Test : Samsung Galaxy Mega

Le par  |  2 commentaire(s)

Si Samsung a vu les choses en grand pour le Galaxy Mega, la connectivité n'est également pas en reste.

La connectivité cellulaire est ainsi complète avec les supports de la 2G quadri bande (850 / 900 / 1800 / 1900 MHZ)), de la 3G quadri bande (850 / 900 / 1900 / 2100 MHZ) et du HSPA (42 Mb/s en débit descendant et 5.76 Mb/s en débit montant).

Mais le Mega supporte également la 4G LTE de catégorie 3 avec des débits théoriques maximaux de 100 Mb/s (en DL) et de 50 Mb/s (en Upload). Pour l'occasion, 5 bandes de fréquences sont supportées : 800 / 850 / 900 / 1800 / 2100 / 2600 MHz.

Dans l'Hexagone, sous l'impulsion de Bouygues Telecom et avec l'accord de l'ARCEP, la bande des 1800 MHz utilisée pour la 2G a eu droit à un refarming 4G LTE auprès de certains opérateurs mobiles français (Bouygues Telecom donc alors que Free Mobile devrait également en bénéficier).

Par ailleurs, les bandes 800 MHz (les fameuses fréquences en or) et 2600 MHz sont les bandes qui ont été vendues aux enchères en 2011 aux 4 opérateurs mobiles français (Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Telecom). Pas de support de la 4G LTE sur la bande des 700 MHz en revanche (fréquences pourtant idéales pour une utilisation urbaine grâce à des longueurs d’onde relativement élevées), bande initialement dédiée à la TNT mais visée par Free Mobile.

Le Galaxy Mega est donc paré pour toutes les offres mobiles 4G LTE proposées (actuellement et dans le futur) dans l'Hexagone.

L'EAP-SIM est également de la partie et permet de se connecter automatiquement aux hotspots Wifi des boxes ADSL (FreeWifi_Secure pour Free par exemple).

Ajoutons à cela le support du NFC utilisé pour différentes applications : lecture (et écriture) de tags, connexion avec des périphériques pour initier l’appairage Bluetooth. De nombreux casques audio (Zik de Parrot par exemple) et autres enceintes Bluetooth (Playup de Nokia par exemple) tirent ainsi profit du NFC. C’est également le cas de la montre connectée SmartWatch 2 de Sony, de la Pebble et de la Galaxy Gear (dont le support pourrait rapidement s'étendre à d'autres terminaux Galaxy).

Le S Beam du constructeur sud-coréen (apparu avec le S3) permet l'échange de données entre appareils Samsung. Positionnez deux smartphones supportant le NFC dos-à-dos au contact et vous pouvez partager des photos, des vidéos, des mp3...

Le NFC permet simplement d'appairer les deux dispositifs mobiles mais les transferts se font en Wifi Direct (contrairement à Android Beam qui met en oeuvre le Bluetooth (bande passante plus limitée) pour les transferts de données).

Le Mega permet également d'utiliser directement le Wifi Direct. A l'instar du Wifi ad-hoc, il s'agit d'échanger des données sans fil directement d'appareil à appareil sans passer par un routeur. Par rapport à S Beam (ou Android Beam), inutile de coller les deux appareils dos-à-dos avec le Wifi Direct, ce qui s'avère beaucoup plus pratique.

Bien entendu, le Mega est doté d'une puce GPS qui permet la géolocalisation via les constellations satellites des systèmes GPS et Glonass.

Le Galaxy Mega se distingue de nombreux autres smartphones grâce au support du Wifi ac, la norme Wifi qui devrait supplanter le Wifi n dans les années à venir.

La norme Wifi 802.11ac encore à l'état de draft succèdera à la norme Wifi 802.11n elle-même compatible avec la porteuse 5 GHz. En configuration MIMO 2x2, sa bande passante peut atteindre en théorie 867 Mb/s. De surcroît, il permet à l'appareil qui l'embarque de consommer jusqu'à 6 fois moins d'énergie. Reste à attendre que le Wifi ac soit implémenté dans les routeurs et autres set-top-boxes des opérateurs ADSL. Ici, il s'agit du Wifi ac HT80 qui supporte un débit théorique ascendant de 433 Mb/s.

Le MHL 1.2 via le port microUSB est également de la partie et, moyennant l’acquisition d’un adaptateur MHL microUSB vers HDMI, permet de diffuser du contenu depuis le smartphone vers un moniteur ou une HDTV. La lecture se fait en toute fluidité alors que le hardware est sollicité pour afficher simultanément les vidéos sur deux écrans.

Le Galaxy Mega supporte également le DLNA et le Bluetooth 4.0 (dont le profil Bluetooth Low Energy).
On regrettera toutefois que le mobile à taille XXL ne supporte pas la norme de recharge sans fil Qi.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1538582
Je viens de l'acheter... Bien mais impossibilité de déplacer des appli sur la carte sd ?!?
Dommage Samsoung
Le #1546372
Salut, ce n'est pas de la faute du Samsung mais d'Android (google) et surtout des dev d'après ce que j'ai pu lire ici et là.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]