LTE : les clients consommeraient déjà 15 Go par mois

Le par  |  0 commentaire(s) Source : GigaOM
LTE logo

Les premiers réseaux mobiles à très haut débit commencent à peine à être déployés mais déjà la question de la consommation data inquiète, les ressources spectrales étant limitées.

LTE logoLes réseaux LTE ( Long Term Evolution ) doivent apporter du très haut débit mobile ( 100 Mbps théoriques, plusieurs dizaines de Mbps en pratique ) et les premiers réseaux commerciaux commencent à être déployés, en Europe du Nord, aux Etats-Unis et bientôt en Asie.

Ils promettent plus de confort dans l'utilisation de l'Internet mobile et l'émergence de nouveaux usages, comme la visioconférence HD ou la téléprésence, avec des débits et des temps de latence comparables à ceux de l' Internet fixe.

Et s'ils peuvent être vus comme des compléments aux réseaux fixes, il apparaît qu'ils pourraient être saturés beaucoup plus vite que prévu. Selon GigaOM, l'opérateur nordique TeliaSonera ( premier au monde à avoir lancé un réseau LTE )  indique déjà que la consommation moyenne data sur son réseau mobile est déjà de l'ordre de 14 à 15 Go / mois...sauf autant que sur un réseau fixe actuellement, selon les dernières données fournies par Cisco ( 15 Go / mois ).


Un saut dans la consommation data

Or les ressources spectrales ne sont pas extensibles et c'est déjà la bagarre pour essayer de dégager de nouveaux blocs de fréquences. Cela suggère que LTE risque d'être rapidement dépassé par son succès.

TeliaSonera note également le véritable bond dans la consommation data entre 3G et LTE avec une consommation moyenne en 3G de seulement...375 Mo / mois en usage  purement mobile et autour de 5 Go / mois en usage data mobile via des cartes ou clés 3G.

C'est une problématique complexe qui se dessine pour les opérateurs mobiles, entre capacité de leur réseau, ressources spectrales disponibles, demande des consommateurs et rentabilité, note GigaOM.

En France, la bataille pour les blocs de fréquences associés aux futurs réseaux très haut débit promet d'être rude, entre le besoin des opérateurs de disposer de fréquences suffisantes et l'appétit du gouvernement qui compte en tirer un bon prix.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]