La Russie à la conquête de la Lune et de Mars

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Dvice
navette russe

Si la Russie a perdu la première course à l'exploration du sol lunaire en 1969, elle est actuellement la seule patrie à continuer d'utiliser des dispositifs créés pendant la guerre froide pour placer hommes et satellites dans l'espace. Dans une volonté de moderniser son programme Soyuz, la nation pourrait également prochainement proposer des trajets vers la Lune et vers Mars

Les capsules russes Soyuz sont utilisées depuis les années 60 pour atteindre l'orbite terrestre et l'espace pour diverses raisons : elles sont relativement simples, très économiques et terriblement fiables.

Néanmoins, une ombre se dresse au tableau du système russe : la forme et la conception des capsules ne permettent actuellement pas de dépasser l'orbite terrestre et d'envisager de plus longs trajets dans l'espace.

C'est pourquoi l'agence spatiale russe s'est lancée dans un projet de modernisation de son système de voyage spatial et vient de présenter sa nouvelle navette capable de transporter des hommes jusqu'à la lune.

La nouvelle capsule a été baptisée PPTS ( Prospective Piloted Transport System) et est le fruit d'un développement initié en 2009 par RKK Energia, dont le premier prototype devrait effectuer un vol test prochainement.

" Nous venons d'achever le design technique du projet en prenant en considération que la nouvelle navette devait pouvoir voler vers la lune, parmi d'autres destinations" rapporte Vitaly Lopota, président d' Energia. " Si le financement du projet continue normalement, nous devrions initier les phases de test de vol en 2017."

" La lune, parmi d'autres destinations " laisse entendre que la navette pourrait éventuellement se poser sur des astéroïdes proche de la Terre, ou même Mars. Diverses configurations de la navette seraient proposées, permettant de répondre à diverses missions comme du transfert de matériel en orbite terrestre, l'acheminement de passagers vers l'ISS, des missions lunaires ou plus éloignées.

La Russie avait déjà annoncé avoir pour projet l'envoi d'une mission habitée sur la Lunet et sur Mars entre 2020 et 2050. La navette développée et présentée ici pourrait donc être l'outil principal de ces projets ambitieux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1129102
phylipo023 a écrit :

**MESSAGE TRES IMPORATNT**
il est demande à tous les internautes de securiser leur donnée bancaire afin de limiter
leur usage frauduleuse en suivant ce lien **modéré**


---SPAM--- !!
regarder son profil 10 ans ça veux tout dire et 3 messages identique à l'heure ou j'écris.
Sinon bonne fêtes à tous

Le #1129262
le projet en lui meme laisse reveur, puis quand on lit "entre 2020 et 2050"... une bonne part du rêve s'écroule.
Le #1129282
2020 /2050 je pense pour mars pour la lune avant.
Le #1130292
Les Russes ne sont pas foutus protéger leur population d'un hiver comme ils en connaissent régulièrement (vu le nombre de mort qui continue à progresser) et ca veut aller remuer la poussière sur un autre astre ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]