DVD / Blu-Ray : Le marché de la vidéo s'effondre

Le par  |  20 commentaire(s) Source : CNC
dvd bluray

D’après un rapport de CNC-GFK, le marché de la vidéo physique accuserait un sérieux recul comparé au premier semestre 2012, une chute des ventes qui touche principalement le DVD.

Selon une étude de CNC GFK, le marché de la vidéo physique au premier semestre 2013 aurait enregistré une chute de -12.5 % en valeur et -10.5 % en volume.

Dans ce recul des ventes, c’est principalement le DVD qui souffre avec une baisse de 15,8 % du chiffre d’affaires lié à la vente du support (pour un total de 341,52 millions d’euros).

Pendant ce temps, le Blu-Ray peine à convaincre et on peut clairement dire que la relève n’est pas assurée puisque si les ventes de DVD diminuent, elles ne se font pas au profit du support HD. Ainsi le chiffre d’affaires lié à la vente de Blu-ray n’enregistre qu’une augmentation de 1,5 % ( pour un total de 98,33 millions d’euros).

Marché vidéo 1 En volume, le DVD recule de 12,4 % tandis que le Blu-Ray augmente de 3,9 %.

Au niveau des prix, la principale tranche de prix du marché du DVD se situe entre 17 et 20 € avec 21,1 % du chiffre d’affaires total. Dans son ensemble, le prix du DVD reste stable ( -0.6 % pour une nouveauté et +3.1 % pour un DVD de "catalogue" )

En volume, ce sont les DVD, dont les prix situés entre 3 et 8 € qui mènent la danse et constituent 35,3 % des ventes.

Concernant le Blu-Ray, le prix moyen d’une nouveauté est de 22,79 €, un prix en augmentation de 2,4 % par rapport au premier semestre 2012. Les Blu-Ray de catalogue enregistrent également une hausse ( +5,4 %).

marché vidéo 2 Les Blu-Ray vendus entre 10 et 13 € constituent la principale tranche de vente en volume, tandis que 27,7 % du chiffre d’affaires est réalisé avec des supports vendus entre 20 et 25 euros.

marché vidéo 3 Le film français semble particulièrement touché par ce recul des ventes puisqu’il enregistre dune diminution de 37,3 % des recettes par rapport à l’année dernière. Néanmoins cette baisse ne peut pas être imputée entièrement au marché puisque le semestre 2012 avait été particulièrement profitable au film français avec la sortie en vidéo du film Intouchables.

marché vidéo 4 Les films américains souffrent moins et affichent une baisse de 5.1 % des ventes.

Crise, envol du marché de la Vod, téléchargement illégal, le support physique a aujourd’hui beaucoup de concurrence. Une concurrence qui risque encore d’être plus coriace à mesure que le marché s’oriente vers le tout dématérialisé, d’autant que les prix des supports physiques restent élevés comparé à ceux pratiqués par les services de location.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1410302
Ne serait-ce pas les téléchargements (illégaux ou pas) qui passent par là, et sapent le marché des DVD ?
Le #1410312
Ils devraient faire une taxe sur la VOD pour compenser le manque à gagner des supports physiques et ainsi faire des films en VOD à 10€.

Si c'est pas beau quand même, la VOD (offre légale) fait de la concurrence aux supports physiques (offre légale). Et après on nous dit que le piratage est la cause de tous les problèmes. Sauf que vendre un support physique 25€ et un démat' à 5€, il faudra en vendre 5x plus pour faire le même chiffre d'affaire. et c'est pas gagné.
Le #1410352
Nic0s a écrit :

Ils devraient faire une taxe sur la VOD pour compenser le manque à gagner des supports physiques et ainsi faire des films en VOD à 10€.

Si c'est pas beau quand même, la VOD (offre légale) fait de la concurrence aux supports physiques (offre légale). Et après on nous dit que le piratage est la cause de tous les problèmes. Sauf que vendre un support physique 25€ et un démat' à 5€, il faudra en vendre 5x plus pour faire le même chiffre d'affaire. et c'est pas gagné.


Comparer des ventes et des locations ne me parait pas totalement crédible.
Pour ma part, je trouve qu'une location ne devrait pas dépasser les 2 euros pour les gros consommateurs avec des formats illimités pour les bons clients.
C'est par une baisse de prix importante qu'on arrivera à compenser en partie les pertes liées aux changements comportementaux.

Si on prend l'exemple de l'Apple Store, jamais la marque n'aurait vendu et gagné autant en proposant des jeux à $30 (prix tout à fait acceptable à l'époque du lancement du store). La clé était de rendre le prix symbolique tout en en vendant des millions pour compenser.
Le #1410362
Nic0s a écrit :

Ils devraient faire une taxe sur la VOD pour compenser le manque à gagner des supports physiques et ainsi faire des films en VOD à 10€.

Si c'est pas beau quand même, la VOD (offre légale) fait de la concurrence aux supports physiques (offre légale). Et après on nous dit que le piratage est la cause de tous les problèmes. Sauf que vendre un support physique 25€ et un démat' à 5€, il faudra en vendre 5x plus pour faire le même chiffre d'affaire. et c'est pas gagné.


Le problème, c'est que si tu augmentes le prix de la VOD, tes ventes s'effondreront ... et le téléchargement illégal, lui, explosera ... !

Il n'y a pas de solution à ça ... sauf peut-être de baisser les prix des DVD et BD !!

La preuve : c'est ce qui se vend le mieux !!

Enfin, moi je dis ça, je dis rien, hein ??!!
Le #1410392
Je sais que je ne prend jamais de Blu-ray au prix fort. 22€ le film, c'est un peu élevé. Pour les DVD, j'en prend de temps en temps quand ils sont dans des tarifs genre 5/10€. C'est pas que je suis radin mais je fais comme beaucoup de gens, j'essaie d'économiser là ou c'est possible. Et ça reste un produit qui n'est pas vital non plus...
Le #1410402
En volume, ce sont les DVD, dont les prix situés entre 3 et 8 € qui mènent la danse et constituent 35,3 % des ventes.

Concernant le Blu-Ray, le prix moyen d’une nouveauté est de 22,79 €, un prix en augmentation de 2,4 % par rapport au premier semestre 2012. Les Blu-Ray de catalogue enregistrent également une hausse ( +5,4 %).
___________________________

Toutes les réponses sont là ! Un produit qui devrait coûter des clopinettes vu les économies d'échelles monstrueuses sur les oeuvres immatérielles est vendu 20 fois son prix. Ne pas chercher plus loin. Qand le prix est trop cher, les clients se détournent du produit.
Le #1410472
Cela n'a rien d'étonnant, la crise battant son plein les gens préferent faire des économies.
L'achat de DVD qui reste assez cher est un luxe de collectionneur aujorud'hui.

Personnellement je fonctionne presque exclusivement sur du démat.
Pas d'encombrement, pas de boite qui prennent la poussiere, et mine de rien un petit coté écolo

Et je ne parle pas de la qualité du film, quand on vois le nombre de nanards qui sortent en dvd a 20euros, on ne se demande pas comment le marché peut s'effondrer....
Le #1410482
Le prix du Blu-Ray est en augmentation en temps de crise et ils trouvent bizarre que les ventes ne décollent pas... Et après ils vont pleurer que c'est la faute des méchants pirates...
Ils prennent les gens pour des vaches à lait depuis des années (comme les cinés avec la majoration de 1,50 à 2,50 € pour une 3D qui est souvent une simple conversion a posteriori d'un film tourné en 2D, grosse arnaque, et depuis le temps le matériel est amorti), et après ils jouent les Caliméro parce que les gens en ont marre d'être pris pour des cons...
Le #1410522
Il n'y a rien à compenser, c'est l'évolution des marchés, tout se dématérialise !

la musique en CD, puis en mp3 =>en lecture directe
la vidéo, VHS, DVD, Blu Ray =>en VOD
La presse, papier, en liseuse =>en accès direct sur le net

Au lieu de s'accrocher à des modèles économiques dépassés, ils feraient mieux de développer leurs offres qui sont ridicules comme cela a été le cas pour la musique en son temps. Et au final ce sont de nouvelles sociétés qui s'accaparent le marché tandis que les anciennes ne savent profiter de leur notoriété pour débarquer sur le net. Le dernier en date est Virgin qui ne peut s'en prendre qu'à lui-même.

Certains marchés disparaissent et d'autres se créent.

Le #1410552
On en veut plus de toute facon de vos galettes, au prix prohibitif !
Vive le démat !
Moi j'ai la solution pour le marché de la vidéo :une offre illimité à 100€/an je prend toute de suite et fini le piratage
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]