Députés français sous Ubuntu Linux, Firefox et OpenOffice

Le par  |  61 commentaire(s)
Tux lit un journal

En novembre 2006, une enquête diligentée par le Président de l' Assemblée Nationale, Jean-Louis Debré, démontrait que malgré des coûts de mise en oeuvre et de formation, les solutions informatiques à base de logiciels libres étaient d'un apport non négligeable en termes d'économies.

En novembre 2006, une enquête diligentée par le Président de l' Assemblée Nationale, Jean-Louis Debré, démontrait que malgré des coûts de mise en oeuvre et de formation, les solutions informatiques à base de logiciels libres étaient d'un apport non négligeable en termes d'économies. Il avait été alors décidé d'équiper en conséquence les postes micro-informatiques mis à la disposition des députés de l'hémicycle.


Ubuntu Linux, Firefox, Thunderbird et OpenOffice
Un appel d'offre avait alors été lancé et publié dans le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics en date du 4 janvier 2007, avec un début de prestations programmé pour le 1er mars 2007.

Ce marché comprennait :

  • la définition et la réalisation de la nouvelle configuration logicielle (pour rappel : système d'exploitation basé sur Linux, la suite bureautique OpenOffice.org, le navigateur Web Firefox et un client de messagerie libre)
  • l'assistance technique à la commande d'équipements micro-informatiques
  • la définition des spécifications techniques nécessaires pour assurer la compatibilité du système de gestion centralisée des postes micro-informatiques avec leur configuration logicielle
  • l'élaboration des procédures d'exploitation de la configuration logicielle
  • la maintenance pendant un an de la configuration logicielle et des procédures d'exploitation
  • des prestations optionnelles relatives à la mise en oeuvre et à la maintenance du système de gestion centralisée des postes des députés.

Et les gagnants sont...
Finalement, ce sont les sociétés Linagora et Unilog qui ont remporté ce marché, et qui équiperont donc dès cet été les postes de travail des députés français avec la distribution Ubuntu Linux, ainsi que le navigateur web Firefox, le client mail Thunderbird et la suite bureautique libre OpenOffice 2.0. Sont concernés 577 ordinateurs.

Plus qu'une migration massive de postes, on notera toutefois le caractère hautement symbolique de cette dernière, qui marque un changement des mentalités, avec un passage des logiciels propriétaires (Microsoft et Windows en tête), aux logiciels libres.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 7

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #160410
Là j'attend les commentaires des MS fanboys.

Je les aide même! Pourquoi partent ils de microsoft' C'est le prix ou les bugs qui les ont fait migrer' Ou même (qui sait) l'annonce d'un futur un peu moins bouffé par une grosse entreprise incapable'
Le #160413
Au-delà du débat Windows-GNU/Linux, je pense que le premier achoppement va être le support utilisateur .

Ben ouais, comment ils vont faire tous ces députés quand il vont vouloir utiliser Word ' "Dis, tu saurais pas où ils l'ont rangé '" "Ah bon, il n'est plus installé '" "Attends, je vais aller voir l'administrateur pour qu'il me le réinstalle...". Mort de rire.

Le changement va être rude, non pas pour une raison d'OS ou de logiciel différent, mais tout simplement parce que ces gens n'ont pas forcément le temps de prendre le temps de se former à ces logiciels ! Déjà que lorsque l'un deux découvre qu'il peut faire Couper avec Ctrl+X, il se fantasme déjà en tant qu'informaticien...

Si vous ne me croyez pas, observez les populations de commerciaux / financiers / gestionnaires en entreprise... Ou mieux, plus proche de chez vous, dans le supermarché du coin où l'on propose un super méga ordinateur pour... surfer sur la toile.


Anonyme
Le - Editer #160416
On ne peut que feliciter cette initiative...qui doit etre generalisee a tout l'etat.
Le #160421
@gcore -->Bah t'inquiette, les députés ont le temps de se former... plutot que de lire leur journal ou de roupiller, il feront joujou avec leur nouveau systeme et apprendront a s'en servir !
Le #160423
Allez, après les gendarmes, certaines mairies et administration, c'est symboliquement le peuple qui passe au libre -_-
Le #160424
Quoi !'! Les députés apprendre la ligne de commande ' J'y crois pas !...
Le #160425
Cette innitiative donne le goût d'utiliser linux, avant que le OK soit donné plusieurs députés utilisaient déjà linux à titre expérimental et ils ont été très satisfaient pour que cette décision finale de migrer vers Linux soit accepté. Pour ceux qui parlent d'utiliser la ligne de commande mettez-vous à jour.
Le #160429
c'est un signal tres positif, car meme si eux reussissent a passer au libre, n'importe qui devrait etre capable de le faire.
Et la ca va casser un des arguments majeurs des pro-microsoft: le fait que linux est hors de portee des novices sans le savoir faire de redmond!
Sans compter l'emploi que ca va generer.
Le #160431
C'est clair que si un député y arrive, tout le monde peut y arriver
Le #160432
ça va faire un paquet de portables a racheter a bas prix sur Ebay.....
"il est ou mon world '"
"c'est donc ça vista '"
....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]