Echec de Mars Global Surveyor : l'erreur est humaine

Le par  |  19 commentaire(s) Source : Daily Tech
Mars Global Surveyor (Small)

Selon le rapport final rendu par les enquêteurs de la NASA, une erreur humaine a déclenché une chaîne d’événements qui a aboutit à la perte du module Mars Global Surveyor.

Mars global surveyor small
Selon le rapport final rendu par les enquêteurs de la NASA, une erreur humaine a déclenché une chaîne d’événements qui a aboutit à la perte du module Mars Global Surveyor. En effet, les contrôleurs basés à Denver avaient envoyé une mauvaise commande au module qui « crut » qu’un panneau solaire était bloqué. Et c’est en essayant de dégager les panneaux solaires que Mars Global Surveyor endura des dommages critiques.

Plus précisément, une batterie embarquée surchauffa, ce qui amena une perte permanente de courant. Les contrôleurs au sol devaient indiquer à l’ordinateur dans quel sens positionner ses antennes afin de communiquer avec la Terre. L’erreur de commande amena la perte du module qui jusqu’alors, représentait une des plus grandes réussites de la NASA.

On s’en souvient, c’est le 2 novembre dernier que tout contact fut rompu avec Mars Global Surveyor et ce n’est que le 28 janvier suivant que la NASA jeta définitivement l’éponge après maintes tentatives de « réanimation ». Pour mémoire, le module MGS était opérationnel depuis 1997, i.e., d’une durée de 4 fois plus de ce qu’avait escompté la NASA.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur cette page.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #166306
Entre ça et la sonde écrasée sur Jupiter ('), les erreurs humaines coûtent très cher à la conquête de l'espace ...
Le #166311
au prix du monde, ils ont jamais penser placer une protection de ce genre de chose

mauvaise commande ... et puis merde, des simulateur ça existe avant de le faire pour de vrai ... bon je sais, c'est surement pas mal plus complexe que ça
Le #166312
Tant que le prix à payer ne s'évalue pas en vies humaines...
voir Challenger et Columbia.

http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/sitesactu/magazine/article.php'langue=fr&id_article=543&id_mag=1
Le #166315
C'etait celle la ou on parlait d'un probleme miles-km '

Dreamer
Le #166332
Mon oeil! Les spécialistes eux-mêmes ont nommé "l'avaleur de sonde" le phénomène étrange qui fait disparaitre ou tomber en panne de plus en plus de sondes martiennes. Et, ô coïncidence, cela tombe :
- sous administration Bush
- au moment où les optiques numériques permettent enfin un détail à l'échelle métrique
Pour ajouter au côté X-files, toutes les sondes "échouées" sont celles comportant un matériel d'analyse chimique du sol. Voire biologique donc.

Le #166339
C'est toujours la meme chose, les problemes d'interface chaise clavier
Le #166348
Anti-barbus ->J'espère que tu est ironique là

Le #166352
@wissams>j'aimerais bien! (bon, sur la fin un peu ) mais la NASA est de plus louche sur Mars. Figure-toi qu'une des sondes récentes, son nom m'échappe, comportant un téléscope capable d'amplifier la lumière et donc de voir dans les failles oscures de la planète rouge, son optique était étonnament dépourvue de lentille rouge! Elle était donc daltonienne! Quand on a posé officiellement la question au boss de la NASA, il a répondu que c'était une simple bourde!
Le #166362
Anti-Barbus a raison. La réponse est ici : http://www.apple.com/trailers/dreamworks/transformers/
Le #166371
Faudrait vous demander ce qui se passe avec les vieilles sondes telle que les Pioneer lancées entre 1972 et 1973. Ces sondes ont révélé une "anomalie" qui freine imperceptiblement leur progression dans l'espace et persone n'est en mesure d'expliquer le phénomène...

"Les physiciens ont beau faire et refaire leurs calculs, rien n'y fait. Rien, pour l'heure, n'explique le mystérieux ralentissement des deux sondes américaines Pioneer, qui, plusieurs décennies après leur lancement, croisent aujourd'hui aux confins du système solaire."

Il pourrait s'agir d'une forme de gravité inattendue. Signe, dès lors, d'une vraie faille dans la relativité.

Comme quoi nos savants ne sont pas si savant que ça...

Google ->"Pioneer anomalie"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]