Après Cisco, Mark Papermaster devient CTO chez AMD

Le par  |  0 commentaire(s)
Mark Papermaster

Ayant quitté Apple à la suite de l'Antennagate et après avoir intégré Cisco, Mark Papermaster est maintenant nommé directeur des technologies (CTO) chez AMD, qui salue l'arrivée de ce vétéran de l'industrie.

Mark PapermasterEn 2010, le lancement du smartphone iPhone 4 s'était rapidement accompagné de l'affaire dite de l' Antennagate : l' iPhone 4 a été suspecté d'un défaut de conception conduisant à une chute de la réception cellulaire du fait de la présence des antennes dans les tranches de l'appareil.

Apple a dû organiser une conférence de presse en toute hâte pour plus ou moins démentir ( en tout cas minimiser ) le problème, tout se proposant d'offrir des étuis pendant quelques mois. Cela n'a pas convaincu les associations de consommateurs mais avec l' iPhone 4 CDMA puis l' iPhone 4S, le groupe de Cupertino a revu son schéma d'antenne.

Une personne en particulier chez Apple a fait les frais de l' Antennagate : Mark Papermaster, ancien d' IBM qui avait rejoint le campus de Cupertino en 2009 et supervisait l'ingénierie des iPod et iPhone. Il a quitté la firme peu après l'affaire pour rejoindre Cisco et travailler sur la branche des commutateurs réseau.


CTO chez AMD

AMD-logoAprès un peu plus d'un an passé sur ces nouvelles fonction, Mark Papermaster change de nouveau de société et devient directeur des technologies ( CTO ou Chief Technology Officer ) du groupe AMD, sous les ordres directs du nouveau CEO Rory Read, lui-même en place depuis fin août, le poste de CEO ayant été vacant depuis la démission de Dirk Meyer en début d'année.

Il devra superviser toute l'ingénierie d' AMD, sa R&D et certaines phases du développement produit au sein de la nouvelle division Technology & Engineering Group. Le poste est important puisqu'il aura un oeil sur la partie création de l'ensemble des produits AMD, conformément aux roadmaps.

AMD compte sur son expérience du secteur industriel, après de nombreuses années passées chez IBM et ses transitions chez Apple et Cisco. Le fondeur connaît actuellement quelques difficultés avec son partenaire GlobalFoundries qui n'a pu livrer les composants dans les volumes prévus, ce qui pénalise ses résultats trimestriels.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]