France : ne pas rater le train du Libre

Le par  |  15 commentaire(s)
Tux lit un journal

Petit à petit, l'idée d'un monde numérique libre fait son chemin en France et dans les hautes sphères politiques en particulier.

Petit à petit, l'idée d'un monde numérique libre fait son chemin en France et dans les hautes sphères politiques en particulier.

Ainsi, après la décision qui a été prise pour la prochaine législature  de doter en logiciels libres les postes micro-informatiques mis à la disposition des députés siégeant à l' Assemblée Nationale, Thierry Breton, le locataire de Bercy, escompte exploiter la mouvance du libre et ses vertus afin de l'appliquer à tout un pan de l'économie dans le but de lui donner un coup de fouet.


Pour une France Libre
Lors de son Discours, Breton qui a parlé d'un immense travail pédagogique à faire et d'une nouvelle économie de l’immatériel et de la connaissance à articuler autour de 4 T : Talent, Technologie, nouveau rapport au Temps et nouveaux Territoires, a également évoqué des décisions rapides à prendre pour développer les facteurs immatériels de la croissance.

Déplorant des opportunités manquées dans le domaine de la micro informatique ou de l' Internet et de s'interroger où sont les Google, les Yahoo! et autres e-Bay français et ce tout en reconnaissant l'excellence du savoir-faire français en la matière (ici, on touche au langage politique usuel), Breton s'est lancé dans un véritable plaidoyer en faveur du logiciel libre :

" Actuellement un nouveau modèle économique et technologique se met en place dans l’industrie de l’informatique autour des logiciels libres de droit (Linux, …). C’est une nouvelle opportunité majeure qui se présente, qui peut changer la donne de l’édition et remettre en cause des positions dominantes acquises dans l’industrie du logiciel depuis 15 ans. La France doit saisir cette chance dans un secteur où elle bouillonne de talents. Compte tenu de l’importance majeure de l’industrie du logiciel dans l’économie de l’immatériel, et du dynamisme de notre recherche, des entreprises et des communautés françaises du logiciel libre, je souhaite que ces talents et ces compétences se fédèrent dans le cadre d’un pôle de compétitivité du logiciel libre et de l’ Open Source. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #144678
Tout le monde, il est beau, avant les élections:
Le monde du libre, les agriculteurs, les infirmières etc... Après, les politiques s'en battent les c......
Le #144680
M. Breton, ne souvenez-vous pas que très récemment une loi a été adoptée remettant en question un aspect de la ligitimité du logiciel libre '
Le #144682
logiciels libre de droit '
bien que le noyau linux soit sous GPL 2 qui veut dire general public license, il y a des conditions, ce n'est donc pas libre de droit
m'enfin je m'etonne meme plus du niveau bas de connaissance
Le #144686
Libre d'utilisation ne signifie pas libre de droit.
Espérons qu'il ne s'agit pas de belles promesses pré-électorales.
Le #144687
Un petit courrier pour les maires, présidents,... de collectivités pour les encourager à utiliser le libre serait pas mal.
Le #144689
« RECOMMANDATION N°39 : La France doit encourager le maintien du système européen de protection des logiciels qui permet de breveter toute invention mise en ?uvre par un logiciel dès lors qu?elle présente un effet technique, sans pour autant autoriser la brevetabilité des logiciels en tant que tels. »
http://www.minefi.gouv.fr/directions_services/sircom/technologies_info/immateriel/immateriel.pdf

Soutenir le libre c'est aussi soutenir le développement des emplois liés à l'informatique en France ...
Le #144690
Une cause à effet est que de plus en plus d'entreprises et maintenant les gouvernements exigent à l'embauche des techniciens aussi compétent avec LINUX que Windows, ca avance petit à petit.
Le #144691
@ poip : de toute façon, aujourd'hui un tech qui ne connais pas *nix *ET* Windows est condamné au chômage à court terme.
C'est valable dans les deux sens bien entendu ...
Le #144700
Manque pas d'air !
Après avoir voté une DADVSI qui met à mal le logiciel libre voilà que les Sinistres en vantent les méritent
Près à tout pour faire oublier leurs atteintes aux libertés jusqu'aux élections de 2007
A part eux tout le monde sait que les logiciels libres sont le seul moyen de ne pas être otages des Américains genre GrosSoft
Le #144711
Et bien ...
On peut ici juger de l'inaptitude technique de tous no spolitiques, de droite comme de gauche : même sac hermétique.
Pour nous rafraichir la mémoire, n'ont ils pas laissé il y a quelques mois Mr Stallman dehors dans la rue alors qu'ils avaient fait une reception digne d'un chef d'état à Mr Gates !!!

Pour faire simple : si la France se dote d'outils de recherche dans le libre et linux en particuliers, alors on pourrait bien voir des pôles de compétence se développer et pourquoi pas créer des emplois, des industries, des services.
Dans le cas contraire, de toute façon ces emplois se créeront, mais à l'étranger.

La politique : l'art de faire après tout le monde ce que tout le monde aurait eu l'idée de faire .. avant !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]