DADVSI : Apple grand vainqueur '

Le par  |  8 commentaire(s)
radio DADVSI

La loi DADVSI (parfois intitulée « iTunes Law » aux Etats-Unis…) menaçait d’exiger une parfaite interopérabilité entre les diverses protections appliquées sur les fichiers musicaux téléchargés sur les plates formes ad hoc.

La loi DADVSI (parfois intitulée « iTunes Law » aux Etats-Unis…) menaçait d’exiger une parfaite interopérabilité entre les diverses protections appliquées sur les fichiers musicaux téléchargés sur les plates formes ad hoc.

Face à cette condition sine qua non, on se souvient que la firme de Cupertino a toujours manifesté son désaccord, allant même jusqu’à tenir des propos ubuesques selon lesquels les DRM (Digital Rights Management – Gestion des droits numériques) permettent aux consommateurs de mieux choisir leur plateforme de téléchargement.

Aujourd’hui, cet aspect du principe d’interopérabilité a purement et simplement été mis en échec sur l’autel de la Constitutionnalité, de sorte que la firme de Steeve Jobs (et de Redmond également) paraît sortir grande gagnante de l’histoire (controversée) de cette « iTunes Law ».

Toutefois, en contrepartie, la loi telle que prochainement promulguée introduira l’existence d’une « autorité » ayant dans ses prérogatives la possibilité d’ordonner aux géants tels Apple ou Microsoft de fournir aux concurrents toutes les informations nécessaires aux fins de permettre l’interopérabilité.

Reste maintenant à savoir si cette instance jouera réellement le jeu et ordonnera l’effective mise à disposition des informations d’interopérabilité. Face notamment aux lobbying d’Apple et de Microsoft, rien n’est moins sûr !

Complément d'information
  • Le projet de loi DADVSI adopté par le Sénat
    Les récentes manifestations anti DADVSI et DRM conjuguées, au demeurant peu suivies, n'y auront rien changé et l'inflexible Sénat vient d'adopter en première lecture, dans la nuit de mercredi, le ...
  • Dossier sur la loi DADVSI
    Notre confrère Présence PC a publié un dossier relatif à la fameuse loi DADVSI.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #122478
on pourra toujours attendre la creation de cette commission !

elle ne sera jamais créé ou alors elle sera constitué d'amis de RDDV qui votn etre payé grassement pour ne rien faire puisqu'elle n'aura aucun pouvoir!

bref moi je suis sur les newsgroup !
Le #122479
une loie si dure a pondre et pour quoi' accoucher de rien quelle bande d'imbeciles
La voix de la raison Hors ligne Héroïque 645 points
Le #122481
Une "autorité" ... Je vois difficilement comment on peut prétendre en avoir quand on a la culotte baissée jusqu'aux chevilles. Le gouvernement a reculé devant les menaces d'Apple, c'est fini. C'est juste de l'esbrouffe de dire que 3 pecnos vont forcer Apple (et les autres) à changer leur mode de fonctionnement. Si les gens qui nous représentent aux yeux de l'étranger sont des lâches, on ira pas loin.
Le #122483
La grande mascarade... Acte I scene IV...

On cloisonne et organise le marché a l'aide d'une commission (avant on faisait ca au resto et on appelait ca entente illicite, mais si c'est le gouvernement qui organise c'est pas pareil !).

Décret pour le 15 Aout ' Merci Opensteve !
Le #122488
Qui pouvait encore espérer que ce gouvernement défendrait les droits du citoyen face aux profits d'une multinationale...

Une autorité... MDR..

Aussi efficace que l'ACREP qui n'est même pas foutue d'obliger la diffusion des chaines Hertziennes sur tous les supports (TF1 et M6 en ADSL par exemple).
Par contre, pour s'engraisser avec les budgets....
Le #122506
S'il doit y avoir un gagnant, il est sûr qu'il n'est pas du côté des internautes, des consommateurs ou du logiciel libre...

En revanche, je trouve que la news, quoiqu'éclairée par la précédente mise en lien, n'est pas précise. L'interopérabilité ne peut être qualifiée de "mesure phare" autrement que dans le jargon de la com' ministérielle. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, elle fut souhaitée par les députés au moyen d'un amendement, qu'on s'est empressé de torpiller avec une commission fumeuse.
Le tout est d'ailleurs si fumeux que "retoqué" par le Conseil Constitutionnel. Non pas que l'interopérabilité soit contraire au droit mais simplemet parce qu'on n'a pas pris la peine de la clairement définir (si on ne lit pas le lien, c'est difficile à comprendre ici ).
On a du mal à croire que le ministère n'en ait pas eu conscience au préalable et on a encore plus de mal à croire en la sincérité des créateurs d'une commission dont ils n'ont pas pris la peine de définir précisément l'objet, en fin de compte.

C'est un voeu pieux que d'espérer que d'ici 2007, certains programmes électoraux promettent (et permettent ) de retoucher cette loi inique.
Le #122511
agrippa : un gros +1

Ils ont le culot de dire que l'interopérabilité est trop flou pour le mettre parmis les "droits" des consommateurs, par contre, ils hésitent pas à dire qu'une entreprise, si elle permet une certaines interopérabilité, doit etre financièrement "récompensée".

Ou comment transformer un droit du consommateur en service payant pour les entreprises.

Avec le fait que seul des entreprises pourront demander des détails sur l'interopérabilité des concurrents à cette commission (ça va sentir les pots de vin, cette comission va etre un repère à "amis"), ça a été clairement faite pour défendre les intérets des entreprises, nullement ceux des consomamteurs ou même des développeurs "amateurs".
Le #122541
heureusement que les pays scandinaves sont là pour fermez la gueule d'Apple, fo pas compter sur ces incapables qui nous gouvernent !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]