écrit :

Je me demande vraiment si il vaut mieux miser sur la diversité ou sur l'universalité
dans le monde de l'informatique ...


Une diversité sélective fiable et innovatrice ....

Au final; c'est la demande qui choisit.


Le #1918385
Je t'avoue que j'me suis demandé la même chose, mais dans les deux cas l'extrême est mauvais.

Trop de diversités et rien n'est compatible avec rien.
Un seul logiciel qui monopolise la place et c'est le début du grand nawak.

Le mieux c'est qu'il y ait un ou deux concurrents pour motiver les autres à évoluer et s'améliorer.
Le #1918398
skynet a écrit :

De bien beaux chiffres !

Dommage que Linux ne prenne pas davantage de parts de marché


Linux est de loin le système le plus utilisé dans les smartphones et les serveurs, et il est utilisé dans pleins d'autres domaines. C'est que sur le desktop que ça passe pas.
Le #1918400
Le libre c'est bien, mais je préfère être libre de jouer à GTA 5 et Fallout 4...
Le #1918421
" Au cours de ces 15 derniers mois, plus de 3 millions de lignes de code ont été ajoutées à un rythme effréné de 7,8 changements par heure ! "

Hum, si je me plante 7x et que quelqu'un me corrige,
ça fera donc 14 changements ... Alors du coup,
de véritables apports ou des mecs qui
passent leurs temps à se corriger
entre eux ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]