MegaUpload : Kim Dotcom optimiste

Le par  |  6 commentaire(s)
Kim-Dotcom

Le fondateur de MegaUpload est plutôt confiant et croit en la victoire judiciaire.

Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, ne peut décemment pas renier tout un passé de mégalomanie et de grosse assurance. Récemment libéré sous caution ( voir notre actualité ), le fondateur de MegaUpload n'a pas perdu de sa confiance face à l'épreuve judiciaire qui l'attend.

Menacé d'extradition vers les États-Unis, il entend bien gagner son combat dans les tribunaux. Interrogé par TorrentFreak dans le cadre d'un entretien téléphonique ( l'homme est privé de connexion à Internet ), il n'a pas fait de véritables révélations, se contentant d'afficher sa conviction : " nous allons gagner ".

TorrentFreak souligne la prudence de Kim Dotcom qui ne veut pas trop en dire sur sa ligne de défense et celle de MegaUpload face à la justice de Nouvelle-Zélande, puis éventuellement aux États-Unis. " On peut dire sans trop de risque que la défense s'appuie sur la ferme conviction que la société a agi en toute légalité ", écrit le site.

Kim-DotcomUne des questions centrales sera de savoir si MegaUpload a uniquement joué le rôle d'un hébergeur de fichiers, sans pour autant faciliter le téléchargement illégal.

Arrêté le 20 janvier 2012 en Nouvelle-Zélande, Kim Dotcom a été libéré sous caution la semaine dernière. Une demande d'extradition vers les États-Unis sera examinée le 20 août prochain. Il risque jusqu'à 50 ans prison pour plusieurs chefs d'inculpation en relation avec une violation massive de droits d'auteur via MegaUpload.

Aujourd'hui, Kim Dotcom dit qu'il " va bien " et " récupère ". En revenant sur les conditions de son interpellation, il décrit une " zone de guerre " :

" Vous auriez dû être là, c'était impressionnant, c'était comme une zone de guerre. De la police armée partout... deux hélicoptères. Les autorités néo-zélandaises ont certainement voulu faire le show pour le FBI. "

Selon lui, l'action menée contre MegaUpload était " politique ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #915501
Evidemment que cette affaire est politique. Financière aussi.
Il n'y a pas autant de remue-ménage pour les affaires de pédophilies sur le net ou de ventes d'armes et d'organes humains.

C'est vrai que Kim Dotcom avait une vie démesurément riche et vulgaire. Mais les politiques et les médias qui se sont exprimés sur l'affaire sont hypocrites et ne me feront pas croire que les Rolls Royce phantom, les chasses au trigre et les putes de luxes sont pour les pauvres.

Cette affaire n'est qu'un mélange malsain de justice détournée, de politiciens en manque de popularité et d'actionnaires en soif d'argent.
Et, le pire, de médias sans objectivité et excités par le sensationnalisme.
Le #915511
+1
Au lieu de travailler et de trouver des solutions contre le piratage avec les hébergeurs de fichiers, les ricains comme à leur habitude ont préférés faire les bourrins et montrer qu'ils étaient les plus fort.
Mais d'autres réseaux existent pour le téléchargement et ils n'ont fait que déplacer le problème et non le résoudre. C'est tellement plus simple de taper dans la fourmilière que dans comprendre les rouages.
Le #915561
Pour le moment, le dossier est vide, il n'y a que l'intime conviction d'un procureur. Ca suffira peut-être, sinon démontrer les accusations, c'est mission impossible dans un état de droit (quid des USA).
Le #915651
Voici un complément d'informations:

http://reflets.info/une-entreprise-francaise-etait-en-negociation-avec-megaupload-pour-remunerer-les-auteurs/

Intéressant, non? Ça éclaire plutôt bien sur la réalité de cette arrestation.
Le #915831
J'aime bien cette phrase : Kim Dotcom dit qu'il " va bien " et " récupère ". C'est normal ... d'une part, il a de la marge physiquement parlant (ok, c'est pas gentil) et d'autre part, il possède encore assez d'avoirs pour se payer les virtuoses du Barreau Néo-Zélandais. D'accord que son arrestation est digne d'un Starsky & Hutch mais faudrait quand même pas devoir chialer sur son "pauvre" sort quand même ! Je suis contre les méthodes ricaines (Cow-Boy's de la planète), je suis contre toutes les lois de "régulation du Net" mais je trouve nettement plus touchant et attristant le pauvre bougre qui perd son emploi et qui doit faire face pour nourrir sa famille que le cas de ce milliardaire excentrique qui s'est fait choper (De tout ce qu'il est accusé je pense qu'il n'y a jamais de fumée sans feu). Mais ça, c'est trop "commun" pour faire tourner les rotatives des canards.

@Kyll +1
Le #915871
j'aime pas forcément le personnage mais faut avouer que son arrestation ressemblait plutot à celle d'un baron de quartel qu'à un hébergeur de fichiers. Même si Megaupload a profité largement de la présence de fichiers contrefaits, ils ont aussi mené une politique de suppression à la demande des ayants droit. On peut donc être effectivement optimiste pour la suite. Reste à savoir si Megaupload et tous les sites de partage qui se font du blé en diffusant des fichiers contrefaits (à leur corps défendant évidemment) sont quel que chose de positif... faire du fric avec du recel... perso
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]