MegaUpload : Kim Dotcom n'est pas encore aux États-Unis...

Le par  |  6 commentaire(s)
Kim-Dotcom

Dans l'affaire MegaUpload au long cours, les États-Unis vont devoir encore patienter avant de pouvoir éventuellement juger Kim Dotcom.

Cela fait maintenant plus de quatre ans que le site MegaUpload a été fermé. Au mois de décembre dernier, la justice néo-zélandaise a statué que son fondateur Kim Dotcom et trois de ses anciens collaborateurs pouvaient être extradés vers les États-Unis afin d'y être jugés.

À la faveur d'un appel devant la Haute Cour de Nouvelle-Zélande, cette extradition n'est pas encore actée. Une prochaine audience aura ainsi lieu à la fin du mois d'août prochain avec une décision attendue avant Noël. Les États-Unis n'ont pas obtenu une accélération de la procédure.

Kim Dotcom et les autres co-accusés devraient passer toute l'année 2016 en Nouvelle-Zélande.


Actualité publiée le 23 décembre 2015
Le site MegaUpload - qui proposait un service d'hébergement de fichiers en un clic - a été fermé le 19 janvier 2012 par le département de la Justice des États-Unis. Cela commence à dater. Devant la justice de Nouvelle-Zélande, son fondateur Kim Dotcom vient de perdre une bataille dans son procès en extradition.

La justice néo-zélandaise a donné son feu vert pour l'extradition de Kim Dotcom vers les États-Unis. Au pays de l'Oncle Sam, l'homme est inculpé de conspiration de racket, violation de droits d'auteur et blanchiment d'argent. Le juge Nevin Dawson a déclaré que les USA ont des preuves " accablantes " à l'encontre du prévenu.

Les États-Unis ne veulent pas uniquement l'extradition de Kim Dotcom mais également de Finn Batato, Mathias Ortmann et Bram van der Kolk qui sont tous trois des anciens de MegaUpload et qui résident en Nouvelle-Zélande.

AnonOps-megaupload

En début d'année, un ancien développeur de MegaUpload a écopé d'une peine d'un an et un jour de prison. Andrus Nomm avait plaidé coupable aux États-Unis après avoir renoncé à son procès en extradition aux Pay-Bas. Il a reconnu qu'il était parfaitement au courant du caractère illégal de certains contenus sur MegaUpload et qu'il en avait lui même téléchargés.

Dans cette affaire au long cours, qui avait été fortement médiatisée suite au raid très musclé des autorités néo-zélandaises et du FBI dans la résidence de Kim Dotcom près de Auckland, ce dernier est accusé d'avoir été à la tête d'un groupe qui aurait amassé 175 millions de dollars en copiant et distribuant illégalement des contenus protégés. Les ayants droit (film, musique et autres) évaluent le préjudice à 500 millions de dollars.

  

Lancé en mars 2005, MegaUpload a connu des pics à 150 millions d'utilisateurs enregistrés et 50 millions de visiteurs uniques par jour. Sa fermeture avait fait l'effet d'une bombe. Kim Dotcom a toujours défendu la position d'un simple hébergeur de fichiers. Il encourt une peine de jusqu'à 20 ans de prison.

Il revient dorénavant au ministère de la justice de Nouvelle-Zélande d'autoriser l'extradition de Kim Dotcom et des autres co-accusés. Néanmoins, un avocat de Kim Dotcom a fait savoir qu'il fera appel devant la Haute Cour de Nouvelle-Zélande.

Kim Dotcom n'a donc pas encore posé son pied sur le sol américain. Sur Twitter, il improvise un sondage demandant s'il doit être extradé vers les États-Unis. À la veille de la décision de justice sur la possibilité de son extradition, il écrivait pour ses followers : " Peu importe ce qui se passe demain, je vais bien. Ne vous inquiétez pas. Profitez de votre Noël et sachez que je suis reconnaissant de vous avoir, mes amis. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1879982
cette histoire cache surement autre chose qu'une histoire d’hébergement de fichiers. Pourquoi un tel acharnement sur l'hébergeur, tout en occultant les autres profiteurs: les pirates et les annonceurs publicitaires (Google en tête).

Le #1880002
Clair, j'sais que les lobbys vidéos et musicaux sont des poids lourd, mais bon, cet acharnement sur un Homme, c'est quand même très limite je trouve...
Le #1880048
C'est parcequ'il est de mèche avec d'autre grosse pointures du hack comme Max Louarn par exemple ( fabricant de linker et autres puces pour console ).

Le but est de tirer sur le fil pour choper la bande complète et porter un coup monstre au volet "professionnel" ( n'en déplaise à certain. Dans de nombreux cas du hardware spécifique est necessaire est c'est ses potes qui dirigent les usines chinoise qui les fabriques )
Le #1880062
Safirion a écrit :

Clair, j'sais que les lobbys vidéos et musicaux sont des poids lourd, mais bon, cet acharnement sur un Homme, c'est quand même très limite je trouve...


Mais arrêtez de parler d'acharnement. Les USA veulent le juger, la Nouvelle-Zélande accepte de l'extrader, et jusqu'à Noel y aura des types qui auront des tonnes de paperasse à gérer pour que tout ça se fasse correctement. Où voyez-vous un quelconque acharnement ? C'est juste une bête procédure judiciaire, à cause d'un type qui a commis un crime qui concerne (principalement) les USA. Vous espérez quand même pas que ces derniers lâchent la grappe et laisse ce criminel tranquille.
Le #1880107
jujubibi a écrit :

Safirion a écrit :

Clair, j'sais que les lobbys vidéos et musicaux sont des poids lourd, mais bon, cet acharnement sur un Homme, c'est quand même très limite je trouve...


Mais arrêtez de parler d'acharnement. Les USA veulent le juger, la Nouvelle-Zélande accepte de l'extrader, et jusqu'à Noel y aura des types qui auront des tonnes de paperasse à gérer pour que tout ça se fasse correctement. Où voyez-vous un quelconque acharnement ? C'est juste une bête procédure judiciaire, à cause d'un type qui a commis un crime qui concerne (principalement) les USA. Vous espérez quand même pas que ces derniers lâchent la grappe et laisse ce criminel tranquille.


Criminel ? Héberger des fichier en fermant les yeux sur leur contenu, c'est un crime de guerre ? Bof.. J'vois pas le crime perso... J'vois clairement la faute et je comprends qu'il y ai une sanction proportionnée, mais pas ce qu'il se passe en ce moment.
Le #1880290
jujubibi a écrit :

Safirion a écrit :

Clair, j'sais que les lobbys vidéos et musicaux sont des poids lourd, mais bon, cet acharnement sur un Homme, c'est quand même très limite je trouve...


Mais arrêtez de parler d'acharnement. Les USA veulent le juger, la Nouvelle-Zélande accepte de l'extrader, et jusqu'à Noel y aura des types qui auront des tonnes de paperasse à gérer pour que tout ça se fasse correctement. Où voyez-vous un quelconque acharnement ? C'est juste une bête procédure judiciaire, à cause d'un type qui a commis un crime qui concerne (principalement) les USA. Vous espérez quand même pas que ces derniers lâchent la grappe et laisse ce criminel tranquille.


Tu as raison, ce mec est le diable en personne, pire que les terroristes de daesh, il faut le pasder à la chaise electrique.........

Franchement, tu fais pitié, le lavage de cerveau des "ayant droit" a bien marché sur ton petit cerveau
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]