La loi anti-Amazon entre en application dès aujourd'hui

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Amazon
Amazon logo.

Elle avait été votée le 26 juin dernier et entre en vigueur dès aujourd'hui en France : la loi Anti-Amazon pourrait donner du fil à retordre au géant de la vente en ligne, pour le plus grand plaisir des librairies physiques.

Tantôt annoncée, tantôt déboutée, la loi Anti-Amazon est finalement entrée en vigueur dès aujourd'hui dans l'hexagone après avoir vu sa publication dans le journal officiel dans la journée d'hier.

amazon livraison payante livres Pour rappel, la loi en question vise à limiter les possibilités pour les librairies en ligne de proposer les frais de port gratuits sur les livres lorsqu'ils sont envoyés par les services postaux.

Une pratique sur laquelle mise Amazon depuis des années pour s'imposer comme le numéro un de la vente de livres en ligne, et qui s'étend sur d'autres produits autres que culturels. Une concurrence déloyale critiquée par les libraires et commerçants qui trouve désormais une fin. Depuis aujourd'hui, les librairies en ligne ne sont plus autorisées à dispenser les clients des frais de port sur l'achat de livres.

Une loi qui résonne comme un nouveau coup de semonce pour le géant de la vente en ligne toujours en conflit avec l'éditeur Hachette, et dont les pratiques sont depuis vivement critiquées par le gouvernement Français, Aurélie Filippetti en tête.

La résistance s'installe donc face au monopole que se fabrique peu à peu Amazon, et la prochaine bataille concernera la situation de l'éditeur Hachette qui refuse toujours de négocier à la baisse les marges des oeuvres de ses partenaires. En réponse, Amazon avait supprimé les précommandes des livres de l'éditeur et mis en place une sorte d'embargo impliquant des délais de livraison très importants sur le catalogue de ce dernier. Plus récemment encore, Amazon a tenté de court-circuiter Hachette en se rapprochant directement des écrivains et auteurs, sans résultat pour l'instant.

En réponse à cette loi, Amazon a déjà adapté sa politique tarifaire. À défaut de pouvoir proposer la livraison gratuite des livres, la livraison est facturée au prix d'un centime symbolique.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1790962
Livraison à un centime, c'est quand même raisonnable au final !
Le #1791032
mart666 a écrit :

Livraison à un centime, c'est quand même raisonnable au final !


Haha, 1 centime...
Filippetti... championne du monde et DTC

Le #1791052
Amazon a très bien joué sur ce coup, et ils ont raison ! j'aimerais voir la tête des gars qui ont imaginé cette lois pour contrer amazon
Le #1791092
La doctrine du PS a beaucoup changé depuis les années 1980 quand Mitterrand autorisait les radios libres. Maintenant, c'est la restriction des libertés partout, avec cette loi anti-amazon, Hadopi, l'interdiction des quenelles, toutes les limitations concernant les voitures, etc. Que le PS s'étonne après de ne plus attirer les jeunes.
Le #1791132
1 centime de frais de port... Voila comment contourner la loi.
Quand quelqu'un perd du marché, il faut toujours que ça soit de la concurrence déloyal, c'est lassant à la fin, c'est comme pour Free et les autres opérateurs.

Le #1791152
Ce que l'article ne dit pas, et qui est pourtant visible par les clients;
c'est que les vendeurs sur la plateforme d'Amazon dite "Marketplace" ont d'office des frais d'envois facturables aux clients à hauteur de 2.99 € alors qu'Amazon pour contrer cette Loi se majore des frais d'envois à hauteur de seulement 0.01 €
Amazon agit en vrai renard de la vente en ligne, leur ruse n'a pas de limite ....
A l'arrivée c'est le client internaute qui au final paye le prix fort vis à vis des vendeurs affiliés, mais Amazon se démarque quand même ....
Le #1791342
Voilà +1 DeepBlueOcean, quelque soit la raison de la grogne, c'est bel et bien le client qui trinque.
Le #1791402
Comme Amazon n'utilise pas que les services postaux, ça risque d'être surtout un coup dur pour la poste.
Le #1792212
Et les mecs ils ont pondu une loi pour interdire la gratuité de la livraison, et ils n'ont pas mis en place une vérification du prix de la livraison ???? mais WTF !!! ils sont cons ou quoi ?!?

Sans déconner : si la livraison est facturée 0,01€ au client, là ou un autre établissement facture 3€ .... faut obliger Amazon à s'aligner sur les conditions normalement applicables, sinon c'est juste ridicule !

Non, mais au secours !!! on a des dirigeants qui sont encore plus cons qu'ils en ont l'air !!!
Le #1792392
Depuis quelques jours, beaucoup d'articles contradictoires sont parus concernant la portée de la Loi "anti-amazon", qu'on pourrait appeler aussi la Loi "anti-fnac" puisque ces 2 vendeurs en ligne pratiquaient la même politique en ligne : réduction de 5% sur le prix du livre (conformément à la Loi sur le prix unique du livre) et gratuité des frais de port.

On a lu par exemple que cette Loi à peine votée était déjà contournée par amazon, et il m'a semblé intéressant de vérifier ce qu'il en était sur les sites :

: depuis le 10 juillet 2014 : la Fnac et Amazon n'appliquent plus les mêmes prix :

- sur le site de la Fnac les livres sont toujours proposés à 95% du prix fixé par l'éditeur et la livraison est gratuite ! : l'achat d'un livre (prix du livre + port) coûte le même prix qu'avant le 10 juillet.
- sur le site amazon, les livres sont proposés à 100% du prix éditeur et la livraison est fixée à 0,01 € : les livres sur ce site coûtent 5% plus cher + 0,01 € qu'avant le 10 juillet.
: Qui a raison, qui a tort ?

La loi anti-amazon a été publiée au Journal Officiel du 9 juillet 2014 et est donc applicable depuis le 10 juillet 2014.

Voici la partie du texte qui nous intéresse :

"Lorsque le livre est expédié à l’acheteur et n’est pas retiré dans un commerce de vente au détail de livres, le
prix de vente est celui fixé par l’éditeur ou l’importateur. Le détaillant peut pratiquer une décote à hauteur de 5 %
de ce prix sur le tarif du service de livraison qu’il établit, sans pouvoir offrir ce service à titre gratuit"

L'appréciation doit à mon sens être la suivante :

Concernant le prix du livre :

Lorsque le livre est expédié à l'acheteur (cela vise donc tous les cas de vente par correspondance, internet...), le prix de vente est obligatoirement égal au prix fixé par l'éditeur : le vendeur (amazon, la Fnac et tous les autres) ne peut le proposer à 95% de ce prix.

La position de la Fnac est donc en contravention avec la Loi.

La position d'amazon est conforme à la loi.

Concernant les frais de port :

- Le détaillant ne peut le proposer gratuitement (donc le prix minimum du port doit être de 0,01 &euro

- Il peut cependant proposer une réduction sur les frais de port d'un montant maximum correspondant à 5% du prix du livre

La position de la Fnac est donc en contravention avec la Loi.

La position d'amazon est conforme à la Loi.

Amazon pourrait fixer les frais de port plus élevés et consentir une ristourne correspondant à 5% du prix du livre, mais ce serait sans doute techniquement compliqué à gérer puisque tous les livres ne font pas le même prix.

Conclusion :

- pour acheter un livre le moins cher possible, la solution est éventuellement la Librairie, éventuellement car les Libraires ne vendent pas tous, et loin de là, leurs livres à 95% du prix éditeur.

- c'est amazon qui applique la Loi, c'est la Fnac qui ne l'applique pas
http://occasionlivres.canalblog.com/archives/2014/07/11/30232995.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]