Micromania Games Show 2007 : nos impressions

Le par  |  6 commentaire(s)
Need For Speed ProStreet - PC, PS3, Xbox 360 - 1er Novembre 2007.

Micromania Games Show 2007   13Dévoilé depuis quatre bons mois, le prochain épisode des Need For Speed emprunte les élaborés chemins de la simulation sans pour autant oublier son identité vidéoludique largement ancrée autour d’un gameplay accessible et on ne peut plus instinctif.

La version présentée au Micromania Games Show 2007 fut identique à celle de l’E3 2007, qualités et défauts compris.  Visuellement, on peut d’emblée s’apercevoir que le titre bénéficie d’une importante source artistique lui permettant véritablement de se défaire de ses concurrents.

Ce trop plein visuel joue d’ailleurs quelques mauvais tours au frame rate qui oscille entre le fluide et le jouable. Il ne s’agit fort heureusement que d’une version preview qui n’est ni finalisée ni optimisée à souhait. Nous avons néanmoins pu mettre la main sur cette démo qui fut composée de deux grandes compétitions que sont le Grip et le Speed Challenge.

Micromania Games Show 2007   10Alors que le Grip s’apparente à une course des plus traditionnelles dans laquelle il faut absolument terminer le premier, le Speed Challenge  laisse entrevoir de son côté un intéressant comportement de la voiture. Comme son nom l’indique, cette épreuve nous propose d’atteindre des vitesses vertigineuses qu’il faudra accumuler à chaque point de mesure pour au final présenter la plus grande vitesse de pointe accumulée.

C’est aussi l’occasion de mettre à profit nos qualités d’automobiliste chevronné car le comportement des voitures est beaucoup plus nerveux et sensible que les autres modes. Une simple pression sur le joystick suffit à nous déporter et il faudra logiquement doser durant les virages sous peine d’anéantir littéralement notre bolide.

La gestion des dégâts est omniprésente mais ne semble jouer de rôle majeur durant les courses. Physiquement parlant, les pièces comme le pare-choc, le coffre ou encore le pare-brise subissent des chocs toutefois cet ensemble reste extrêmement limité du fait de son laxisme mécanique.

Bien que peu nombreuses, les courses disponibles nous ont permis de nous faire une idée du jeu, un jeu dont les objectifs ainsi que les fondements sont restés inchangés. C’est surtout l’aspect visuel qui s’impose de lui-même et nous laisse sur une bonne impression.

On a aimé : la sensation de vitesse, le nouveau moteur graphique, la destructibilité des véhicules.
On n’a pas aimé : la faible influence des dégâts, le gameplay largement inchangé.


Sega Rally - PC, PS3, Xbox 360 - sorti le 28 septembre 2007.

Micromania Games Show 2007   33Créée il y a plus de dix ans, la dynastie des Sega Rally a connu il y a longtemps un succès largement redevable aux bornes arcades. Mais depuis un certain moment, la série tend à s’essouffler par le biais des consoles de salon et perd significativement en intérêt.

Dans le seul et unique but de relancer le concept, le développeur nippon compte sur l’essor des consoles next-gen pour relancer dans un élan d’agonie un concept maintes fois vu et revu par ses concurrents. Il s’agissait cette fois une version complète et donc commerciale dépourvue des inévitables problèmes d’optimisations.

Les graphismes tout comme le gameplay étaient savamment dosés pour contenir nos accès de violence automobile. Loin de ressembler à l’excellentissime Colin McRae : DiRT, Sega Rally Revo joue la carte de la continuité en nous fournissant des contrôles trop accessibles.

Micromania Games Show 2007   09En effet, pour négocier des virages en épingle il suffit de freiner légèrement et de jouer sur l’inertie des voitures pour sortir rapidement des virages et effectuer des dépassements éclairs. C’est bien sûr le but de Sega que de rendre populaire son jeu via une simplicité des plus déconcertantes et la mission est accomplie de ce point de vue là.

On pourra néanmoins critiquer la trop grande sensation de glisse qui touche toutes les surfaces, des graviers à la boue en passant par le tarmac, l’ensemble semble souffrir d’un criant manque d’adhérence pouvant nous laisser croire que nous évoluons constamment sur de la glace alors que ce n'est pas le cas.

D’un point de vue technique, le jeu est on ne peut plus fluide et fait preuve de graphismes atteignant tout juste la norme. La déformation des surfaces molles et la salissure progressive des véhicules  rattrape un tant soit peu l’ensemble grâce à une réalisation au poil.

Très basique et court, Sega Rally sera avant tout destiné aux joueurs occasionnels et aux fans de la série. Les amateurs de sensations fortes devront quant à eux se tourner vers le célèbre jeu des studios de Codemasters, une incontestable référence en la matière.

On a aimé : l’accessibilité, la déformation du terrain, les salissures progressives.
On n’a pas aimé : des comportements physiques trop exagérés, le peu de circuits disponibles.


Skate. - Xbox 360,  27 septembre ; PS3 - 12 octobre.

Micromania Games Show 2007   03Alors qu’Activision impose sa dure loi sportive dans le domaine du skateboard, Electronic Arts a osé interrompre ce règne et sonne même la révolte vidéoludique. Comme son nom l’indique, Skate. fera la part belle au skateboard en s’entourant de spécialistes en la matière.

Cela n’est effectivement pas un partenariat direct avec une mythique légende du skate, néanmoins ce rapprochement a donné lieu à un revirement conceptuel beaucoup plus proche de la réalité qu’autre chose. Contrairement à son concurrent, le jeu se veut bien plus difficile et réaliste à la fois qu’on pourrait le penser.

A l’aide du joystick droit, il nous faudra retranscrire des figures géométriques rappellant d’un point de vue spatial les mouvements de jambes nécessaires à la bonne réalisation d’une figure donnée. Et il faut avouer que ce système donne une véritable identité au jeu et le rend par la même occasion unique.
Ce même aspect va lui jouer des mauvais tours en ralentissant significativement le rythme de jeu au profit toutefois d’un meilleur respect physique. D’un terme graphique, on pourra par ailleurs souligner le soin apposé sur l’ensemble des textures ainsi que des animations fluides à souhait.

Entre technicité et accessibilité, Electronic Arts s’est rangé du coté de la réalité et s’adresse avant tout aux puristes du genre. Ces différences seront à prendre en compte durant l’achat puisqu’il faut savoir que les deux titres sont conceptuellement opposés.

On a aimé : un surprenant réalisme, des vastes environnements, la présentation générale.
On n’a pas aimé : le rythme de jeu, les saccades.

Micromania Games Show 2007   34 Micromania Games Show 2007   32 Micromania Games Show 2007   35
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #186488
Pas un petit mot sur Assassin's Creed? Pour moi, c'était LE jeu du salon pourtant (bien que non jouable)! Il me tarde qu'il sorte!!
Le #186506
Salut,

Justement, comme on a pas pu y jouer, nous n'avons pas eu d'expérience de jeu et donc on ne s'est pas étalé dessus. Dommage, mais il nous tarde aussi de pouvoir tester la bête !

Bonne journée.
Le #186670
je me demande si Need for Speed Pro Street se rapproche plus des 2 NFS Underground ou plus de NFS Most Wanted et NFS Carbon? personnellement, je préfère NFS Underground 1 où l'impression de vitesse était super bien rendue, et où on avait vraiment l'impression de maitriser avec précision un bolide lancé à toute allure. J'ai essayé la démo de Most Wanted, et ca ne m'a pas du tout plu, mais alors pas du tout...
Le #186711
Salut,

Moi non plus je n'ai pas vraiment accroché à Most Wanted. Pour avoir testé le mode Speed Challenge de NFS ProStreet, je peux t'affirmer que l'impression de vitesse se rapproche des épisodes Underground. De plus, les dégâts sur les véhicules sont les bienvenus bien qu'ils ne soient pas franchement toujours bien modélisés.

Ceci dit, pour ce que j'en ai testé, ce nouveau volet diffère tout de même des Underground. Il faudra voir tous les modes pour établir une comparaison cohérente.

Bonne soirée
Le #186754
Merci de ta réponse! J'espère qu'ils n'oublieront pas de nous proposer une pitite démo pour qu'on puisse se faire une idée du jeu et aussi savoir si la configuration dont on dispose est suffisante pour le faire tourner. D'après ce que tu dis dans l'article, il y a un peu trop d'effets. J'ai essayé la démo de NFS Carbon entre temps, et dejà sur ce titre je me suis dit la même chose, il y a tellement de motion blur qu'on ne voit rien

Bon bref, c'est pas que je sois un fan de tuning, loin de là, mais NFS Underground m'avait bien marqué avec ses courses tendues! Et puis la disparition, dans les derniers volets, du mode "Drag", est vraiment dommage. M'enfin, la série me donne plus l'impression d'une régression plutot que d'une évolution.

Pour finir, il semblerait donc que la série NFS soit belle est bien enfermée dans le monde du tuning... J'aimais bien certains anciens épisodes... A commencer par le 1 (bon j'ai pas re-essayé depuis, mais je suis sûr qu'il a mal vieilli lol), mais les hot pursuit étaient assez prenants aussi dans leur genre.

Encore merci d'avoir pris le temps de me répondre Fabien
Le #187121
Bonjour cher FatMat,

Electronic Arts a effectivement prévu de sortir une démo deux à trois semaines avant la sortie du jeu prévue je le rappelle pour le 23 Novembre 2007. J'attend confirmation, mais selon des bonnes sources cela devrait inévitablement se faire.

Sur la presence d'effets spéciaux, il est vrai que ces derniers sont relativement presents mais sont largement mieux exploités que sur NFS : Carbon.

Le jeu present a le mauvais gout de nous noyer dans une marée floutée à souhait alors qu'au contaire Pro Street expoite le Motion Blur ainsi que le HDR pour justement caracteriser les grandes accelerations sans pour autant exagerer.

C'est un aspect qui m'a non seulement marqué, mais qui apporte aussi la preuve d'une future divergence de la serie vers des horizons plus realistes.

Le tuning sera toujours present et jouera un role assez capital dans la bonne evolution mécanique de nos bolides. L'aspect visuel importera peu à moins que l'on fasse partie d'un clan bien sûr.

Le mode drag est bel et bien present et ressemble très singulierement aux courses americaines oppsant deux adversaires sur une meme piste rectiligne.

La police ne jouera cette fois qu'un role minoritaire cotnrairement à Most Wanted ou Carbon. Les developpeurs ont voulus orienter le concept vers les courses plutot qu'autre chose.

Ca reste bien entendu un Need For Speed, mais la direction dans laquelle s'est engagée la serie risque fort de relancer l'interet du concept qui pourtant reste le meme, gagner et devenir le meilleur des pilotes.

Après de vue plus général, il est vrai que la serie stagne veritablement et que les premiers episodes sont loin derrieres. Ayant pu jouer et finir tous les NFS, je t'avoue que je suis assez surpris par les decisions d'Electronic Arts qui jongle entre l'evolution et la stagnation.

Mais ce nouvel opus nous donnera à coup sur un resume des prochains opus à venir, si ce n'est plus. Si tu as d'autres question, n'hesite pas.

Alain L.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]