MapleStory : une femme en prison pour avoir tué un perso

Le par  |  3 commentaire(s)
maplestory

Une femme d'une quarantaine d'années vient d'être mise en prison. Son seul meurtre aura été celui d'un personnage virtuel, celui de son mari, dans le jeu MapleStory. Une histoire de vengeance qui tourne court.

maplestoryL'histoire peut paraître invraisemblable, mais les faits sont tout ce qu'il y a de plus réel. Une Japonaise de 43 ans, qui exerce la profession de professeur de piano (donc a priori une personne calme), a vu sa vie basculer en mai dernier, où son mari avait décidé de "subitement" divorcer, sans donner plus d'explications que cela.

Et c'est ainsi que, dans l'unique but de se venger, cette femme s'est rendue sur le site internet du jeu MapleStory, un MMO gratuit développé par les Coréens de Wizet. Son mari y avait créé un personnage, que notre professeur de piano s'est empressé de trucider. Conséquence, là voilà maintenant en prison.


Crimes & châtiments
Son délit n'est pas d'avoir mis fin aux jours virtuels de l'avatar de son ex-mari. La police de Sapporo l'a incarcérée pour les motifs suivants : utilisation illégale de mots de passe et de l'ordinateur d'une tierce personne, ainsi que pour manipulation de données électroniques sans qu'on lui en ait donné l'autorisation.

La sentence la plus lourde encourue par cette personne peut être de 5 000 dollars d'amende et 5 ans d'emprisonnement. Une folie passagère et destructrice, même passée sur un jeu, peut donc amener bien loin. Pour sa défense, voici ce qu'elle invoque :

"J'ai divorcé si soudainement, sans aucun signe précurseur, cela m'a mise très en colère."

Un petit conseil, mettez vos informations de compte de jeu bien à l'abri, au cas où une histoire semblable vous arriverait, ce que je ne vous souhaite évidemment pas.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #348231
hahaha s'te bonne blague

<< chéri, si tu me quitte, je sup ton profil wow !! >>


............................................ Mon dieu s'te dileme ...
Le #348301
5 ans ??? C'est abusif là, surtout vu les circonstances...
Le #348391
hum hum. Pour rappel, en france :
- introduction dans un système informatique sans autorisation (ce qu'elle a fait) : jusqu'à un an de prison et 7 700 euros d'amende
- modification des données dans le système ci-dessus (ce qu'elle a fait aussi) : jusqu'à trois ans de prisons et 76 920 euros d'amende
- modification des données pour provoquer un préjudice à autrui (purement le cas présent) : jusqu'à cinq ans de prisons et 307 690 euros
- fonctionnement du système informatique entravè ou bloqué : jusqu'à trois ans de prisons et 15 390 euros d'amende
- tentative raté de l'une ou plusieurs de ces infractions : mêmes peines que si l'acte est réussit


En résumé, en France elle en aurait pris au maximum pour cinq ans de prisons et trois cents milles euros d'amendes. Reste à voir si le juge aurai été plus clément en France en tout cas on ne peut pas dire qu'une peine aussi sévère est impossible en France.

A noter au passage qu'on ne sait rien de cette histoire à part les quelques lignes écrites dans cette brève. Il nous est donc impossible de se faire une juste opinion de tout ça, des dégâts entrainé par cette rupture et de l'état psychologique de la dame.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]