MGS 4 : un premier trailer bien trompeur

Le par  |  0 commentaire(s) Source : 1Up
Ryan Payton - Assistant de production MGS 4

Les débuts des Metal Gear Solid ont toujours été accompagnés de frissons d'excitation, se manifestant particulièrement lors des premières bandes-annonces du titre de Hideo Kojima. Ryan Payton, ancien employé de Kojima Productions, revient sur certains éléments-clés de Metal Gear Solid 4.

Ryan Payton   Assistant de production MGS 4Intéressant de se pencher sur comment Metal Gear Solid 4 a vu le jour. Avant de quitter Kojima Productions, l'ancien assistant producer qu'était Ryan Payton a eu son mot à dire sur plusieurs aspects du jeu, qu'il relate à nos confrères de 1Up. Entre autre, en ce qui concerne certaines voix présentes dans le jeu :

"Dans MGS 4, j'ai supprimé l'accent chinois de Mei Ling afin de rester cohérent avec la véritable fiction, qu'elle est née Américaine. Elle n'aurait jamais du avoir un accent. [...] Et Liquid Ocelot a été brillamment interprété par Pat Zimmerman (Ocelot de MGS 1) , et non pas Cam Clarke qui s'était chargé de la voix de Liquid dans MGS 1 et MGS 2."

Ryan ajoute que lorsqu'il a décidé de privilégier Pat Zimmerman plutôt que Cam Clarke pour la voix de Liquid Ocelot, il a reçu des dizaines de lettres d'insultes, dont celle d'un français, qui décrivait sa propre exécution en deux mille mots. Sans commentaire.


"Nowhere to hide"
Tout le monde ou presque se souvient de cette accroche, présente dans le tout premier trailer de MGS 4 en 2005, qui était réalisé avec le moteur du troisième épisode. Sans dévoiler le contenu du soft, on peut se demander si finalement, ce qui est présent dans le jeu final est ce qui avait été prévu initialement :

"C'est amusant de revenir en arrière et de regarder le trailer, car il a été fait si tôt dans la production du jeu. Je pense qu'il est juste de dire que nous ne savions même pas exactement où MGS 4 allait quand nous avons fait ça."

Il faut dire que les choses se sont déroulées différemment que pour Metal Gear Solid 2, où les trailers parvenaient à mettre en appétit de fort belle manière. Pour Guns of the Patriots, les moins prudents en auront sans doute vu un peu trop avant même de s'essayer au jeu, ce qui est dommage.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]