Musique : le marché mondial en baisse malgré la numérisation

Le par  |  3 commentaire(s)
ifpi-logo.png

La valeur des ventes mondiales serait tombée à 13,7 milliards de dollar, en raison du déclin soutenu des ventes de supports matériels (principalement le CD).

Ifpi logo pngLa valeur des ventes mondiales serait tombée à 13,7 milliards de dollar, en raison du déclin soutenu des ventes de supports matériels (principalement le CD).


Ventes insuffisantes
John Kennedy, président et PDG de l'IFPI, a déclaré que les ventes numériques et dématérialisées devraient compenser les pertes subies dans le secteur physique.

Côté chiffres, les ventes de musique numérique dématérialisée ont augmenté de 106% au premier semestre (945 millions de dollars), ce qui représente 11% du marché mondial, une augmentation phénoménale depuis 2005, puisque les ventes dématérialisées ne prenaient alors que 5,5% du marché.

Selon Reuters, l'IFPI a annoncé que " L'explosion des services de musique en ligne, portée par la demande et la multiplication des distributeurs, a nourri les ventes de musique sur internet et téléphone mobile qui ont représenté 945 millions de dollars au premier semestre contre 134 millions de dollars sur la même période en 2004 ".

L'industrie de la musique déclare avoir souffert du téléchargement illégal depuis la fin des années 90 ( pour un avis divergent voir cette news ), et a monté une stratégie de riposte en ciblant les services de peer-to-peer (ainsi que les utilisateurs particuliers comme nous vous en parlions ici) et en y opposant malheureusement bien tardivement des alternatives légales, comme le service de musique en ligne d'Apple, iTunes Store.


Marchés et opportunités
Les Etats-Unis, premier marché musical mondial, ont vu les ventes de musique numérique dématérialisée augmenter de 84% pour venir s'accaparer 18% du marché. La musique en ligne constitue de plus une part importante du marché de la musique dans des pays comme le Royaume-Uni (8%), le Japon (11%) et surtout la Corée du Sud (51%), (Il reste quand même à prendre en compte les habitudes sociologiques de leurs habitants, les données des taux de pénétration des connexions haut-débit dans ces divers pays ainsi que d'autres paramètres).

Les ventes mondiales de musique sur support traditionnel, comme le CD, ont elles, chutées de 10%. L'IFPI estime que le piratage et la concurrence ont contribué à cette baisse au premier semestre (-4%) qui dépasse celle de 3% enregistrée en 2005, mais un porte-parole de la fédération a indiqué qu'il fallait cependant attendre la fin de l'année et les fêtes, traditionnellement importantes en matière de ventes pour se prononcer sur le deuxième semestre, qui devrait être plus solide.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #136558
Je ne sais pas pour vous mais ici dans mon entourage depuis que les gens sont consientisés je n'en vois plus qui vont se chercher de la musique sur le P2P, l'excuse a déjà été vrai pour les majors mais ne l'est plus du tout maintenant.
Le #136601
Ça serait bien d'avoir le parallèle avec les chiffres concernant les places de concert, la musique libre, et l'audience radiophonique.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #136712
Toujours la faute du P2P ... ils sont capables d'analyser les problèmes un peu plus loin que le bout de leur nez ... on croirait JM Le Pen avec ses relations entre immigrés et chômage ... bref, ces gens-là (lui compris) n'ont jamais fait de stats de leur vie, ça se voit
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]