Gary McKinnon sera bel et bien extradé vers les Etats-Unis

Le par  |  3 commentaire(s)
gary-mckinnon-pirate-hacker

Tous les recours ont été épuisés pour le célèbre pirate britannique de la NASA qui sera jugé aux Etats-Unis.

gary mckinnon pirate hackerLes carottes semblent définitivement cuites pour Gary McKinnon qui devra répondre de ses actes de piratage devant la justice US. Tout a été tenté mais l'extradition du Britannique vers les Etats-Unis paraît désormais inéluctable, le gouvernement de son pays a en effet décidé de ne pas lever le petit doigt pour s'opposer à son voyage à haut risque en terres américaines.

Dans l'ultime épilogue de la saga McKinnon en partance pour le pays de l'Oncle Sam, son avocate après avoir sollicité en vain la Cour européenne des droits de l'Homme, avait fini par en appeler à la ministre de l'Intérieur britannique, arguant que son client recevrait dans son propre pays des soins plus appropriés pour traiter son syndrome d'Asperger récemment diagnostiqué. Argument apparemment non recevable pour la ministre qui n'a pas daigné en faire la demande aux autorités américaines.

McKinnon qui a déjà avoué son intrusion dans les réseaux informatiques de la NASA et du Pentagone, a toujours réfuté des dégâts occasionnés pour les 97 ordinateurs piratés parmi lesquels l'effacement de fichiers sensibles qui ont rendu inopérant des systèmes militaires peu de temps après les attaques du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Craignant d'être traité tel un terroriste alors qu'il clame avoir recherché des preuves de l'existence de technologies extra-terrestres dissimulées par le gouvernement US, McKinnon encourt des dizaines d'années de prison.

Interrogée par vnunet.com, l'avocate de McKinnon estime que les autorités américaines vont vouloir faire de son cas un exemple, alors que selon le système judiciaire britannique, il risquerait seulement 3 à 4 années de prison.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #340541
déjà qu'il a eu les sales musulmans avecc leurs lime à ongle pour détourner les boings, les téléphones qui ont pu communiquer pendant des minutes sans interuption pour faire savoir au monde entier qu'o=ils étaient détournés, maintenant, enfin, on sait qu'il y a un sale britanique qui a empêché la qualité des réactions de la plus grande armée du monde....

Enfin, la boucle est bouclée

Le #340681
C'est clair qu'il y a foutage de gueule... ça n'excuse pas que ce que McKinnon a fait était illégal, mais bon c'est un peu abusé quand même toute cette histoire.
Le #770441
Bonjour à tous, moi je trouve celà vraiment dégueulasse... Utiliser un homme et le condamner à des dizaines d'années de prison juste pour la dissuasion. Surtout que cet homme ne voulais que prouver l'existence des OVNI au monde! On essai de nous cacher des choses... Beaucoup de choses alors ce n'est surement pas mon avis qui va changer les choses... Sur ce, au revoir.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]