CTES : 1ère machine à base de Cell

Le par  |  3 commentaire(s) Source : LinuxDevices
Cell processeur

Mercury a présenté la toute première machine à base de processeurs Cell, un vrai concentré de puissance  !Pour rappel, le processeur Cell, conjointement développé par IBM, Toshiba et Sony, avait été révélé en février 2005.

Mercury a présenté la toute première machine à base de processeurs Cell, un vrai concentré de puissance  !

Cell processeurPour rappel, le processeur Cell, conjointement développé par IBM, Toshiba et Sony, avait été révélé en février 2005. Il contient 234 millions de transistors gravés sur une surface de 235 mm² en 90 ou 65 - et 32 prochainement - nanomètres ( 1 nm = 1 x 10-9 mètre ).

Contrairement aux processeurs Intel et AMD, celui-ci est dit " in order ". Plus clairement, il ne cherche pas à optimiser l'exécution des différentes tâches en les réorganisant, il se contente seulement de les exécuter dans l'ordre, laissant cette tâche au programmeur et au compilateur.

Mercury ctes cell
(  Cliquez pour agrandir l'image )

La société Mercury Computer Systems est la première à présenter une machine à base de ce processeur. Baptisée CTES ( Cell Technology Evaluation System ), elle sera, comme son nom l'indique destinée à des simulations dans les milieux de la défense, de la médecine et de l'industrie.

La machine est basée sur un châssis 19 pouces signé IBM. Ce dernier fonctionne avec une alimentation fournissant une puissance de 2000 Watts et intégre un dispositif d'atténuation acoustique. Le tout est vraiment imposant, que ce soit au niveau des dimensions (86 x 52 x 61 cm ) que du poids ( 235 kilos ! ).

Ctes mercury cell schema

A l'intérieur, on retrouve un ou deux serveurs-lame, contenant :

  • Deux processeurs Cell cadencés à 2,4 GHz et fonctionnant avec Linux en mode SMP ( Symmetric Multi-Processing ).
  • 512 Mo de mémoire XDR SDRAM.
  • Un disque dur de 40 Go.
  • Deux interfaces Gigabit Ethernet.

Chacun des serveur-lames fonctionne avec le système " Y-HP ", une variante de la distribution net-bootable Yellow Dog Linux développée par Terra Soft Solutions, une filiale du groupe Mercury.

Le tout est orchestré par un serveur de développement et de simulation IBM xSeries 336 basé sur un processeur Intel Xeon et fonctionnant avec la distribution Linux RedHat Fedora Core 4.

Côté logiciels, sont livrés divers outils de compilation et de debugage GNU, des librairies pour le développement et d'autres programmes dédiés à la simulation.

Sachant que les trois firmes à l'origine du Cell ont investi la bagatelle de 400 millions de dollars ( 332 millions d'euros ) pour son développement durant la seule première année – 2000 -, cela laisse rêveur quant à son prix non encore communiqué.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #79730
Pour quand le CELL dans un pc '
Le #79753
loool c pas pour de suite
Le #79807
cote perfs on voit la difference'
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]