Des logiciels qui se programment eux-mêmes

Le par  |  27 commentaire(s) Source : Techno-science
code info

Dans l'avenir, les programmeurs qui codent à la main à longueur de temps vont-ils voir disparaître leur métier ' Ou vont-ils coder de nouveaux logiciels capables de faire le gros du travail pour eux 'C'est en tout cas une question qu'on peut se poser avec l'ouverture de ce laboratoire qui vise comme objectif de développer des outils pour que les logiciels se construisent par eux-mêmes.

Dans l'avenir, les programmeurs qui codent à la main à longueur de temps vont-ils voir disparaître leur métier ' Ou vont-ils coder de nouveaux logiciels capables de faire le gros du travail pour eux '

C'est en tout cas une question qu'on peut se poser avec l'ouverture de ce laboratoire qui vise comme objectif de développer des outils pour que les logiciels se construisent par eux-mêmes.

Code info

Le laboratoire " Automated Software Engineering " souhaite ainsi régler des problèmes industriels concrets. Des entreprises comme Siemens VAI, KEBA ou BMD sont très intéressées par ce nouveau projet qu'elles financent au même titre que le ministère autrichien de l'économie et du travail.


Trois projets sont lancés de concert :

  • Le premier est développé en partenariat avec Siemens VAI et visera à mettre en place des produits informatiques capables de répondre au plus près aux besoins d'un client. Ce client pourra par exemple composer ses logiciels en fonction de ses envies, en choisissant les modules mis à sa disposition. Les modules qu'il aura sélectionné s'assembleront ensuite en un logiciel cohérent, autonome et adapté.

  • Le second est mis en chantier avec la société KEBA ( producteur de robots et d'automates ) et s'appuiera sur des langages de programmation personnalisables. Les clients pourront gérer leurs machines en utilisant leur propre vocabulaire et non un vocabulaire générique lié à la machine ou aux logiciels. On tend là vers des langages de programmation propres à un métier.

  • Pour l'entreprise BMD enfin, spécialiste des logiciels d'entreprises, le laboratoire travaillera au découpage des logiciels en modules, des sortes de blocs réalisant chacun une fonction donnée et réutilisables à volonté. Chaque bloc pourra alors entrer dans la composition de plusieurs logiciels.

Une révolution logicielle en préparation '

°°°°°°°

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #106769
Si c'est pour sortir un truc à la Windev
Le #106770
Oui,

Ou comment avoir une appli sur un proc a 4ghz,avec les performances d'une bonne appli sur un 386.....
Le #106771
Moi ça me fait penser à Matrix cette histoire
Le #106772
ou comment aller vers terminator
Le #106776
on va tous y mourir
Le #106778
La société qui va acheter la technologie s'appelle Cyberdine. Elle la déploiera sur une infrastructure réseau appelée Skynet.
Le #106780
pppffff ... portenawak !
on a déjà du mal à trouver un salarié qui pense tous seul !

Le pauvre Asimov ! il va finir en accélérateur à particule à force de se retourner dans sa tombe !
Le #106781
microsoft pourrait l'essayer pour vista , au point ou ils en sont.
Le #106782
encore un truc moisi a la directx avec des boites
Le #106787
je ne pense pas que les développeurs disparaitront, au contraire! Plus on développera de 'choses' qui facilitent la vie des clients et entreprises, plus ils demanderont des fonctionnalités extravagantes, spécifiques et compliquées que seul un vrai programmeur pourrait développer. J'ai un peu d'expérience sur le sujet. Je travaille dans une société de service informatique et je suis programmeur.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]