MEMS : les gyroscopes devant les accéléromètres en revenus

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
STMicro MEMS logo pro

En 2011, les ventes générées par les gyroscopes ont dépassé celles des accéléromètres, selon le cabinet d'études iSuppli, dans la catégorie des MEMS grand public.

Les capteurs MEMS ( Microelectromechanical Systems ) ont débuté leur phase de croissance sur le secteur grand public par les accéléromètres, présent dès 2006-2007 dans les manettes pour consoles de jeu et les premiers smartphones à partir de l'iPhone EDGE.

Depuis, les capteurs de mouvement se sont multipliés et perfectionnés. Après l'accéléromètre, qui a bouleversé l'ergonomie des appareils mobiles est apparu le gyroscope, dont l'iPhone 4 a été l'un des premiers smartphones à en être équipé, autorisant un contrôle fin des mouvements dans les trois directions spatiales.

Et avec les fortes ventes d'iPhone et de tablettes iPad en fin d'année 2011, les revenus générés par les gyroscopes ont dépassé pour la première ceux issus des ventes d'accéléromètres, atteignant 655 millions de dollars ( +66% ) et devant générer 1,1 milliard de dollars d'ici 2015, quand les accéléromètres pèseront 705 millions de dollars.

Les gyroscopes ont déjà représenté en 2011 41% des revenus générés par tous les types de capteurs de mouvement pour le marché grand public, contre 24% de part de marché un an auparavant. Les gyroscopes sont donc partis pour envahir les produits high-tech, souvent en association avec des accéléromètres pour une détection fine du mouvement et de son orientation dans des domaines comme le jeu, la stabilisation optique ou la navigation (en extérieur mais aussi en intérieur, qui constitue un énorme champ d'opportunités à venir).


Les MEMS bientôt partout
La croissance des ventes de gyroscopes est logiquement portée par celles des smartphones et des tablettes et on retrouve Apple en principal consommateur de ce composant, tandis que Samsung et LG Electronics s'y mettent à leur tour.

STMicro MEMS logo proDu côté des fournisseurs, c'est le franco-italien STMicroelectronics qui profite le plus de cette croissance grâce à une présence précoce sur ce marché et qui vient de fêter son 2 milliardième composant MEMS grand public écoulé.

L'évolution du secteur porte maintenant vers une miniaturisation plus poussée des composants MEMS et les combinaisons multi-capteurs, avec de très nombreuses applications allant bien au-delà du secteur de la mobilité ou du jeu.

A noter qu'il existe aussi des microphones MEMS, particulièrement efficace pour gérer la suppression du bruit ambiant et permettre l'émergence d'interfaces vocales comme le système Siri d'Apple. Ce type de composant MEMS est en train de connaître une phase de progression rapide.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]